Aide régionale

Alsace Création d’une société de capital risque

Participation au capital : de 15 000 à 300 000 euro(s).

Prime pour création ou reprise d’entreprise artisanale : jusqu’à 7 620 €.

Financement des commissions dues à Siaga.

Subvention chambres d’hôtes, maisons…

Prime aux artisans fondateurs : maximum 7620 euros.

Subvention chambres d’hôtes, maisons…

Prime de démarrage régionale : de 10 000 € à 35 000 €.

Subvention complémentaire au prêt Adie : maximum 5 000 €.

Fonds régional de soutien au commerce local : maximum 35 000 €.

Chèque création et développement d’entreprise : jusqu’à 3 800 € pour la formation.

Fonds d’amorçage régional : jusqu’à 100 000 € (projets d’innovation).

Aide à la reprise d’entreprises en difficulté : jusqu’à 15 % des charges salariales et 10 000 € par poste.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 89 20 21 12 et 03 89 20 21 40 (Colmar), 03 88 06 17 95 (Haguenau), 03 89 66 71 67 et 03 89 66 97 20 (Mulhouse), 03 88 02 81 86 et 03 88 91 60 84 (Saverne), 03 88 92 94 61 (Sélestat), 03 88 75 24 24 et 03 88 22 31 20 (Strasbourg), 03 88 97 41 89 et 03 88 47 39 92 (Wisches).

Prêt d’honneur à taux zéro : maximum 15 000 €.

Association pour le développement des PME

Bon pour les consultations en région Aquitaine : jusqu’à 7 700 euros pour des études de faisabilité spécifiques.

Frac conseil : bourses d’études limitées à 30 000 €.

Fonds Social de Développement Local

Prêt personnel créateur : maximum 12 000 € (taux d’intérêt de 0 à 5 %).

Conseil général de la Dordogne

Aides à la création d’entreprise : maximum 1 524 €.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Subvention Créagir 33 : 15 % des investissements matériels. Plafond : 15 000 euros (création), 20 000 euros (reprise).

Subvention pour l’équipement touristique.

Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Aide à l’investissement immobilier et à la production : maximum 50 000 €.

Création d’entreprises innovantes : aide maximale de 30 000 €.

Subvention pour l’équipement touristique.

Conseil général du Lot-et-Garonne

Subside à la création d’entreprise : 8.100 EUR maximum.

Appui au secteur de l’agrotourisme.

Aide à la création de sociétés de production : jusqu’à 100 000 euros de subventions ou 400 000 euros d’avances remboursables.

Chéquiers : maximum 4 750 €.

Subventions de transfert/d’acquisition.

Rémunération des créateurs d’entreprises innovantes : subvention de 30.000 EUR par an, max.

Fonds expert pour la reprise par les salariés d’entreprises industrielles : jusqu’à 30 000 €.

Création d’entreprises agro-alimentaires : subvention jusqu’à 80%, avance remboursable jusqu’à 30%.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 05 53 77 20 50 et 05 53 77 21 00 (Agen), 05 59 55 12 02 et 05 59 55 77 87 (Bayonne), 05 56 32 69 35 et 05 56 32 95 98 (Floirac), 05 53 76 08 07 (Marmande), 05 58 05 44 60 et 05 58 06 18 33 (Mont-de-Marsan), 05 59 98 91 03 et 05 59 27 65 48 (Pau), 05 53 35 80 54 et 05 53 08 25 67 (Périgueux), 05 56 15 11 78 et 05 56 15 11 97 (Pessac).

Prêt d’Honneur à 0% : maximum 22 000 €.

Participation au capital : maximum 23 000 €.

Avances remboursables pour l’artisanat : jusqu’à 7 600 € (création) et 20 000 € (renouvellement).

Comité d’Expansion Economique de la Haute-Loire

Financement partiel d’études de droit, comptabilité…

Comité d’Expansion Economique du Puy-de-Dôme

www.business-in-europe.com/puy-de-dome/fr

Prêt participatif pour le développement rural : de 15 000 € à 46 000 €.

Assistance dans le domaine de l’immobilier d’entreprise (leasing).

Conseil général de la Haute-Loire

Aide à la reprise d’entreprises artisanales : 50% d’investissement supplémentaire après rachat du fonds. Plafond : 4500 euro(s)

Subvention chambres d’hôtes, maisons…

Aide au recouvrement : jusqu’à 30 000 €.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Conseil général du Puy-de-Dôme

Aide aux projets agricoles : 6 100 € à 10 680 €.

