A 22 ans, il lance le vélo « Pybex », « Made in Bigorre »

Passionné de vélo, Thibaud Fougereuse vient de lancer sa propre marque de vélos, « Pybex ». De quoi lui valoir le prix France Tech Adour Pyrénées.

Les premiers modèles « Pybex » ne sortiront de l’atelier de production du quartier de l’Arsenal, à Tarbes, que début 2023, mais Thibaud Fougereuse peut déjà se vanter du prix que lui a décerné la French Tech Pyrénées Adour dans la catégorie « Jeune entreprise à son forum de l’innovation et de la transition énergétique, « Innov’Adour », la semaine dernière à Bagnères-de-Bigorre. Un bel encouragement pour ce jeune bigourdan qui, à seulement 22 ans, a décidé de créer une entreprise, alliant sa passion du vélo, son savoir-faire dans la conception de vélos et son ambition entrepreneuriale.

D’étudiant à chef d’entreprise, une ascension à grande vitesse

Avec le « coup de pouce » du Covid il a réussi à l’utiliser à son avantage.

« J’ai fait mon alternance à Milc avant d’intégrer Syphax. Et puis il y a eu la livraison… J’ai moi-même pratiqué le vélo et travaillé déjà dans la conception de vélos, j’ai été confronté à la pénurie de pièces détachées pendant le Covid. La plupart des marques de vélos luttaient parce qu’ils dépendaient des marchés asiatiques en même temps que la demande de vélos montait en flèche. J’en ai profité pour faire un « Made in Pyrénées » se souvient celui qui, après son DUT en génie mécanique à Tarbes et une licence en innovation et prototypage , en se concentrant bien sûr sur le design du vélo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a rapidement déployé le gros matos.

Après avoir laissé mûrir son projet, l’ancien salarié a sauté le pas et le désormais entrepreneur présente aujourd’hui fièrement sa gamme de vélos destinée aux puristes.

« Cela fait un an et demi que je travaille sur le concept et s’il n’existe que quelques prototypes à ce jour, trois modèles seront disponibles à partir de janvier, deux VTT d’enduro et un vélo de route longue distance », explique le vainqueur du French Tech Pyrénées Adour.

Un système de suspension innovant

« Quand j’ai commencé ce projet, j’étais en contact avec Bic Crescendo, qui m’a ensuite envoyé à la French Tech et qui m’a beaucoup aidé, notamment pour me construire un réseau », confie-t-il. Une place méritée dans l’association pour Thibaud, qui ne se contente pas de recoller les morceaux.

« Je fabrique moi-même le cadre, en acier car il est plus léger et plus souple que l’aluminium. Je le propose en taille standard (S, M, L, XL) ou sur mesure, selon le choix du client », explique-t-il.

Et chez Pybex, il n’y a pas que le cadre qui est fait sur mesure. « Tous les vélos sont entièrement personnalisables. De plus, le prix varie en fonction de ce que vous mettez dessus », dit-il. Mais le nec plus ultra est de l’équiper du système de suspension que Thibaud Fougereuse a lui-même inventé. A découvrir sur www.pybex-cycles.com et sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire