Aide régionale

Alsace Création d’une société de capital risque

Participation au capital : de 15 000 à 300 000 euro(s).

Prime pour création ou reprise d’entreprise artisanale : 7 620 Euro(s) maximum.

Subvention des commissions due à Siagi.

Allocation de chambre d’hôtes, gays…

Prime d’établissement d’artisans : 7 620 Euro(s) maximum.

Allocation de chambre d’hôtes, gays…

Prime régionale à la création d’entreprise : de 10 000 à 35 000 euro(s).

Subside en complément du prêt Adie : 5 000 Euro(s) maximum.

Fonds régional de soutien aux entreprises locales : maximum 35 000 euro(s).

Création-développement d’entreprise : jusqu’à 3 800 euro(s) pour la formation.

Fonds régional de financement d’amorçage : jusqu’à 100 000 Euro(s) (projets innovants).

Aide à la reprise d’entreprises en difficulté : jusqu’à 15% de charges salariales et 10.000 euro(s) de travail.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 89 20 21 12 et 03 89 20 21 40 (Colmar), 03 88 06 17 95 (Haguenau), 03 89 66 71 67 et 03 89 66 97 20 (Mulhouse), 02 8 8 8 1 8 8 84 (Saverne ), 03 88 92 94 61 (Sélestat), 03 88 75 24 24 et 03 88 22 31 20 (Strasbourg), 03 88 97 41 89 et 03 88 47 39 92 (Wisches).

Prêt d’honneur à taux zéro : 15 000 Euro(s) maximum.

Association pour le développement des PME

Bon de consultation Région Aquitaine : jusqu’à 7 700 Euro(s) pour des études de faisabilité spécifiques.

Frac conseil : bourses d’études limitées à 30 000 Euro(s).

Fonds social de développement local

Prêt personnel au créateur : 12 000 Euro(s) maximum (taux de 0 à 5%).

Conseil général de la Dordogne

Aides à l’initiative pour la création d’entreprise : 1 524 Euro(s) maximum.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Subvention Créagir 33 : 15% des investissements matériels. Plafond : 15 000 Euro(s) (création), 20 000 Euro(s) (redémarrage).

Subvention pour l’équipement touristique.

Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Aide à l’investissement et à la production de biens immobiliers : maximum 50.000 euro(s).

Création d’entreprises innovantes : subvention de 30 000 euro(s) maximum.

Subvention pour l’équipement touristique.

Conseil général du Lot-et-Garonne

Aide à la création d’entreprise : 8 100 Euro(s) max.

Appui au secteur de l’agrotourisme.

Aide à la création de sociétés de production : jusqu’à 100 000 euro(s) de subvention ou 400 000 euro(s) d’avance remboursable.

Chéquiers : 4 750 Euro(s) maximum.

Subventions à la cession/reprise.

Récompense des créateurs d’entreprises innovantes : subvention de 30 000 euro(s) par an maximum.

Fonds spécialisé dans la reprise d’entreprises industrielles par les salariés : jusqu’à 30 000 euro(s).

Création d’entreprises agro-alimentaires : subvention jusqu’à 80%, avance remboursable de 30% maximum.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 05 53 77 20 50 et 05 53 77 21 00 (Agen), 05 59 55 12 02 et 05 59 55 77 87 (Bayonne), 05 56 32 69 35 et 05 59 55 12 02 et 05 59 55 77 87 (Bayonne ), 05 56 32 69 35 et 05 56 98 50 56 38 50 56 98 07 (Marmande), 05 58 05 44 60 et 05 58 06 18 33 (Mont-de-Marsan), 05 59 98 91 03 et 05 59 27 65 48 (Pau), 05 53 35 808 5 5 4 (Périgueux), 05 56 15 11 78 et 05 56 15 11 97 (Pessac).

Prêt d’honneur à 0% : 22 000 Euro(s) maximum.

Participation au capital : 23 000 Euro(s) maximum.

Avances remboursables aux métiers d’art : jusqu’à 7 600 Euro(s) (création) et 20 000 Euro(s) (redémarrage).

Comité d’Expansion Economique de la Haute-Loire

Financement partiel d’études juridiques, comptabilité…

Comité d’Expansion Economique du Puy-de-Dôme

www.business-in-europe.com/puy-de-dome/fr

Prêt participatif pour le développement rural : de 15 000 à 46 000 euro(s).

Assistance en immobilier d’entreprise (location).

Conseil général de la Haute-Loire

Aide à la reprise d’entreprises artisanales : 50% d’investissements supplémentaires après rachat du fonds. Plafond : 4 500 Euro(s)

Allocation de chambre d’hôtes, gays…

Aide au redressement : jusqu’à 30 000 euro(s).

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil général du Puy-de-Dôme

Aide aux projets agricoles : de 6 100 à 10 680 euro(s).

Subventions pour la comptabilité, l’enseignement, la formation…

Aide à la transmission d’entreprise en milieu rural : jusqu’à 15 000 Euro(s).

Prêt pour le développement rural participatif : jusqu’à 46 000 euro(s).

Bonification d’intérêt : 75 % du montant (communes de moins de 2 000 habitants).

Subside aux gîtes, fermes auberges…

Aide à la création ou à la reprise d’entreprise : jusqu’à 61 000 euro(s).

Aides aux créateurs/repreneurs d’entreprise : 5 000 Euro(s).

Acompte remboursable aux commerçants : jusqu’à 20 000 Euro(s).

Aide avec conseils : subvention de 50 à 80 %.

Aide aux créateurs d’entreprises innovantes : de 7 500 à 15 000 euro(s).

Reprise et développement de commerces de proximité : subvention jusqu’à 7 000 euro(s).

Subvention pour gîtes, hôtels-restaurants…

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 04 73 60 46 56 et 04 73 90 89 22 (Aulnat), 04 71 46 80 75 et 04 71 46 22 62 (Aurillac), 04 71 50 05 36 et 04 71 46 80 75 et 04 71 46 22 62 (Aurillac ), 04 71 50 05 36 et 04 71 43 71 43 72 (43 72) 60 et 04 73 28 72 82 (Clermont-Ferrand), 04 73 89 96 37 (Issoire), 04 71 07 41 82 (Le Puy– en-Velay), 04 73 55 95 95 (Issoire), 02 570 27 (Montluçon), 04 70 35 40 00 (Moulins), 04 73 33 74 74 et 04 73 63 09 33 (Riom), 04 73 51 66 50 et 04 73 80 78 81 (Thiers 470), 04 73 51 66 50 et 04 73 80 78 81 Vichy).

Prêt honorifique à 0% : 25 000 Euro(s) maximum.

« Le Lanceur » : jusqu’à 300 000 Euro(s) de participation au capital d’entreprises innovantes.

Chambre de Commerce de la Manche

Avance remboursable : jusqu’à 11 500 Euro(s).

Prêt pour les jeunes créateurs Créavenir : 5 000 Euro(s).

Prime à la création d’entreprise : 4 000 Euro(s) par emploi créé. Plafond : 100 000 Euro(s).

Accompagnement des entreprises en milieu rural.

Acompte remboursable à 0% : jusqu’à 100 000 euro(s).

Aide à la création d’entreprises.

Aide aux entreprises en milieu rural.

Conseil régional de Basse-Normandie

Prime régionale à la création d’entreprise : 4 000 Euro(s) par emploi créé. Plafond : 100 000 Euro(s).

Prime régionale à la création par insertion : 1 524 Euro(s) et 1 524 Euro(s) par emploi créé.

Avance régionale à l’entreprise : jusqu’à 100 000 Euro(s)

Fonds régional d’appui aux services aux entreprises et à l’orientation professionnelle : jusqu’à 60 % du coût des conseils et diagnostics.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 02 33 77 86 86 et 02 33 57 16 22 (Agneaux), 02 33 28 76 75 et 02 33 28 50 73 (Alençon), 02 33 58 58 28 et 02 33 31 31, 90 40 31 31 76 (Caen) , 02 33 88 46 46 (Cherbourg), 02 33 91 38 60 et 02 33 79 51 59 (Saint-Pair-sur-Mer).

Prêt honorifique à 0% : jusqu’à 15 244 Euro(s).

Prêts commerciaux subventionnés.

Conseil général de la Côte-d’Or

Subvention pour l’immobilier industriel : jusqu’à 140 000 Euro(s).

Assistance pour l’immobilier commercial : jusqu’à 15 250 Euro(s).

Aide à l’informatisation des entreprises artisanales jusqu’à 3 750 euro(s).

Avance remboursable pour entreprise migrante : 30% du véhicule.

Subvention aux gîtes et meublés de tourisme.

Fonds nivernais d’aide à l’innovation.

Tarif de retour à l’activité professionnelle des licenciés économiques : de 1 500 à 4 500 euro(s).

Acompte remboursable aux commerçants : jusqu’à 38 500 euro(s).

Avance remboursable pour les entreprises et artisans en milieu rural : jusqu’à 5 000 Euro(s).

Subvention pour entreprise migrante : jusqu’à 5 000 euro(s).

Aides aux immeubles (location).

Conseil général de Saône-et-Loire

Kit créateur/acheteur TPE : subvention jusqu’à 3 000 euro(s).

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Subvention Prometheus : jusqu’à 80% (actions collectives), 50% et 23 000 euro(s) (aides communales), 40% (investissements).

Fonds Régional d’Innovation : jusqu’à 38 000 Euro(s) de subvention.

Aide au recrutement : jusqu’à 22 000 Euro(s).

Aide à l’installation : 7 620 Euro(s).

Fonds consultatif régional : jusqu’à 80 % des frais de conseil.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 86 72 96 00 (Auxerre), 03 85 39 66 00 (Chalon-sur-Saône), 03 85 41 14 41 (Dijon), 03 86 60 61 29 (Nevers).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 23 000 euro(s).

Conseil général d’Ille-et-Vilaine

Création d’activités industrielles et artisanales : avance remboursable de 10 000 euro(s) max.

Aide aux entrepreneurs du secteur tertiaire : de 1 500 euro(s) à 10 000 euro(s) par emploi créé.

Commerce et artisanat local : subvention jusqu’à 50 000 euro(s) (communes rurales).

Subvention pour hôtels, appartements, appartements meublés.

Conseil général des Côtes-d’Armor

Aide à la création et à la reprise (Créarmor) : 3 000 euro(s) et 2 000 euro(s) par salarié (3 maximum).

Subvention pour la création et la reprise de Scop.

Assistance à la réalisation d’études de faisabilité pour les entreprises d’insertion : jusqu’à 3 050 euro(s).

Aide à l’insertion par la création de micro-entreprises : jusqu’à 3 050 euro(s).

Fonds d’intervention pour l’artisanat et les entreprises : 25% des investissements.

Recherche et innovation industrielle : subvention ou avance de remboursement.

Subvention pour les fermes auberges, gîtes…

Aide aux jeunes créateurs d’entreprise : jusqu’à 4 000 Euro(s).

Aide aux TPE : 3 000 Euro(s) par ouvrage (max. 4).

Aide à la reprise d’entreprise : jusqu’à 15 000 Euro(s).

Préservation de l’artisanat de commerce et de service en milieu rural : 4 000 Euro(s).

Aide aux grands projets : jusqu’à 320 000 euro(s)

Aide à l’immobilier industriel.

Aide aux entreprises locales : 12 000 Euro(s) max.

Aide à l’innovation : jusqu’à 30 000 euro(s).

Aide à l’artisanat et aux services : 12 000 Euro(s) max.

Aide à la reprise/transfert : jusqu’à 20 000 euro(s).

Aide à l’immobilier commercial.

Avance Régionale Remboursable (ARR).

Aide régionale aux petits projets (ARPP).

Assistance régionale en immobilier d’entreprise (ARI).

Aide au lancement de projets innovants : avance remboursable de 91 500 euro(s) maximum.

Emplois Solidaires du Pays de Rennes (PRES)

Prêt d’honneur : jusqu’à 6 000 Euro(s).

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 02 97 56 48 52 et 02 97 56 21 60 (Auray), 02 98 46 24 14 et 02 98 46 98 53 (Brest), 02 99 18 59 10 (Fougères), 02 1976 10 (Fougères), 02 1976 , 02 1976 02 97 88 22 44 (Lorient) (Plémet) , 02 97 74 03 84 et 02 97 74 35 13 (Ploermel) , 02 97 07 01 85 (Pontivy) , 02 98 65 97 92) 28 (Redon) , 02 99 33 66 66 et 02 99 33 24 28 (Rennes), 02 96 29 26 53 et 02 96 29 08 79 (Rostrenen), 02 99 19 609 7, (Saint-Malo) 6091 99 et 02 97 68 14 23 (Vannes ) ), 02 99 74 78 91 et 02 99 75 29 40 (Vitré), 02 96 76 69 80 (Trégueux).

Prêt d’honneur à 0% : jusqu’à 24 000 Euro(s).

Fonds Jeunesse : 1 524 Euro(s).

Subvention gays ou Clévacances.

Cotisation départementale à la prime régionale à l’emploi : 2 000 Euro(s) par emploi créé.

Creatis (Création d’industrie et de service) et Createm (Création d’entreprises dans l’artisanat) : avance remboursable/subvention 61 000 Euro(s) max.

Centre de Création et de Croissance : investissements en fonds propres de 22 870 à 76 100 Euro(s).

Avance remboursable de Feri Sud : jusqu’à 20% de l’investissement immobilier ou 4 500 Euro(s) par emploi créé.

Accès au conseil externe pour les PME-PMI : jusqu’à 30 500 euro(s).

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 02 54 44 65 83 et 02 54 44 64 93 (Blois), 02 48 69 72 72 et 02 48 69 71 91 (Bourges), 02 37 20 99 99 et 02 517 89 3 (Chartres), 89 2 83 et 02 47 98 47 01 (Chinon), 02 54 08 18 80 (Déols), 02 38 77 77 66 (Orléans), 02 54 28 12 14 et 02 54 37 56 96 42 , et 50 42 s, (502) 02 47 28 40 68 (Tours) .

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 30 000 euro(s).

Pour les initiatives en Touraine d’économie alternative et solidaire (Piteas)

Chaton Touraine solidarité-emploi.

Conseil général de la Haute-Marne

Géode : première compétence récompensée de 50 %.

Prêt professionnel : 20% ou 35% des investissements.

Subvention pour hôtels, gîtes, campings…

Subvention pour l’hébergement touristique…

Subvention pour les hôtels, gîtes, chambres d’hôtes.

Aide à l’artisanat : 15 000 Euro(s) max.

Aide informationnelle aux artisans : 120 Euro(s).

Subvention pour la promotion de l’artisanat : jusqu’à 750 euro(s).

Subvention pour restaurants ruraux, gîtes…

Conseil régional de Champagne-Ardennes

Aide régionale à la création d’entreprise : en fonction du nombre d’emplois.

Convention de recherche pour techniciens supérieurs : jusqu’à 13 000 Euro(s).

Champagne-Ardenne Croissance : prise de participation de 20 000 à 100 000 Euro(s).

Diagnostic fonctionnel : jusqu’à 3 000 euro(s).

Aide à la réalisation des contrats de pré-installation : 50% du coût salarial.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 26 21 11 33 (Châlons–en-Champagne), 03 24 56 08 09 (Charleville-Mézières), 03 26 54 85 85 (Epernay), 03 26 81 81 80 et 03 81 81 80 et 04 (Esterna206) , 03 26 54 85 85 (Épernay). 03 26 89 50 66 (Reims), 03 25 07 32 00 (Saint-Dizier), 03 25 43 70 00 (Troyes).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 45 000 euro(s).

Agence Corse de Développement Economique (ADEC)

Aide régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 100 000 euro(s).

Allocation régionale de travail : jusqu’à 11 000 euro(s) par emploi et 160 000 euro(s) par an.

Fonds consultatif régional : jusqu’à 80 % des frais de conseil.

Aide à l’investissement : 30% maximum de l’investissement productif.

Bonification d’intérêt bancaire.

Tel : 04 95 30 96 06 (Bastia).

Paiement partiel des commissions dues à Siagi.

Avance remboursable à la création : de 1 600 à 16 000 euro(s).

Avance remboursable pour investissements : jusqu’à 16 000 Euro(s).

Conseil général de la Haute-Saône

Subventions aux hôtels, chambres d’hôtes…

Agence de développement économique du Doubs

Prêt d’honneur : jusqu’à 8 000 Euro(s).

Prêt honorifique de développement économique : jusqu’à 80 000 euro(s)

Subvention pour les gays, chambres d’hôtes…

Conseil Général du Territoire de Belfort

Geode : subvention de consultants externes.

Subvention pour les fermes auberges, gîtes…

Conseil régional de Franche-Comté

Avance remboursable pour création, cession et reprise : 16 000 Euro(s) max.

Programme d’accompagnement à la transmission/reprise d’entreprise : subvention régionale, prime régionale d’installation d’un maximum de 22 900 euro(s), etc.

Création d’entreprise : 3 050 Euro(s) par emploi créé (minimum 30 emplois).

Création de commerce d’éclosion : limitée à 30 %.

Soutien régional à l’immobilier industriel : bonification d’intérêt.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 81 65 37 65 (Besançon), 03 84 72 13 20 (Dole), 03 84 35 87 23 (Lons–le-Saunier), 03 84 97 15 97 (Vesoul).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 22 000 euro(s).

Conseil général de Seine-Maritime

Prêt personnel à 0% : 15 400 Euro(s) maximum.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Immobilier d’entreprise : prêt de 4 570 à 7 620 euro(s).

Conseil régional de Haute-Normandie

Aide à l’emploi créatif : 3 600 Euro(s) par emploi et jusqu’à 80 000 Euro(s) par an.

Accélération pour créer un emploi : 3 900 Euro(s).

Avance remboursable Odace : jusqu’à 100 000 Euro(s).

Subvention. Investissement Odace : 50 000 Euro(s) max.

Fonds régional pour l’investissement et l’emploi : jusqu’à 25 %.

Chéquiers créatifs : 50 heures de conseils.

Subvention pour l’hébergement touristique rural.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 02 35 06 50 50 (Dieppe), 02 35 14 37 59 (Rouen).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 15 490 euro(s).

Association des Banques Populaires pour la Création d’Entreprise (ABPCE)

Participation pour des projets innovants : de 15 000 à 150 000 Euro(s).

Conseil régional d’Ile-de-France

Cap Entreprise : octroi d’expertise ou de frais de conseil.

Aide à la transmission et à la reprise d’entreprises artisanales : jusqu’à 7 700 euro(s).

Accompagnement de projets de développement économique local.

Cours de décision : jusqu’à 400 000 Euro(s) de capital.

Participation : de 75 000 à 300 000 euro(s).

Incubateur d’innovation Ile-de-France

Avance remboursable : maximum 38 168 Euro(s).

Capital risque solidaire : participation au capital de 50 000 à 150 000 euro(s).

Chéquiers : 30 heures de conseils.

Incubateur d’entreprises Genopole industries

Participation au capital : 30 500 Euro(s) en moyenne.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 01 48 19 36 40 et 01 48 66 19 73 (Aulnay-sous-Bois), 01 48 95 10 84 (Bobigny), 01 64 79 25 35 (Dammarie–les-Lys), 01 48 95 10 84 (Bobigny) ), 01 64 79 25 35 (Dammarie–les-Lys), 01 4805 803 ), 01 60 79 90 87 (Evry) , 01 34 07 78 99 et 01 34 07 80 12 (Gonesse) , 01 43 24 78 98 (Le Perreux-sur-Marne), 01 11 30 eaux) 704 01 64 33 55 11 (Meaux), 01 34 78 82 00 (Mantes–la-Ville), 01 49 67 00 49 (Nanterre), 01 53 04 02 62 (Paris), 01 60 19 42 67 (Saint-Aubin). ) ), 01 48 09 30 08 et 01 42 43 28 15 (Saint-Denis), 01 48 92 42 22 et 01 48 53 47 20 (Thiais), 01 43 91 13 33 (Vitry-sur-Seine).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 30 000 euro(s).

Participation au capital : de 100 000 à 500 000

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes.

Installation d’entreprises artisanales et de services : jusqu’à 9 000 Euro(s).

Subvention pour l’habitat rural, tourisme fluvial…

Conseil régional du Languedoc-Roussillon

Financement pré-créatif : subventions et prêts pour des projets innovants (fonds d’amorçage Crealia), financement d’études.

Avance remboursable aux créateurs et acheteurs.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 04 67 51 61 13 (Balaruc–les-Bains), 04 67 90 40 72 (Béziers), 04 68 10 36 00 (Carcassonne), 04 67 88 86 29 (Clermont-l’Hérault), 3104 26 (Limoux ), 04 67 71 92 70 (Lunel), 04 66 49 00 33 et 04 66 65 35 29 (Mende), 04 68 64 85 85 et 04 67 10 27 44 (Montpellier) 40 10 27 44 (Montpellier) Narbonne), 04 66 62 80 46 (Nîmes), 04 68 85 82 52 et 04 68 51 23 01 (Perpignan).

Prêt à intérêt à taux zéro : jusqu’à 22 867 Euro(s).

Conseil général de la Corrèze

Création et reprise d’entreprises en milieu rural : jusqu’à 6 100 euro(s).

Création et modernisation de fromageries fermières : subvention de 35 %.

Aide pour l’immobilier commercial.

Subvention pour hôtels, restaurants, gîtes…

Bonification d’intérêts pour artisans et commerçants.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil général de la Haute-Vienne

Aides au développement (disponibles fin juin)

Prime régionale à la création d’entreprise : de 15 000 à 31 000 euro(s).

Chèque de consultation création ou reprise d’entreprise : jusqu’à 3 800 Euro(s).

Subvention aux commissions Sofaris et Siagi.

Contribution des aides à l’innovation.

Fonds d’amorçage « Le Lanceur » : 120 000 Euro(s) en moyenne.

Participation du capital risque régional à Limoges : de 15 000 à 160 000 euro(s).

Aide aux études et au développement de produits touristiques : de 30 à 50 %.

Subvention pour gîtes, hôtels…

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 05 55 41 04 48 et 05 55 41 13 01 (Guéret), 05 55 45 15 51 (Limoges), 05 55 18 94 42 (Brive–la-Gaillarde), 05 55 21 5442), 05 55 21 5442) , 10 (Tulle). 30 24 47 et 05 44 30 27 41 (Aubusson).

Prêt à intérêt à taux zéro : montant variable.

Conseil général de Meurthe-et-Moselle

Subvention pour auberges rurales, hôtels…

Soutien à l’investissement professionnel et commercial : 10 à 20 % des investissements.

Aide à l’acquisition de véhicules de voyage : 25% des investissements.

Subvention pour gîtes, hôtels, restaurants…

Avance remboursable (ADE-Moselle) : de 8 000 à 80 000 Euro(s) (taux : 1,5%).

Aide à l’établissement : jusqu’à 1 500 euro(s) (élargissement) et 4 500 euro(s) (euro(s) (établissement) pour les travaux.

Aide à l’investissement des commerçants, artisans et PME : 20% des équipements.

Fonds d’industrialisation : subvention.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Prime régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 35 000 Euro(s).

Prime régionale à l’emploi : 7 600 Euro(s) par emploi et 460 000 Euro(s) sur trois ans.

Aide régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 35 000 euro(s).

Subvention pour un jeune entrepreneur : 700 Euro(s) par mois pendant six mois plus 1 550 Euro(s) pour l’accompagnement.

Assistance conseil : jusqu’à 3 800 euro(s).

Aide régionale à la reprise et transmission d’entreprise : jusqu’à 100.000 Euro(s).

Aide à la reprise-transfert d’emploi : jusqu’à 4 600 euro(s) par emploi et 100 000 euro(s) sur trois ans.

Études préopératoires : jusqu’à 75 %.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 29 76 83 08 (Bar-le-Duc), 03 82 26 03 13 (Cosne-et-Romain), 03 29 35 18 14 et 03 29 64 01 88 (Epinal), 03 83 509 (Frouard) ) , 03 83 91 81 33 (Nancy), 03 82 47 11 00 (Homécourt), 03 83 77 72 77 (Lunéville), 03 83 15 67 00 (Neuves-Maisons), 03 87 03 687 et 26 23 03 (Sarrebourg) , 03 29 52 32 34 et 03 29 55 45 48 (Saint-Dié), 03 87 98 75 75 (Sarreguemines), 03 82 59 45 82 (Thionville).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 23 000 euro(s).

Participation au capital : de 30 000 à 125 000 euro(s).

Conseil général de la Haute-Garonne

Fonds départemental d’aide à l’économie : subvention en capital.

Aide à l’établissement en milieu rural : jusqu’à 4 773 euro(s).

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil général des Hautes-Pyrénées

Logements sociaux, agrotourisme…

Aide à l’immobilier commercial.

Allocation de chambre d’hôtes, gays…

Aide à la reprise d’entreprises artisanales en milieu rural : jusqu’à 5 000 euro(s).

Subvention pour les hôtels, chambres d’hôtes…

Conseil général du Tarn-et-Garonne

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil régional de Midi-Pyrénées

Avances remboursables aux créateurs autres que le fonds d’amorçage Midi-Pyrénées SA : jusqu’à 30 490 euro(s).

Etudes de faisabilité et accompagnement des jeunes entreprises conseils : jusqu’à 80% des dépenses.

Une subvention des commissions Sofaris.

Fonds de Bassin Minier (FIBM)

Subvention : jusqu’à 11 000 Euro(s) par emploi.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 05 63 48 87 40 et 05 63 38 97 50 (Albi), 05 62 61 22 10 et 05 62 05 17 57 (Auch), 05 65 20 35 01 (Cahors), 05 62 61 22 10 et 05 62 05 17 57 (Auch), 05 65 20 35 01 (Cahors), 05 75 470 05 65 77 77 00 (Espalion), 05 65 59 59 00 (Millau), 05 63 23 25 05 (Montauban), 05 65 77 77 00 ( Rodez), 05 62 00 96 10 (Saint-Gauden), 05 62 00 96 10 (Saint-Gauden) 20 (Saint-Geniez-d’Olt), 05 62 56 79 65 (Tarbes), 05 61 33 66 32 et 05 61 33 65 72 (Toulouse), 05 61 69 00 28 (Verniolle).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 23 000 euro(s).

Société de réindustrialisation du bassin de Decazeville (Sorid)

Capital-risque : jusqu’à 45 000 euro(s).

Participation au capital : jusqu’à 25 %.

Clap (Comité d’accompagnement du projet Lille)

Tel : 03 20 14 85 50 (Lille), 03 20 24 42 43 (Tourcoing), 03 20 61 05 61 (Villeneuve-d’Ascq). E-mail:

Subvention pour les jeunes : 4 500 Euro(s) max.

Subvention pour les gays, chambres d’hôtes…

Conseil général du Pas-de-Calais

Aide aux allocataires du RMI pour la création d’entreprise : jusqu’à 4 600 euro(s) plus 3 000 euro(s) par salarié du RMI employé.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais

Aide régionale à la création d’entreprise : de 15 500 euro(s) (création de 3 à 5 emplois) à 30 000 euro(s) (10 emplois et plus).