Cofinancement pour la comptabilité, le tutorat, la formation…

Aide au déménagement en milieu rural : jusqu’à 15 000 €.

Prêt participatif de développement rural : jusqu’à 46 000 €.

Bonification d’intérêt : 75 % du montant (communes de moins de 2 000 habitants).

Supplément pour gîtes, auberges…

Aide à la création ou à la reprise d’entreprise : jusqu’à 61 000 €.

Subventions aux créateurs/repreneurs de l’entreprise : 5 000 euros.

Avance remboursable pour l’artisanat : jusqu’à 20 000 euros.

Assistance-conseil : subvention de 50 à 80 %.

Subside aux créateurs d’entreprises innovantes : de 7 500 à 15 000 euros.

Acquisition et développement de commerces de proximité : subvention jusqu’à 7 000 €.

Subvention pour chalets d’été, hôtels-restaurants…

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 04 73 60 46 56 et 04 73 90 89 22 (Aulnat), 04 71 46 80 75 et 04 71 46 22 62 (Aurillac), 04 71 50 05 36 et 04 71 50 43 43 (Brioude), 04 73 28 72 60 et 04 73 28 72 82 (Clermont-Ferrand), 04 73 89 96 37 (Issoire), 04 71 07 41 82 (Le Puy-en-Velay), 04 73 55 95 95 (Issoire), 04 70 02 50 27 (Montluçon), 04 70 35 40 00 (Moulins), 04 73 33 74 74 et 04 73 63 09 33 (Riom), 04 73 51 66 50 et 04 73 80 78 81 (Thiers), 04 70 35 40 00 (Coton matière à carreaux).

Prêt 0% honorable : maximum 25 000 €.

« Le Lanceur » : jusqu’à 300 000 euros de participation au capital d’entreprises innovantes.

Chambre de Commerce du Canal

Avance remboursable : jusqu’à 11 500 €.

Prêt Jeune Créateur Créavenir : 5 000 euros.

Prime à la création d’entreprise : 4 000 € par emploi créé. Plafond : 100 000 euros.

Accompagnement des entreprises en milieu rural.

Avance remboursable à 0% : jusqu’à 100 000 €.

Aide aux industries du bâtiment.

Aide pour le commerce dans les zones rurales.

Conseil régional de Basse-Normandie

Prime régionale à la création d’entreprise : 4 000 € par emploi créé. Plafond : 100 000 euros.

Prime régionale à la création par l’insertion : 1 524 € et 1 524 € par emploi créé.

Avance régionale pour l’entreprise : jusqu’à 100 000 euros

Fonds régional d’appui au conseil des métiers, des services et de l’artisanat : jusqu’à 60% du coût des conseils et diagnostics.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 02 33 77 86 86 et 02 33 57 16 22 (Agneaux), 02 33 28 76 75 et 02 33 28 50 73 (Alençon), 02 33 58 58 28 et 02 33 79 40 31 (Avranches), 02 31 54 5 76 (Caen), 02 33 88 46 46 (Cherbourg), 02 33 91 38 60 et 02 33 79 51 59 (Saint-Pair-sur-Mer).

Prêt 0% honorable : jusqu’à 15 244 €.

Prêts commerciaux subventionnés.

Conseil général de la Côte-d’Or

Subside immobilier industriel : jusqu’à 140 000 €.

Aide à l’immobilier commercial : jusqu’à 15 250 €.

Aide à l’informatisation des entreprises artisanales jusqu’à 3.750 euros.

Avance remboursable pour le commerce ambulant : 30 % de la valeur du véhicule.

Cofinancement de résidences d’été et de meublés de tourisme.

Fonds Nivernais d’Aide à l’Innovation.

Tarif de retour à l’activité professionnelle des licenciés : de 1500 à 4500 euro(s).

Avance remboursable pour l’artisanat : jusqu’à 38 500 €.

Avance remboursable pour le commerce et l’artisanat en milieu rural : jusqu’à 5 000 euros.

Subvention pour le commerce ambulant : jusqu’à 5 000 EUR.

Aides aux immeubles (bail).

