▷ Création d’entreprise : toutes les étapes à suivre

Vous souhaitez démarrer votre propre entreprise et vous vous demandez quelles sont les étapes nécessaires pour démarrer une entreprise ? Outre les démarches administratives, il faut aussi considérer les coûts de création d’entreprise avant de franchir le pas. On vous explique…

Création d’entreprise : Le choix du statut comme prérequis absolu

Pour exercer votre activité en tant qu’indépendant, vous devez choisir un statut juridique. Ensuite, il existe deux grands types de structures : la microentreprise et l’entreprise. Il existe d’autres alternatives de freelance qui facilitent la création et la gestion de votre statut.

La micro-entreprise

Une micro-entreprise permet de vendre des biens ou de fournir des services sans créer de société. Pour bénéficier de ce régime dit simplifié, vous devez vous inscrire sur le portail en ligne de l’URSSAF pour les entrepreneurs automobiles. C’est gratuit. Ensuite, chaque mois ou chaque trimestre, selon l’option que vous choisissez, vous rapportez votre trafic. Vous ne payez des cotisations sociales que si vous avez collecté des fonds pendant cette période. Cependant, dans une micro-entreprise vous n’avez pas la possibilité de déduire vos dépenses du chiffre d’affaires afin de réduire l’assiette fiscale.

Dans une micro-entreprise il n’y a pas de différence entre vous et votre activité. Vous êtes une seule et même personne aux yeux de la loi. Vous ne pouvez pas créer une micro-entreprise avec quelques personnes.

La société

La création d’une entreprise nécessite en revanche la mise en place de plusieurs démarches administratives. En principe, vous pouvez créer une société avec plusieurs personnes, même si certaines formes juridiques n’acceptent qu’un seul associé. De plus, la création d’une société entraîne des frais d’ouverture d’entreprise.

Une société peut être systématiquement assujettie à l’impôt sur les sociétés (IS) comme dans SASU et SAS, ou assujettie à l’impôt sur le revenu (IR) avec possibilité d’option pour l’IS comme dans EURL et SARL. Il n’y a donc pas qu’un seul type d’entreprise, mais plusieurs d’entre elles. Chacune a ses spécificités en termes d’organisation, de management ou encore de régime social des managers.

Dans l’entreprise, vous avez la possibilité de déduire les coûts du chiffre d’affaires. L’impôt est calculé sur votre bénéfice net. Cependant, vous devez tenir une comptabilité détaillée comprenant notamment un bilan, un compte de profits et pertes, une déclaration d’impôts, etc.

De plus, lorsque vous créez une entreprise, celle-ci a sa propre personnalité juridique. Vous et votre entreprise êtes deux personnes différentes.

Le choix entre une micro-entreprise et une entreprise dépend principalement du fait que vous souhaitiez faire cavalier seul ou non, du type de projet que vous souhaitez démarrer et de vos coûts. Cependant, si vous décidez de créer une entreprise ou de démarrer une micro-entreprise, sachez que vous pouvez bénéficier d’une aide pour démarrer une entreprise.

Une micro-entreprise est souvent choisie pour tester un projet, notamment chez les indépendants.

Les alternatives pour les freelances

Les pigistes ont également la possibilité d’opter pour un paiement de portage. Ce statut hybride leur permet d’exercer leurs activités de manière autonome sans gérer la partie administrative. Ils bénéficient également de certains avantages liés à l’emploi comme un contrat de travail et la masse salariale – ce qui est très pratique pour obtenir un crédit immobilier par exemple -, la sécurité sociale, les droits au chômage, etc.

Ils peuvent également envisager d’adhérer à une association professionnelle pour l’emploi (CAE).

Les 4 étapes de la création d’entreprise 

Pour créer une entreprise, vous devez suivre plusieurs étapes. Ces étapes sont communes à différentes formes d’entreprises (SASU, EURL, etc.), mais elles diffèrent des étapes de création de la microentreprise. En effet, pour ces derniers, une simple déclaration en ligne à l’URSSAF suffit pour obtenir votre numéro de SIRET.

Par contre, pour créer la structure juridique proprement dite, c’est une autre paire de manches, car il faudra passer par :

Examinons chacune de ces étapes et les coûts de démarrage d’une entreprise.

Étape 1 : La rédaction des statuts

Si vous décidez de créer une société, les démarches administratives à effectuer sont les mêmes pour tous les types de sociétés (EURL, SARL, SASU, SAS, etc.).

