Aide à la création de votre entreprise 2022 | La revue technique

Le monde de l’entrepreneuriat connaît de plus en plus de succès. En France notamment, l’année 2021 a été marquée par une forte hausse des créations d’entreprises dans plusieurs secteurs.

Selon les chiffres publiés par l’INSEE, plus de 995 000 entreprises ont été créées et les efforts continus des micro-entrepreneurs ont principalement contribué à ce succès.

En fait, leur catégorie a connu une augmentation de 17 % par rapport aux statistiques de 2020. Pour accompagner cette dynamique, plusieurs outils d’accompagnement à l’entrepreneuriat ont été développés.

Bénéficier des aides publiques de Bpifrance

Bpifrance est une banque publique d’investissement dont la mission principale est de financer la création de nouvelles entreprises et d’aider les entreprises existantes à voir plus grand. Pour remplir sa mission, Bpifrance a développé plusieurs offres :

La garantie création

La Garantie Fondation est une aide financière destinée à des créations ex nihilo (partir de rien) ou à des projets de développement par l’acquisition d’une entreprise. Avec ce système, les projets peuvent être financés jusqu’à 50% à 60% du prêt bancaire.

Avance +

Pour les entreprises en besoin de liquidités, Bpifrance propose un prêt d’un an renouvelable appelé Avance + pour financer les délais de paiement des gros clients.

La bourse French Tech

La bourse French Tech est une autre forme de soutien financier destinée aux entrepreneurs qui ont créé une entreprise avec un réel potentiel de croissance. Bpifrance accompagne les jeunes entreprises et entrepreneurs dans la réalisation de leur projet innovant avec un financement pouvant aller jusqu’à 30 000 €.

Passer par les investisseurs pour créer son entreprise

Le fonds commun de placement consiste à lever des fonds pour financer votre entreprise en développement. L’idée est de convaincre les investisseurs en leur proposant un projet original à fort potentiel de levée de fonds. En plus des ressources financières nécessaires, l’idée d’entreprise gagne en visibilité. L’échange d’idées qui en résulte peut être profitable pour l’entrepreneur.

Se faire financer par les collectivités locales

Pour soutenir le développement du territoire, plusieurs collectivités locales ont développé des subventions pour des types d’activités spécifiques. Le financement peut prendre la forme de subventions directes de 15 000 € par emploi créé. Les institutions accréditées disponibles localement peuvent parfaitement expliquer les conditions et les critères d’admission.

Demander une Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise (ACRE)

Les créateurs, les repreneurs d’entreprises et les indépendants peuvent être accompagnés dans les premières années d’activité. Ce système bien connu d’aide à la création d’entreprise permet une exonération partielle des cotisations sociales. Pour bénéficier de cette subvention, l’entrepreneur éligible, seul ou avec un associé, doit avoir une lignée de plus de 50% du capital (35% personnel) ou diriger l’entreprise avec au moins un tiers du capital (25% personnel ). .

Réclamer une Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise

L’ARCE est une aide financière versée sous forme de capital. Cette aide financière s’adresse aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi qui souhaitent reprendre ou créer une entreprise et leur permet de bénéficier jusqu’à 45% des droits de l’ARE. En contrepartie, ils peuvent demander le maintien partiel de l’ARE ou le paiement de l’ARCE.

Solliciter le Nouvel Accompagnement à la Création ou la Reprise d’Entreprise

NACRE propose un accompagnement aux entrepreneurs sur une durée de 3 ans. Ces derniers sont accompagnés durant les 3 phases clés de la création : la création, la structuration financière et le démarrage et le développement des activités.

Demander une réduction d’impôts via le Crédit d’Impôt Recherche (CIR)

Le CIR permet aux entreprises engagées dans la recherche et le développement de bénéficier d’une réduction d’impôt. En fait, le taux peut être modifié en fonction de la taille de l’investissement. La demande sera faite à l’annonce du résultat.

Visitez fairevousconnaitre.com pour plus de conseils pratiques pour votre entreprise.

Accompagnement à la création d’entreprise pour les personnes en situation de handicap

L’Association pour la Gestion du Fonds d’Insertion des Personnes Handicapées (AGEFIPH) accompagne les personnes handicapées dans leur démarche de création d’entreprise. Un montant de 6 300 euros est mis à la disposition de ce groupe de personnes pour la création d’un emploi principal et permanent.

Aller au-delà des aides financières

Il existe différentes formes d’aide à la création d’entreprise. Outre les aides financières, diverses formes de soutien ont été développées.

Suivre des formations pour être un meilleur entrepreneur

En plus de l’aide financière offerte, l’IHK organise également des événements d’information gratuits. Afin de concrétiser les idées entrepreneuriales, il existe également une formation payante « 5 jours création d’entreprise » pour mieux accompagner les entrepreneurs. L’objectif principal est de construire un réseau d’entrepreneurs qui peuvent donner un coup de main à la start-up

Demander un congé pour la création d’entreprise

Pour aider au démarrage, il est désormais possible pour les futurs entrepreneurs de suspendre leur contrat pour une durée d’un an. L’idée est qu’ils peuvent démarrer leur propre entreprise sans risquer leur emploi actuel. Toutefois, l’employeur peut s’y opposer.

Véritable outil d’auto-apprentissage pour tous les professionnels. Découvrez les actualités sur la technologie, l’innovation, l’intelligence artificielle, l’industrie 4.0, la robotique, le digital, la blockchain

Les derniers articles des entreprises technologiques (voir tous)

Laisser un commentaire