Conseil général de Saône-et-Loire

Kit Maker/Acheteur TPE : subvention jusqu’à 3 000 €.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Subvention Prometheus : jusqu’à 80 % (actions collectives), 50 % et 23 000 € (assistance-conseil), 40 % (investissements).

Fonds régional d’innovation : jusqu’à 38 000 euros de subventions.

Aide au recrutement : jusqu’à 22 000 €.

Aide à l’installation : 7 620 €.

Fonds consultatif régional : jusqu’à 80 % des honoraires de consultation.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 86 72 96 00 (Auxerre), 03 85 39 66 00 (Chalon-sur-Saône), 03 85 41 14 41 (Dijon), 03 86 60 61 29 (Nevers).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 23 000 €.

Conseil général d’Ille-et-Vilaine

Création d’une entreprise industrielle et artisanale : avance remboursable jusqu’à 10 000 €.

Aide aux entrepreneurs du secteur des services : de 1 500 à 10 000 euros par emploi créé.

Commerce de proximité et artisanat : subvention jusqu’à 50 000 € (communes rurales).

Subvention pour hôtels, gîtes, appartements meublés.

Conseil général des Côtes-d’Armor

Aide à la création et à la reprise (Créarmor) : 3 000 € et 2 000 € par salarié (maximum 3).

Subvention pour la création et l’acquisition de Scop.

Assistance à la réalisation d’études de faisabilité pour les entreprises d’insertion : jusqu’à 3050 Euro.

Aide à l’insertion par la création de micro-entreprises : jusqu’à 3 050 €.

Fonds d’intervention pour l’artisanat et le commerce : 25% de l’investissement.

Recherche scientifique et innovation industrielle : subvention ou avance remboursable.

Subvention pour fermes d’agrotourisme, maisons d’été…

Aide aux jeunes créateurs d’entreprise : jusqu’à 4 000 euros.

Aide aux TPE : 3 000 € par emploi (max. 4).

Assistance à l’acquisition d’une entreprise : jusqu’à 15 000 EUR.

Maintien des services du commerce et de l’artisanat en milieu rural : 4 000 euros.

Aide aux grands projets : jusqu’à 320 000 €

Aides à l’immobilier industriel.

Aide aux entreprises locales : 12 000 € maximum.

Aide à l’innovation pour Novatec : jusqu’à 30 000 €.

Aide à l’artisanat et aux services : maximum 12 000 €.

Aide au redressement/transfert : jusqu’à 20 000 €.

Aide à l’immobilier d’entreprise.

Avance Régionale Remboursable (ARR).

Aide régionale aux petits projets (ARPP).

Aide Régionale à l’Immobilier d’Entreprise (ARI).

Aide au démarrage de projets innovants : avance remboursable jusqu’à 91 500 €.

Emplois Pays de Rennes Solidaire (PRES)

Prêt honorifique : jusqu’à 6 000 €.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 02 97 56 48 52 et 02 97 56 21 60 (Auray), 02 98 46 24 14 et 02 98 46 98 53 (Brest), 02 99 18 59 10 (Fougères), 02 96 21 17 75 (Guingamp), 02 02 97 88 22 44 (Lorient) (Plémet) , 02 97 74 03 84 et 02 97 74 35 13 (Ploermel) , 02 97 07 01 85 (Pontivy) , 02 98 98 29 65 (Quimper) ), 02 99 71 35 28 (Redon), 02 99 33 66 66 et 02 99 33 24 28 (Rennes), 02 96 29 26 53 et 02 96 29 08 79 (Rostrerenen), 02 99 19 69 60 (Saint-Malo), 02 97 68 91 99 et 02 97 68 14 23 (Vannes), 02 99 74 78 91 et 02 99 75 29 40 (Vitré), 02 96 76 69 80 (Trégueux).

Prêt 0% honorable : jusqu’à 24 000 €.

Fonds d’aide à la jeunesse : 1 524 €.

Subvention pour gîtes ou Clévacances.

Contribution départementale à la prime régionale à l’emploi : 2 000 € par emploi créé.

Creatis (Création d’industries et de services) et Createm (Création d’entreprises dans les industries) : avance/subvention remboursable 61.000 Euro max.

Pôle Création et Croissance : investissements en capital de 22 870 € à 76 100 €.

Avance remboursable Feri Sud : jusqu’à 20 % de l’investissement immobilier soit 4 500 € par emploi créé.