Il est nécessaire de commencer à rédiger les statuts de la société, c’est-à-dire les règlements qui régiront les opérations de la société. Le statut doit être consigné dans un document écrit signé par tous les fondateurs. Ils doivent mentionner :

Par la suite, d’autres clauses peuvent compléter ces mentions.

Remarque : il n’est pas nécessaire d’établir un statut pour créer une micro-entreprise. L’inscription sur la plateforme URSSAF suffit.

La rédaction des statuts est gratuite si vous le faites vous-même. Cependant, comme il s’agit d’un exercice parfois complexe, vous voudrez peut-être vous faire accompagner par un professionnel. Il faut ensuite compter environ 200 € si vous utilisez une plateforme légale, ou 1 500 € en moyenne si vous utilisez un avocat ou un notaire.

La deuxième étape de la constitution d’un commerce sous forme de société commerciale consiste à déposer le capital social auprès d’une personne habilitée. À savoir, une institution bancaire, un notaire ou un avocat.

Vous recevez une attestation du capital déposé.

Concernant les frais de constitution d’une société, le dépôt du capital social peut être gratuit ou coûter jusqu’à 100 €, selon le tuteur.

Étape 3 : La publication d’un avis dans un journal d’annonces légales

Afin de notifier aux tiers votre volonté de créer une société, vous devez publier un avis de constitution au Journal des Publications Légales (JAL).

Les frais de publicité initiaux se situent généralement entre 150 € et 200 €.

Étape 4 : La demande d’immatriculation

Enfin, dernière étape pour constituer votre société, la demande d’inscription au registre. Il est nécessaire de constituer un dossier avec les pièces justificatives suivantes :

Les frais d’inscription d’une société au registre s’élèvent à 37,45 € pour l’immatriculation d’une société au RCS. Ces frais s’élèvent à 45 € pour l’inscription au registre du commerce (RM).

La création d’une entreprise nécessite donc la réalisation de nombreuses démarches qui peuvent être longues et coûteuses. En effet, les coûts de démarrage d’une entreprise ne doivent pas être négligés dans votre réflexion. Pour éviter cela, vous pouvez vous tourner vers les micro-entreprises. Cependant, vous serez toujours amené à effectuer des démarches administratives, notamment en signalant votre trafic. Pour éviter cette charge administrative et les coûts liés à la création d’une entreprise, les indépendants peuvent prendre un travail rémunéré ou rejoindre une coopérative.

Logiciels et applications de plan d’affaires gratuits Voici quelques outils gratuits pour construire votre plan d’affaires : CCI Business Builder de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ; Pass entrepreneur de la banque publique d’investissement (BPI) ; Plate-forme etc…

C’est quoi la création d’entreprise ?

Personne physique ou morale qui crée une ou plusieurs entreprises utilisant diverses ressources pour répondre aux demandes des clients dans une économie de marché en concevant, fabriquant, commercialisant ou échangeant des biens ou en fournissant des services.

.

Quels sont les facteurs de réussite d’une entreprise ?

Notre dernière étude Executive Horizons révèle que les compétences les plus importantes pour réussir en tant qu’entrepreneur sont la détermination, la confiance, le leadership et la capacité de sortir des sentiers battus.

Quels sont les facteurs commerciaux ? Voici 9 facteurs clés de succès en affaires selon WikiCréa, qui ensemble ouvriront la voie du succès !

  • 1) Bon produit.
  • 2) Bon prix.
  • 3) Bon emplacement.
  • 4) Bonne communication.
  • 5) Bonne organisation.
  • 6) Des équipements et des installations de qualité.
  • 7) Personnel efficace.

Quelle sont les facteurs de réussite ?

Les facteurs clés de succès (certains appellent cela le positionnement stratégique) déterminent les éléments importants nécessaires pour qu’une entreprise soit compétitive sur ses marchés cibles. Ils articulent ce que l’entreprise doit faire et bien faire pour atteindre les objectifs fixés dans son plan stratégique.

Qui peut créer une entreprise ?

Toute personne de nationalité française ou d’un pays européen (Union Européenne, Espace Economique Européen ou Suisse) munie d’une carte nationale d’identité en cours de validité peut s’inscrire au Registre du Commerce (RCS) et ainsi ouvrir une société.

Qui a le droit d’ouvrir une entreprise en France ? Pour créer une entreprise en France, un étranger doit demander un visa de longue durée. La demande doit être adressée aux autorités consulaires françaises compétentes du pays dans lequel il réside. L’obtention de ce visa est conditionnée par une évaluation de la rentabilité du projet d’entreprise.

Qui appeler pour créer son entreprise ?

Contactez le guichet unique pour la création d’entreprise : CFE. Pour simplifier toutes ces démarches, des guichets uniques sont à votre disposition : les centres de formalités des entreprises (CFE). Ils sont des interlocuteurs privilégiés dans les formalités de création.

Qui peut m’aider dans mon projet ?

Conseillers professionnels, formateurs et mentors. Cette solution permet à l’entrepreneur de s’entourer d’experts qui l’aideront dans la création d’une entreprise puis dans son développement. C’est sans doute le meilleur accompagnement dont puisse bénéficier un créateur d’entreprise.

Comment contacter une entreprise pour un projet ?

Réseaux dédiés à des profils spécifiques de créateurs de Pôle emploi, qui propose plusieurs services pour explorer le parcours de création ou de reprise d’entreprise comme solution de retour à l’emploi. Apec, qui propose des services de conseil et d’accompagnement avant le lancement.

Comment savoir si on a le droit de créer une entreprise ?

Tout établissement d’une entreprise doit faire l’objet d’une déclaration officielle de début d’activité au registre du commerce (RCS). Il faudra également domicilier votre entreprise et enregistrer votre activité au sein du même organisme au moins 15 jours avant le début de l’activité.

Comment créer son entreprise avec 0 € ?

Sur le plan purement juridique, vous avez tout à fait le droit de créer votre entreprise avec 0 euros puisqu’il n’y a pas de capital minimum pour créer une SARL, EURL, SAS ou même une entreprise indépendante (pour en savoir plus sur les différentes structures d’entreprise existantes, voir notre rubrique : « Statut…

Quel petit commerce est le plus rentable ?

Quel type d’entreprise est le plus rentable ? Le commerce le plus rentable de tous est la vente de PPN. Et pour cause, ces produits sont des consommables destinés à une durée d’utilisation limitée, mais qui sont pourtant nécessaires au confort au quotidien. On parle principalement de riz, de sucre, de farine, etc.

Quel budget pour créer son entreprise ?

Il est nécessaire d’estimer le budget nécessaire et les coûts insoutenables. Les coûts à prévoir lors de la création d’une entreprise peuvent aller de 1 600 à 8 000 euros.

Quel est le budget d’une micro-entreprise ? L’inscription des microentrepreneurs est gratuite. Cependant, des frais supplémentaires peuvent survenir : – Si votre activité est un métier, vous avez la possibilité de suivre un stage de préparation à l’installation (SPI) dans votre chambre des métiers. Son prix est en moyenne de 200€.

Comment créer son entreprise avec 0 € ?

Sur le plan purement juridique, vous avez tout à fait le droit de créer votre entreprise avec 0 euros puisqu’il n’y a pas de capital minimum pour créer une SARL, EURL, SAS ou même une entreprise indépendante (pour en savoir plus sur les différentes structures d’entreprise existantes, voir notre rubrique : « Statut …

Quel budget pour ouvrir une société ?

Honoraires d’un avocat, notaire ou expert-comptable pour la constitution d’une société ou simplement la rédaction des statuts : généralement entre 500 et 3 000 euros HT, selon la forme juridique et l’ampleur du projet, Honoraires éventuels du commissaire aux apports : admis 1 000 à 2 000 euros HT.

Quel est le coût pour créer une société ?

Ces frais varient selon le statut. Cela vous coûtera entre 0 € et 450 €. Par exemple, c’est gratuit pour un commerçant indépendant. Autre exemple : il est d’environ 230 € pour la constitution d’une société par actions (SA).

Quel capital pour ouvrir une société ?

Le montant minimum du capital social est de : 1 ⬠pour SARL, SAS, SASU, SNC ou EURL (capital minimum libre) 37 000 ⬠pour une société par actions (SA) 18 500 ⬠pour une coopérative de forme SA.

Qu’est-ce qu’il faut pour ouvrir un entreprise ?

Les principales étapes de création d’une entreprise sont : la validation de l’idée, le business plan, le choix de l’implantation, de l’espace, du financement, les étapes de création et le démarrage des activités.

Quel est le budget pour ouvrir une entreprise ?

Il est nécessaire d’estimer le budget nécessaire et les coûts insoutenables. Les coûts prévisibles lors de la création d’une entreprise peuvent aller de 1 600 € à 8 000 €.

Laisser un commentaire