Aide à la création et à la reprise d’entreprises artisanales : jusqu’à 15 500 euro(s).

Régime d’aides régionales aux créateurs d’entreprise sans emploi : jusqu’à 2 000 euro(s).

Programme d’échange régional : bourse, stages à l’étranger, CSNE…

Soutien à l’innovation : 50% du projet.

Fonds spécial d’établissement : dotation variable.

Tel : 03 21 85 54 60 (Calais), 03 21 13 60 60 (Lens), 03 20 31 59 54 (Lille).

Participation au capital : de 50 000 à 100 000 euro(s).

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 21 21 87 17 (Arras), 03 21 06 77 77 (Beaurainville), 03 21 32 19 40 (Boulogne-sur-Mer), 03 21 64 69 70 (Bruay–la-Buissière), 0038231 10 (Calais ), 03 27 72 10 07 (Cambrai), 03 28 22 64 88 (Dunkerque), 03 27 62 50 44 (Feignies), 03 28 41 56 66 (Hazebrouck), 03 27 62 50 44 (Feignies), 03 28 41 56 66 (Hazebrouck), 693 (dans le 23) 03 20 74 50 75 (Lille), 03 20 63 77 94 (Lille Métropole), 03 21 99 67 29 (Marquise), 03 27 62 50 44 (Maubeuge), 03 28 33 42ba 80 , 03 28 33 42ba 80 40 (Roy) 31 52 (Saint-Laurent-Blangy), 03 21 98 46 22 (Saint-Omer), 03 21 03 27 21 (Saint-Paul-sur-Ternoise), 03 27 28 41 50 (Valenciennes).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 23 000 euro(s).

SOS Insertion & Association Germinal Alternatives

Prêt d’honneur dans certains domaines de travail : de 800 à 8 000 Euro(s).

Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence

Révision du Guide d’aide en cours.

Conseil général des Alpes-Maritimes

Création d’entreprise : prêt d’honneur de 15 000 à 76 250 euro(s).

Subvention des commissions Socama, Procomi et Siagi.

Innovation : cofinancement Anvar.

Subvention pour les hôtels ruraux de montagne, gîtes, gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil général des Bouches-du-Rhône

Aide aux créateurs d’entreprise RMistes : jusqu’à 6 098 Euro(s).

Subvention des commissions Siagi et Socoma.

Subventions départementales pour le Scop.

Subvention pour les gays, hôtels Logis de France.

Conseil général des Hautes-Alpes

Aide à l’implantation de commerces multiservices en milieu rural : jusqu’à 7 600 euro(s).

Aide au développement des entreprises et de l’artisanat en milieu rural : jusqu’à 4 600 euro(s).

Aide aux entreprises et à l’artisanat en milieu rural : jusqu’à 30 000 euro(s).

Prise en charge des reprises et des transmissions.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Prêt régional à la création d’entreprise : jusqu’à 75 000 euro(s) à taux zéro.

Régime de provenance : aide aux petites entreprises. Montant : de 15 000 à 45 000 euro(s).

Participation au capital : apport en actions jusqu’à 260.000 Euro(s).

Centre régional de capital-risque : Proxicapa.

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 04 42 93 85 67 (Aix-en-Provence), 04 90 04 88 58 (Apt), 04 90 96 95 82 (Arles), 04 42 70 13 15 (Aubagne), 04 90 14 91)91 , 04 90 30 97 15 (Bollène), 04 92 22 33 00 (Briançon), 04 90 67 35 46 (Carpentras), 04 90 78 19 61 (Cavaillon), 04 90 67-45 (Baigne-les), 04 94 68 93 48 (Draguignan), 04 94 51 18 27 (Fréjus), 04 92 53 24 95 (Gap), 04 92 42 34 00 (Grasse), 04 16 42 4 4 1 4 4 1 18 (Martigues), 04 92 72 51 51 (Manosque), 04 91 99 01 40 (Marseille), 04 93 57 01 08 (Menton), 04 93 62 03 03 (Nice), 04 90 529 (Pertuis), 04 94 91 02 02 (Toulon), 04 90 28 86 95 (Vaison–la-Romaine) .

Conseil général de Loire-Atlantique

Aide à l’insertion par la création d’entreprise : 1 500 Euro(s).

Assistance départementale pour l’immobilier commercial.

Aide départementale à la création/reprise d’une entreprise artisanale.

Préservation de l’activité commerciale et artisanale en milieu rural : jusqu’à 30 000 Euro(s).

Subvention aux hébergements, auberges de village, entreprises de tourisme, chambres d’hôtes…

Aide à la création ou congé sabbatique jusqu’à douze mois : 70 % du salaire (six premiers mois) puis 50 % (six mois après). Plafond : 28 000 Euro(s).

Prêt personnel innovation à 0% : de 3 000 à 8 000 euro(s).

Aide à la formation du créateur ou du repreneur d’entreprise : jusqu’à 3 000 Euro(s).

Accompagnement à la création ou conseil en reprise : 100% (pré-création ou pré-reprise), 50% (post-création ou post-reprise). Plafond : 15 000 Euro(s).

Prime d’expert pour la création d’une entreprise « Jeunesse ».

Aide aux entreprises en milieu rural.

Conseil général du Maine-et-Loire

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil régional des Pays de la Loire

Tel : 02 28 20 51 40 (ou 56 30).

Aides à la création d’entreprise : de 1 500 euro(s) à 50 000 euro(s).

Aide au financement des études de faisabilité.

Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et Fondation Centre-Ouest

Prêt honorifique d’un fonds social : maximum 15 000 euro(s).

Prêt d’honneur à la création : jusqu’à 7 500 Euro(s).

Fonds d’investissement à risque : 38 000 Euro(s) (montant révisable à la hausse).

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 02 51 14 15 20 (Ancenis), 02 41 25 32 00 (Angers), 02 40 28 18 33 (Châteaubriant), 02 40 36 09 10 (Clisson), 02-Filson-Comitée), 02 51 54 70 70 ( Givrand), 02 43 59 23 90 (Laval), 02 51 08 88 00 (La Roche-sur-Yon), 02 43 57 72 72 (Le Mans), 4023, 04023), 02 51 84 35 60 (Nantes), 02 40 44 60 61 (Pornic), 02 40 01 96 08 (Saint-Nazaire), 02 40 21 80 40 (Saint-Père–en-Retz).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 23 000 euro(s).

Aide départementale à l’investissement dans le développement des TPE : jusqu’à 6 000 euro(s).

Aide au conseil des créateurs ou repreneurs d’entreprise : jusqu’à 3 000 Euro(s)

Subventions pour l’immobilier commercial

Aides aux équipements touristiques

agence départementale de l’Aisne

Fonds départemental d’intervention pour la création d’entreprises : jusqu’à 15 000 euro(s).

Fidacom : aide à la communication jusqu’à 15 000 euro(s).

Fidarco : subventions aux investissements des artisans et commerçants.

Subvention pour hôtels, appartements meublés, chambres d’hôtes, gîtes.