Accès au conseil externe pour les PME-PMI : jusqu’à 30 500 €.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 02 54 44 65 83 et 02 54 44 64 93 (Blois), 02 48 69 72 72 et 02 48 69 71 91 (Bourges), 02 37 20 99 99 et 02 37 21 51 89 (Chartres), 02 47 93 83 et 02 47 28 40 68 (Tours) .

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 30 000 €.

Pour les initiatives en Touraine pour une économie alternative et solidaire (Piteas)

Chaton solidaire de Touraine.

Conseil général de la Haute-Marne

Géode : première expertise remboursée à 50%.

Prêt artisanal : 20% ou 35% de l’investissement.

Subvention pour hôtels, maisons de vacances, campings…

Cofinancement de la base hébergement…

Subvention aux hôtels, résidences d’été, pensions.

Aide à l’artisanat : 15 000 euros max.

Aide à l’information des artisans : 120 euros.

Subvention pour la promotion de l’artisanat : jusqu’à 750 EUR.

Subvention pour les restaurants de village, les refuges…

Conseil régional de Champagne-Ardenne

Aide régionale à la création d’entreprise : en fonction du nombre d’emplois.

Contrat de recherche de techniciens supérieurs : jusqu’à 13 000 €.

Champagne-Ardenne Croissance : investissement en capital de 20 000 à 100 000 €.

Diagnostic opérationnel : jusqu’à 3 000 euros.

Assistance à la mise en place des contrats de pré-installation : 50% des frais de rémunération.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 26 21 11 33 (Châlons-en-Champagne), 03 24 56 08 09 (Charleville-Mézières), 03 26 54 85 85 (Epernay), 03 26 81 81 80 et 03 26 81 00 64 (Esternay), 03 26 89 50 66 (Reims), 03 25 07 32 00 (Saint-Dizier), 03 25 43 70 00 (Troyes).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 45 000 €.

Agence Corse de Développement Economique (ADEC)

Aide régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 100 000 €.

Aide régionale à l’emploi : jusqu’à 11 000 € par emploi et 160 000 € par an.

Fonds consultatif régional : jusqu’à 80 % des honoraires de consultation.

Aide à l’investissement : maximum 30% de l’investissement productif.

Majoration des intérêts bancaires.

Tel. : 04 95 30 96 06 (Bastia).

Paiement partiel des commissions dues à Siaga.

Avance remboursable par création : de 1 600 à 16 000 euro(s).

Avance remboursable pour investissements : jusqu’à 16 000 EUR.

Conseil général de la Haute-Saône

Suppléments pour hôtels, chambres d’hôtes…

Agence de développement économique du Doubs

Prêt honorifique : jusqu’à 8 000 €.

Prêt honorifique pour le développement économique : jusqu’à 80 000 €

Cofinancement des hébergements, nuitées et petits déjeuners…

Conseil Général du Territoire de Belfort

Geode : subvention de consultants externes.

Subvention pour fermes d’agrotourisme, maisons d’été…

Conseil régional de Franche-Comté

Avance remboursable pour la création, le téléchargement et la lecture : 16 000 € maximum.

Dispositif d’aide à la délocalisation/reprise d’entreprise : subvention régionale, prime régionale à l’installation jusqu’à 22 900 €, etc.

Création d’entreprise : 3050 euros par emploi créé (minimum 30 emplois).

Création d’entreprises en incubateur : 30% du plafond.

Soutien régional à l’immobilier industriel : bonification d’intérêt.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 81 65 37 65 (Besançon), 03 84 72 13 20 (Dole), 03 84 35 87 23 (Lons-le-Saunier), 03 84 97 15 97 (Vesoul).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 22 000 €.

Conseil général de Seine-Maritime

Prêt 0% honorable : maximum 15 400 €.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Immobilier artisanal : prêt de 4 570 à 7 620 euros.

Conseil régional de Haute-Normandie

Aide à la création d’emplois : 3 600 € par emploi et jusqu’à 80 000 € par an.

Renforcement pour créer un emploi : 3 900 €.

Avance remboursable Odace : jusqu’à 100 000 €.

Accorder. Investissement Odace : maximum 50 000 euros.

Fonds régional d’investissement et d’emploi : jusqu’à 25 %.

Création de chéquiers : 50 heures de conseils.

Subvention pour une base d’hébergement en agrotourisme.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 02 35 06 50 50 (Dieppe), 02 35 14 37 59 (Rouen).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 15 490 €.

