100% sain : les retraités CFDT dénoncent le poids porté par les plus modestes

Ce communiqué provient du site du syndicat de salariés CFDT Retraités.

Lors de la précédente mandature, le 100% Santé a été mis en place pour des soins très peu pris en charge par l’assurance maladie obligatoire. En choisissant de laisser cette nouvelle charge aux mutuelles, les plus humbles seront punis.

Tous les assurés font face à trois traitements : les prothèses dentaires, les prothèses auditives et les lunettes. Ces trois-là sont très peu couverts par l’assurance maladie. Quelle catégorie de soins de santé est la plus touchée par cela ? Retraités !

Nous dénonçons cette situation depuis des années : la faible couverture de l’assurance maladie obligatoire conduit au transfert des prestations vers une assurance maladie complémentaire (mutuelle).

Prenez les couronnes dentaires par exemple. La nomenclature (NGAP) fournit la base d’une indemnisation de 120 euros pour une couronne. Le taux d’indemnisation est de 70%, l’assuré perçoit 83,20 euros. Un chirurgien-dentiste ne paie pas de frais pour cette procédure, contrairement aux soins conventionnels, où les tarifs sont assez bas. Les autorités de l’État laissent les dentistes rattraper leur retard sur les prothèses dentaires en libérant leurs tarifs. Les prothèses sont leur principale source de revenus, le prix d’une couronne se situe entre 600-1000 euros. Il en résulte un débours important qui nécessite une cotisation à une mutuelle trop élevée pour les plus modestes. Ils choisissent un contrat moins cher et ne paient pas de couronnes. Il s’agit d’une dispense de soins prothétiques.

100% Santé vise à prévenir l’abandon de ces soins. Afin d’obtenir 100% des prestations de santé, le taux d’intérêt maximum de 500 euros par couronne doit être respecté. Une complémentaire santé basée sur un contrat responsable compense la différence entre 83,20 EUR et 500 EUR. La clientèle du dentiste qui respecte à 100% les indicateurs de santé a augmenté depuis 2021.

Le gouvernement a opté pour le 100% santé, sans augmenter les prestations de l’assurance maladie obligatoire (financée par la CSG) pour les prothèses. Donc 100% santé est notre responsabilité complémentaire santé (ou mutuelle). Le succès des prothèses dentaires et des prothèses auditives entraîne une forte augmentation de ces traitements et impacte leurs factures.

De nombreux retraités verront leur cotisation forfaitaire augmenter. 100% Santé, une bonne mesure, devient une mesure inégale, car plus la pension est petite, plus il est coûteux d’augmenter le capital par rapport à la retraite. C’est injuste.

Cotisation forfaitaire ou proportionnelle

L’assurance maladie obligatoire est financée par une cotisation proportionnelle ou CSG. Chacun paie la même part de ses ressources. Dans la concurrence entre assurances, les mutuelles ne peuvent plus pratiquer la solidarité intergénérationnelle. Presque tous proposent un dépôt fixe en euros. Ainsi, dans le cas d’une pension nette de 1 400 euros, une cotisation de 100 euros représente environ 7 % de la pension. La même cotisation de 100 euros correspond à 3,5 % de la pension de 2 800 euros. Chaque transfert de cotisations de l’assurance maladie obligatoire vers l’assurance maladie complémentaire entraîne une augmentation de la cotisation forfaitaire. C’est injuste.

Les avantages de MGEN Solutions augmentent considérablement avec 100 % de santé

Le succès de 100% Santé se constate également auprès des membres inscrits à MGEN Solutions. La suite est connue : un fort déficit en 2022. Les tarifs en 2023 doivent augmenter pour équilibrer les comptes. C’est dommage, mais c’est inévitable, et maintenant vous connaissez le nom du responsable : 100% santé aux frais des cotisants des mutuelles !

Laisser un commentaire