Conseil régional de Picardie

Fonds régional de soutien au conseil créatif : de 4 250 à 15 000 euro(s).

Acompte remboursable aux professionnels : jusqu’à 15 000 Euro(s) sur cinq ans.

Aide à la création, reprise, rénovation d’établissements hôteliers : jusqu’à 300 000 euro(s).

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 03 22 22 30 63 (Amiens), 03 44 23 00 29 (Compiègne), 03 23 79 00 06 (Laon), 03 44 11 41 94 (Beauvais).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 16 000 euro(s).

Conseil général de la Charente

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes.

Subventions pour gîtes, chambres d’hôtes…

Conseil général des Deux-Sèvres

Aide à l’investissement immobilier : en fonction des emplois créés.

Aide à l’accompagnement et au conseil : 50% des frais d’expertise « Géode ».

Conseil régional de Poitou-Charentes

Prime régionale à la création d’entreprise, aides régionales à l’innovation, chèque projet, Prime tremplin emploi, dispositif régional d’aides aux entreprises (dispositifs restructurés).

Allocation de chambre d’hôtes, gays…

Pépinière d’entreprises de Charente-Maritime

Bourse : environ 653 Euro(s).

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 05 45 20 55 22 (Angoulême), 05 46 31 71 10 (La Rochelle), 05 49 77 10 54 (Niort), 05 49 94 92 21 (Parthenay), 495 6749, 495 6749 495 649 57 49 (Roumazieres- Loubert).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 38 000 Euro(s).

Agence de Développement Matheysine

www.grenoble-isere.com/agence.matheysine

Aide au recrutement de cadres spécialisés : jusqu’à 50% du salaire. Plafond de 30 000 Euro(s).

Prêt sans intérêt aux entreprises industrielles.

Aide au développement de nouveaux produits : subvention pour projets industriels jusqu’à 20 000 euro(s).

Aide à l’immobilier commercial.

Aide à la création d’emplois : 3 811 Euro(s) par emploi créé.

Communauté de communes du Pays de Saint-Bonnet-le-Château

Aide à l’immobilier : 20% des aides régionales à l’immobilier d’entreprise (Arie).

Subvention départementale pour le maintien de l’activité en milieu rural : jusqu’à 30 %.

Aide pour l’immobilier commercial.

Subvention pour gîtes, chambres d’hôtes…

Subvention pour villages de vacances, gîtes…

Contribution des aides régionales à la création d’entreprises : jusqu’à 15 000 euro(s).

Subvention pour gîtes, camping à la ferme…

Fonds départemental d’innovation : prêts jusqu’à 40 000 euro(s) à taux zéro.

Aide pour l’immobilier commercial.

Subvention pour chambres d’hôtes, gîtes…

Conseil régional de Rhône-Alpes

Avances remboursables pour les jeunes entreprises : de 22 800 à 38 000 euro(s).

Création d’entreprises innovantes : 50% d’expertise et de conseil en développement, 7 620 Euro(s) pour la formation, 7 620 Euro(s) pour les aides à la création.

Installation réussie en Rhône-Alpes : chéquier avant installation (2000 euro(s)) et chéquier après installation (2800 euro(s)).

Capital-risque pour entreprises industrielles et de services industriels : de 30 500 à 160 000 euro(s).

Plateformes d’initiatives locales

Tel : 04 79 10 01 70 (Albertville), 04 50 33 02 02 (Annecy), 04 50 87 09 87 (Annemasse), 04 75 25 62 87 (Aouste-sur-Sye), 04 79 82 (B40y), 04 79 82 (B40y), 04 50 97 30 75 (Bonneville), 04 74 23 51 88 (Bourg–en-Bresse), 04 50 52 18 43 (Chavanod), 04 38 92 04 01 (Crolles), 04 75 71) , (Davezieux) 04 76 22 33 14 (Grenoble), 04 75 38 52 41 (Lalevade-d’Ardèche), 04 75 85 72 64 (La Voulte), 04 79 25 36 49 (Le Bourget-du-Lac), 284637 68 (Lyon), 04 75 92 59 09 (Montélimar), 04 77 44 54 64 (Roanne), 04 75 70 06 94 (Romans-sur-Isère), 04 50 42 65 204, (Saint-Denis)-Pouilly ) 76 38 67 20 (Saint-Marcellin), 04 75 08 94 30 (Vion), 04 50 70 83 40 (Thonon–les-Bains), 04 74 78 44 01 (Vienne), 04 74 95 31 95) ( Villefontaine), 04 74 62 73 00 (Villefranche-sur-Saône), 04 76 08 24 01 (Vizille), 04 74 54 00 91 (Viriville), 04 76 93 17 19 (voiron).

>> Service partenaire : rendez-vous sur Legalstart.fr pour créer votre entreprise en ligne

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 23 000 euro(s).

La Garantie Jeunes propose une indemnité mensuelle (pour un montant maximum de 484 euros) et un accompagnement renforcé en mission locale pendant un an aux jeunes de 16 à 25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation et en situation financière. fragilité

Comment faire pour avoir des aides financières ?

Comment bénéficier d’une aide financière de la CAF La demande est faite auprès de la CAF. Pour cela, contactez votre fondation par email ou par téléphone. Chaque dossier est étudié au cas par cas en fonction des difficultés financières. Des pièces justificatives seront sans doute exigées.

Quelle aide puis-je obtenir ? Connaître les avantages sociaux auxquels vous pouvez avoir droit (Simulateur)

  • Ménage Personnalisé (APL)
  • Allocation d’invalidité (AAH)
  • Paje allocation de base en cas d’adoption d’un enfant.
  • Allocation de base Paje versée à la naissance d’un enfant.

Où trouver une aide financière rapidement ?

Les démarches à entreprendre pour obtenir une aide financière d’urgence dépendent de chaque organisme. Tout d’abord, pour solliciter un prêt d’urgence auprès de la CAF, vous devez vous adresser à une assistante sociale. Les démarches s’effectuent directement auprès de la CAF de votre département et sur rendez-vous.

Quelles aides en cas de difficultés financières ?

Si vous rencontrez des difficultés financières, le Family Challenge Fund (CAF) peut vous sortir d’affaire. C’est ce que la CAF appelle le prêt d’honneur. Il s’agit d’un prêt à taux 0 %. Le montant et les modalités d’attribution sont fixés par la commission d’aide financière de la CAF.

Qui peut m’aider à trouver de l’argent ?

Selon votre situation, des conseillers de la CAF, de Pôle Emploi, de votre bailleur ou de votre CCAS pourront éventuellement vous apporter des solutions. Nous vous suggérons donc de consulter la liste des contacts privilégiés si vous éprouvez des difficultés financières.

Qui a droit au 330 € de la CAF ?

Le versement a eu lieu à partir du 15 septembre pour les bénéficiaires d’aides au logement, Rsa, Rso ou Aah. Pour les bénéficiaires de la Prime Active en juin 2022, l’aide est automatiquement versée par la Caf à partir du 15 novembre.