Association des Banques Populaires pour la Création d’Entreprise (ABPCE)

Participation à des projets innovants : de 15 000 à 150 000 euros.

Conseil régional d’Ile-de-France

Cap Entreprise : cofinancement des frais d’expertise ou de consultation.

Aide à la délocalisation et à la reprise d’entreprises artisanales : jusqu’à 7 700 €.

Accompagnement de projets de développement économique local.

Taux déterminant : capital jusqu’à 400 000 euros.

Participation : de 75 000 à 300 000 euros.

Incubateur d’innovation Ile-de-France

Avance remboursable : maximum 38 168 €.

Capital risque solidaire : prise de participation de 50 000 € à 150 000 €.

Chéquiers : 30 heures de conseils.

Incubateur d’entrepreneuriat Genopole

Participation au capital : 30 500 € en moyenne.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 01 48 19 36 40 et 01 48 66 19 73 (Aulnay-sous-Bois), 01 48 95 10 84 (Bobigny), 01 64 79 25 35 (Dammarie-les-Lys), 01 60 80 41 53 (Etampes) 01 64 33 55 11 (Meaux), 01 34 78 82 00 (Mantes-la-Ville), 01 49 67 00 49 (Nanterre), 01 53 04 02 62 (Paris), 01 60 19 42 67 (Saint- Aubin) ), 01 48 09 30 08 et 01 42 43 28 15 (Saint-Denis), 01 48 92 42 22 et 01 48 53 47 20 (Thiais), 01 43 91 13 33 (Vitry-sur-Seine).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 30 000 €.

Part de capital : de 100 000 à 500 000

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Cofinancement pour pensions de famille, pensions de famille.

Installation d’entreprises artisanales et de services : jusqu’à 9 000 euros.

Subvention pour l’hébergement rural, tourisme fluvial…

Conseil Régional Languedoc-Roussillon

Financement de pré-création : subventions et prêts pour des projets innovants (fonds d’amorçage Crealia), financement d’études.

Avance remboursable pour les créateurs et les acheteurs.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 04 67 51 61 13 (Balaruc-les-Bains) , 04 67 90 40 72 (Béziers) , 04 68 10 36 00 (Carcassonne) , 04 67 88 86 29 (Clermont-l’Hérault) , 04 68 31 26 26 (Limoux), 04 67 71 92 70 (Lunel), 04 66 49 00 33 et 04 66 65 35 29 (Mende), 04 68 64 85 85 et 04 67 10 27 44 (Montpellier), 04 68 42 71 11 (Narbonne ), 04 66 62 80 46 (Nîmes), 04 68 85 82 52 et 04 68 51 23 01 (Perpignan).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 22 867 €.

Conseil général de la Corrèze

Création et cession-reprise d’entreprises en milieu rural : jusqu’à 6 100 €.

Création et modernisation de fromageries agricoles : subvention de 35 %.

Aide à l’immobilier d’entreprise.

Subvention pour hôtels, restaurants, maisons de vacances…

Bonification d’intérêts pour artisans et commerçants.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Conseil général de la Haute-Vienne

Aides à la préparation (disponibles fin juin)

Prime de démarrage régionale : 15 000 € à 31 000 €.

Chèque conseil pour la création ou la reprise d’entreprise : jusqu’à 3 800 €.

Subvention aux commissions Sofaris et Siagi.

Contribution des aides à l’innovation.

Fonds d’amorçage Le Lanceur : 120 000 € en moyenne.

Participation d’une société régionale de capital risque en Limousin : de 15 000 à 160 000 euros.

Aide à la recherche et au développement de produits touristiques : de 30 à 50 %.

Subvention pour auberges, hôtels…

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 05 55 41 04 48 et 05 55 41 13 01 (Guéret), 05 55 45 15 51 (Limoges), 05 55 18 94 42 (Brive–la-Gaillarde), 05 55 21 55 21 (Tulle), 05 44 30 24 47 et 05 44 30 27 41 (Aubusson).

Prêt d’Honneur à Taux Zéro : montant variable.

Conseil général de Meurthe-et-Moselle

Subvention pour auberges de campagne, hôtels…

Soutien aux investissements artisanaux et commerciaux : de 10 à 20 % de l’investissement.

Aide à l’achat de véhicules de tourisme : 25% de l’investissement.

Subvention aux auberges, hôtels, restaurants…

Avance remboursable (ADE-Moselle) : de 8 000 € à 80 000 € (taux : 1,5 %).

Aide au démarrage : jusqu’à 1 500 € (renouvellement) et 4 500 € (installation) par emploi.

Aide à l’investissement des commerçants, artisans et PME : 20% des équipements.

Fonds d’industrialisation : subvention.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Prime régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 35 000 €.

Prime Régionale à l’Emploi : 7 600 € par emploi et 460 000 € sur trois ans.

Aide régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 35 000 €.

Bourse jeune entrepreneur : 700 € par mois pendant 6 mois plus 1 550 € d’accompagnement.

Assistance conseil : jusqu’à 3 800 euros.

Aide régionale à l’acquisition et à la délocalisation d’entreprises : jusqu’à 100 000 €.

Aide à la reprise et à la mutation d’emploi : jusqu’à 4 600 € par emploi et 100 000 € sur trois ans.

Tests préopératoires : jusqu’à 75 %.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 29 76 83 08 (Bar-le-Duc), 03 82 26 03 13 (Cosne-et-Romain), 03 29 35 18 14 et 03 29 64 01 88 (Epinal), 03 83 49 40 50 (Frouard) 03 83 91 81 33 (Nancy), 03 82 47 11 00 (Homécourt), 03 83 77 72 77 (Lunéville), 03 83 15 67 00 (Neuves-Maisons), 03 87 03 22 68 et 03 87 76 23 03 ( Sarrebourg), 03 29 52 32 34 et 03 29 55 45 48 (Saint-Dié), 03 87 98 75 75 (Sarreguemines), 03 82 59 45 82 (Thionville).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 23 000 €.

Participation au capital : de 30 000 à 125 000 euros.

Conseil général de la Haute-Garonne

Fonds Départemental d’Aide à l’Economie : subvention en capital.

Aide au démarrage en milieu rural : jusqu’à 4 773 €.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Conseil général des Hautes-Pyrénées

Hébergement subventionné, agritourisme…

Aide à l’immobilier d’entreprise.

Subvention chambres d’hôtes, maisons…

Aide à la reprise d’entreprises artisanales en milieu rural : jusqu’à 5 000 €.

Subvention pour les hôtels, chambres d’hôtes…

Conseil général du Tarn-et-Garonne

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Conseil Régional Midi-Pyrénées

Avances remboursables aux créateurs en complément du fonds d’amorçage Midi-Pyrénées SA : jusqu’à 30 490 €.

Etudes de faisabilité et accompagnement conseil pour une jeune entreprise : jusqu’à 80% des dépenses.

Subvention de la commission Sofaris.

Fonds d’Industrialisation du Bassin Minier (FIBM)

Subvention : jusqu’à 11 000 € par poste.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 05 63 48 87 40 et 05 63 38 97 50 (Albi), 05 62 61 22 10 et 05 62 05 17 57 (Auch), 05 65 20 35 01 (Cahors), 05 65 77 77 40 (Decazeville), 05 65 77 77 00 (Espalion), 05 65 59 59 00 (Millau), 05 63 23 25 05 (Montauban), 05 65 77 77 00 (Rodez), 05 62 00 96 10 (Saint-Gaudens), 05 65 70 42 20 (Saint-Geniez-d’Olt), 05 62 56 79 65 (Tarbes), 05 61 33 66 32 et 05 61 33 65 72 (Toulouse), 05 61 69 00 28 (Verniolle).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 23 000 €.

Société de réindustrialisation du bassin de Decazeville (Sorid)

Capital risque : jusqu’à 45 000 €.

Participation au capital : jusqu’à 25 %.

Clap (Comité d’accompagnement du projet Lille)

Tel. : 03 20 14 85 50 (Lille), 03 20 24 42 43 (Tourcoing), 03 20 61 05 61 (Villeneuve-d’Ascq). E-mail:

Cofinancement pour les jeunes : 4 500 EUR max.

Cofinancement des hébergements, nuitées et petits déjeuners…

Conseil général du Pas-de-Calais

Accompagnement des allocataires du RMI à la création d’entreprise : jusqu’à 4 600 € auxquels s’ajoutent 3 000 € par salarié RMI salarié.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais

Aide régionale à la création d’entreprise : de 15 500 € (création de 3 à 5 emplois) à 30 000 € (10 emplois et plus).