Comment obtenir les 300 euros de la CAF ?

Prêts et prix Son montant est de 300 euros. Pour en bénéficier, vous devez être bénéficiaire des allocations familiales ou sociales de la Caf du Nord et avoir au moins un enfant à charge de moins de 20 ans.

Quelles sont les aides de la CAF pour 2022 ?

Allocation de rentrée scolaire (Ars) Scolarisation des enfants handicapés (Aeeh) dite « retour à domicile » Allocation complémentaire pour adulte handicapé (Aah) de retour à domicile Déménagement accueil de jeunes enfants (Paje) : (1) Ce sont l’ensemble des ressources annuelles .. .

Quel aide financière existe ?

Allocations familiales, revenu de solidarité active (RSA), logement, allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), subventions scolaires, aides locales au logement social dans certaines régions, etc.

Qui peut m’aider financièrement ? Les Centres communautaires d’action sociale (CCAS) orientent et accompagnent les personnes en difficulté pour trouver une aide adaptée à leur situation. Les mairies peuvent fournir les coordonnées du CCAS. Les coordonnées de certains CCAS se trouvent également dans l’annuaire du site service-public.fr.

Qui a droit au 330 € de la CAF ?

Le versement a eu lieu à partir du 15 septembre pour les bénéficiaires d’aides au logement, Rsa, Rso ou Aah. Pour les bénéficiaires de la Prime Active en juin 2022, l’aide est automatiquement versée par la Caf à partir du 15 novembre.

Comment bénéficier de l’aide exceptionnelle de la CAF ?

Pour les bénéficiaires de la Prime Active en juin 2022, l’aide est automatiquement versée par la Caf à partir du 15 novembre. Le montant est de 28 € par foyer, auxquels s’ajoutent 14 € pour un enfant à charge (jusqu’au mois précédant ses 20 ans).

Comment obtenir les 300 euros de la CAF ?

Prêts et prix Son montant est de 300 euros. Pour en bénéficier, vous devez être bénéficiaire des allocations familiales ou sociales de la Caf du Nord et avoir au moins un enfant à charge de moins de 20 ans.

Quelles aides quand on a pas de revenus ?

Vous pouvez demander le revenu de solidarité active Si vous avez peu ou pas de ressources, le revenu de solidarité active (RSA) peut vous être attribué. Ce revenu commun est financé par l’État.

Quelles sont les aides pour une personne sans revenu ?

Personne concernéeen hausse
Allocation Spécifique de Solidarité (ASS)Demandeur d’emploiJusqu’à 536,95 € par mois
Revenu de solidarité active (RSA)Une personne aux moyens modestes598,54 € par mois

Qui a droit au 600 euros ?

avoir une augmentation de charges de plus de 100 ⬠par mois ou faire face à un règlement de charges de plus de 1 000 € au cours des 12 derniers mois ; avoir une subsistance inférieure à 15 ⬠par personne et par jour, en raison de ce surcoût de charges.

Comment avoir les 300 € de la CAF ?

Prêts et prix Son montant est de 300 euros. Pour en bénéficier, vous devez être bénéficiaire des allocations familiales ou sociales de la Caf du Nord et avoir au moins un enfant à charge de moins de 20 ans.

Comment avoir la prime de 300 euros ?

Le versement de l’indemnité de carburant n’est pas automatique. Une aide peut être demandée en ligne sur le site des impôts en se rendant sur son espace personnel. L’administration fiscale, après avoir validé la faisabilité, procédera alors au versement sur le compte bancaire, en quelques jours ouvrés.

Quelles sont les aides de la CAF pour 2022 ?

Allocation de rentrée scolaire (Ars) Scolarisation des enfants handicapés (Aeeh) dite « retour à domicile » Allocation complémentaire pour adulte handicapé (Aah) de retour à domicile Relocation accueil de jeunes enfants (Paje) : (1) Ce sont toutes des ressources annuelles. . .

Qui a le droit à la prime de 150 € ?

Le dispositif concerne donc à la fois les personnes aux revenus modestes, les étudiants boursiers, les personnes âgées fragiles et les Français allocataires des APL.

Quand la prime de 150 € sera-t-elle versée ? Le versement a eu lieu à partir du 15 septembre pour les bénéficiaires d’aides au logement, Rsa, Rso ou Aah. Pour les bénéficiaires de la Prime Active en juin 2022, l’aide est automatiquement versée par la Caf à partir du 15 novembre.

Qui va toucher la prime inflation en septembre 2022 ?

Afin de faire face à la hausse des prix de l’énergie et des carburants, les salariés, indépendants, retraités, bénéficiaires du RSA ou de l’allocation aux adultes handicapés qui gagnent moins de 2 000 € nets par mois percevront une indemnité inflationniste d’un montant de €. 100.

Qui touche la prime inflation septembre 2022 ?

A qui profite la prime d’inflation en 2022 ? L’aide urgente souhaitée par la Première ministre Elisabeth Borne vise à venir en aide « aux plus modestes ». Les bénéficiaires de certaines prestations sociales telles que l’APL, le RSA, l’AAH ou l’Aspa en bénéficieront dès la rentrée 2022.

Qui a droit à la prime inflation 2022 ?

Pour les fonctionnaires, les demandeurs d’emploi et les allocataires des minima sociaux, l’allocation a été versée en janvier 2022. La CAF a versé l’allocation d’inflation à partir du 20 janvier 2022 et Pôle emploi à partir du 25 janvier 2022. Les retraités, quant à eux, ont perçu la subvention en février 2022.

Qui a droit à la prime inflation 2022 ?

Pour les fonctionnaires, les demandeurs d’emploi et les allocataires des minima sociaux, l’allocation a été versée en janvier 2022. La CAF a versé l’allocation d’inflation à partir du 20 janvier 2022 et Pôle emploi à partir du 25 janvier 2022. Les retraités, quant à eux, ont perçu la subvention en février 2022.

Qui a droit à la prime de 100 euros septembre 2022 ?

D’un montant de 100 €, auxquels s’ajoutent 50 € pour un enfant à charge effectif et permanent, cette aide instaurée exceptionnellement pour l’année 2022 est destinée aux foyers les plus modestes bénéficiant des minima sociaux.

Qui aura droit à la prime de 100 euros ?

Qui sont les parties prenantes ? Le carburant de 100 € concerne les 50 % des ménages les plus pauvres qui ont besoin de leur véhicule (voiture, deux-roues) pour se rendre sur leur lieu de travail, c’est-à-dire ceux qui sont dans « les cinq premiers déciles ».

Quelles aides pour les étudiants de moins de 25 ans ?

La garantie jeunes est un dispositif qui permet aux jeunes de 16 à 25 ans, en grande difficulté d’emploi, de bénéficier d’un accompagnement auprès de la mission locale. Cette aide aux jeunes prend la forme de 497,50 euros par mois.

Comment obtenir les 500 € du CROUS ? Pour demander cette aide, rendez-vous sur la page www.etudiant.gouv.fr/fr/solliciter-une-aide-d-urgence-361 et utilisez la carte interactive pour contacter votre CROUS.

Comment obtenir les 500 € pour les jeunes ?

« Un jeune diplômé, suivi par Pôle emploi ou l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), qui rencontre des difficultés financières, sera orienté vers une mission locale, qui pourra lui verser une aide d’environ 500 euros par mois.

Comment toucher l’allocation jeune ?

Vous avez entre 16 et 25 ans (jusqu’à la veille de vos 26 ans) ; Vous êtes inscrit à Pôle emploi ou à la Mission locale ; Vous ne percevez pas plus de 312 ⬠de revenus mensuels nets, qu’ils proviennent d’une activité (salariée ou non), d’un stage ou d’une autre aide financière.

Comment toucher 500 euros ?

Comment toucher cet appareil ? L’aide financière pouvant aller jusqu’à 500 euros « peut être versée sous réserve de revenus, d’assiduité et d’acceptation des propositions d’action formulées », détaille Emmanuel Macron. Le Premier ministre, Jean Castex, doit détailler ce dispositif plus en détail dans les prochaines heures.

Est-ce que les étudiants ont droit au RSA ?

Non, vous ne pouvez pas bénéficier du RSA si vous êtes étudiant. Cependant, vous pouvez demander le RSA : RSA : Revenu solidaire actif si vous êtes dans l’un des deux cas suivants : Vous êtes un jeune actif et vous avez entre 18 et 25 ans.

Quelle aide CAF pour un étudiant ? Elève-officier : la prime de performance La prime est versée mensuellement en fonction de votre situation et des ressources perçues au cours des 3 derniers mois. Le montant est le même pendant 3 mois.

Qui ne peut pas bénéficier du RSA ?

Sauf si vous êtes parent isolé, vous ne pouvez pas bénéficier du RSA si vous êtes élève, étudiant ou stagiaire non rémunéré en entreprise. Vous ne pouvez pas bénéficier du RSA également si vous êtes en congé parental (complet ou partiel), en congé sabbatique, en congé sans solde ou en disponibilité.

Pourquoi mon RSA peut être refusé ?

L’organisme dont vous dépendez peut vous refuser l’accès au RSA, pour plusieurs raisons : vous ne respectez pas vos obligations, en cas d’hospitalisation, en cas d’incarcération.

Quel sont les critères pour avoir droit au RSA ?

Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes âgées d’au moins 25 ans et aux jeunes actifs âgés de 18 à 24 ans s’ils sont parents isolés ou ont une certaine période d’activité professionnelle. Ce dossier ne détaille pas les règles spécifiques prévues pour Mayotte.

Pourquoi les etudiants n’ont pas le droit au RSA ?

Un étudiant ne peut bénéficier du RSA que s’il se trouve dans une situation particulière. La bourse étudiante RSA n’existe pas non plus, la bourse étudiante constitue déjà une aide en soi. Il existe cependant des cas particuliers où certains jeunes, même étudiants, peuvent bénéficier du RSA.

Quelle condition pour toucher le RSA jeune ?

Conditions d’attribution Sauf si vous êtes parent isolé, vous devez avoir exercé une activité professionnelle pendant au moins 2 ans à temps plein (au moins 3 214 heures) au cours des 3 années précédant la date de votre demande. Les activités considérées sont les suivantes : Activités rémunérées et non rémunérées.

Qui a droit à la prime de 900 € de Pôle emploi ?

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir les conditions suivantes : -Résider en France -Avoir un niveau de revenus inférieur à 900 € par mois -Être inscrit comme demandeur d’emploi pendant un ou plusieurs mois entre novembre 2020 et août 2021 inclus.

Qui a droit à l’aide exceptionnelle de solidarité 2022 ? D’un montant de 100 €, auxquels s’ajoutent 50 € pour un enfant à charge effectif et permanent, cette aide établie exceptionnellement pour l’année 2022 est destinée aux foyers les plus modestes bénéficiant des minima sociaux.

Quand Pôle emploi versé la prime inflation 2022 ?

L’indemnité est versée par Pôle emploi automatiquement, à compter du 25 janvier 2022. Vous êtes informé du versement de l’indemnité d’inflation déposée dans votre espace personnel.

Quand sera versée la prime pour les demandeurs d’emploi ?

Les paiements débutent le 15 décembre 2022 pour la CAF et la MSA. Pôle emploi devrait procéder au paiement quelques jours plus tard.

Quand sera versé la prime de 100 euros pour les chômeurs ?

Quand l’indemnité est-elle versée ? L’aide est versée aux personnes éligibles à partir de décembre et au plus tard le 28 février 2022.

Comment savoir si j’ai le droit à la prime Pôle emploi ?

Pour la prime de 150 €, le versement se fera automatiquement par Pôle emploi, à partir du 25 novembre 2020. Vous n’avez aucune démarche à faire. Vous recevrez un SMS vous informant de l’attribution de cette aide ainsi qu’un courrier déposé dans votre espace personnel et par voie postale.

Qui a le droit à la prime de 1000 € par Pôle emploi ?

Une aide exceptionnelle de 1 000 euros Elle est versée aux demandeurs d’emploi de longue durée qui acceptent de se former en entreprise aux métiers dits « oppressants ». Le demandeur d’emploi doit justifier d’une offre d’emploi dans l’entreprise qui le forme.

Quand Pôle emploi versé la prime inflation septembre 2022 ?

Le paiement de la prime d’inflation a lieu le jeudi 15 septembre 2022 pour la majorité des bénéficiaires. Pour en bénéficier, aucune action n’est nécessaire. La Caf, la caisse de retraite, la MSA ou le Crous, selon l’organisme dont dépend le bénéficiaire, s’en charge directement.

Qui a le droit à la prime de 1000 € de Pôle emploi ?

Une aide exceptionnelle de 1 000 euros Elle est versée aux demandeurs d’emploi de longue durée qui acceptent de se former en entreprise aux métiers dits « oppressants ». Le demandeur d’emploi doit justifier d’une offre d’emploi dans l’entreprise qui le forme.

Comment bénéficier de la prime de 1000 € de Pôle emploi ?

�� Comment obtenir la prime de 1000 euros Pôle emploi ? Pour percevoir les 1 000 euros, vous devez avoir activement recherché un emploi pendant au moins 12 mois au cours des 15 dernières mensualités. Vous ne devez avoir exercé aucune activité professionnelle au cours de cette année.

Comment savoir si j’ai le droit à la prime de Pôle emploi ?

�� Qui a droit à la prime Pôle emploi ? Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir les conditions suivantes : -Résider en France -Avoir un niveau de revenus inférieur à 900€ par mois -Être inscrit comme demandeur d’emploi pendant un ou plusieurs mois entre novembre 2020 et août 2021 inclus. – etc.

Laisser un commentaire