Aide à la création et à la reprise d’entreprises artisanales : jusqu’à 15 500 €.

Programme régional d’aide aux entrepreneurs sans emploi : jusqu’à 2 000 EUR.

Programme régional d’échanges étrangers : bourse, stages à l’étranger, CSNE…

Aide à l’innovation : 50% du projet.

Fonds spécial d’actions : subvention variable.

Tel. : 03 21 85 54 60 (Calais), 03 21 13 60 60 (Lens), 03 20 31 59 54 (Lille).

Participation au capital : de 50 000 à 100 000 euros.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 21 21 87 17 (Arras), 03 21 06 77 77 (Beaurainville), 03 21 32 19 40 (Boulogne-sur-Mer), 03 21 64 69 70 (Bruay-la-Buissière), 03 21 00 83 10 (Calais), 03 27 72 10 07 (Cambrai), 03 28 22 64 88 (Dunkerque), 03 27 62 50 44 (Feignies), 03 28 41 56 66 (Hazebrouck), 03 20 74 50 75 (Lille), 03 20 63 77 94 (Initiative Lille Métropole), 03 21 99 67 29 (Marquise), 03 27 62 50 44 (Maubeuge), 03 28 33 42 80 (Roubaix), 03 21 24 31 52 (Saint-Laurent-Blangy) , 03 21 98 46 22 (Saint-Omer), 03 21 03 27 21 (Saint-Paul-sur-Ternoise), 03 27 28 41 50 (Valenciennes).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 23 000 €.

Insertion de SOS & amp; Association Alternatives-Germinal

Prêt d’honneur dans certains domaines d’emploi : de 800 à 8000 euros.

Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence

Le guide d’aide est en cours de révision.

Conseil général des Alpes-Maritimes

Création de société : un prêt honorifique de 15 000 € à 76 250 €.

Subvention des commissions Socama, Procomi et Siagi.

Innovation : financement Anvar.

Subvention pour les hôtels ruraux de montagne, les auberges d’agrotourisme, les chalets d’été, les pensions…

Conseil général des Bouches-du-Rhône

Accompagnement créateur d’entreprise RMistes : jusqu’à 6 098 €.

Subvention des commissions Siagi et Socoma.

Subventions départementales pour Scop.

Subvention pour les gîtes, hôtels Logis de France.

Conseil Général des Hautes Alpes

Aide à l’implantation de commerces multiservices en milieu rural : jusqu’à 7 600 €.

Aide au développement du commerce et de l’artisanat en milieu rural : jusqu’à 4 600 euros.

Aide au commerce et à l’artisanat en milieu rural : jusqu’à 30 000 €.

Prise en charge des acquisitions et des transmissions.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Prêt régional à la création d’entreprise : jusqu’à 75 000 € à taux zéro.

Programme Proencia : aide aux petites entreprises. Montant : de 15 000 à 45 000 euros.

Participation au capital : apport propre jusqu’à 260 000 €.

Centre Régional du Capital Risque : Proxcapa.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 04 42 93 85 67 (Aix-en-Provence), 04 90 04 88 58 (Apt), 04 90 96 95 82 (Arles), 04 42 70 13 15 (Aubagne), 04 90 14 91 91 (Avignon) , 04 90 30 97 15 (Bollène) , 04 92 22 33 00 (Briançon) , 04 90 67 35 46 (Carpentras) , 04 90 78 19 61 (Cavaillon) , 04 92 36 62 45 (Digne-les-Bains) , 04 94 68 93 48 (Draguignan) , 04 94 51 18 27 (Fréjus) , 04 92 53 24 95 (Gap) , 04 92 42 34 00 (Grasse) , 04 42 11 16 64 (Istres) , 04 42 44 31 18 ( Martigues), 04 92 72 51 51 (Manosque), 04 91 99 01 40 (Marseille), 04 93 57 01 08 (Menton), 04 93 62 03 03 (Nice), 04 90 09 57 52 (Pertuis), 04 94 91 02 02 (Toulon), 04 90 28 86 95 (Vaison-la-Romaine).

Conseil général de Loire-Atlantique

Aide à l’insertion par la création d’entreprise : 1 500 €.

Aide départementale à l’investissement en immobilier d’entreprise.

Appui départemental à la création/reprise d’une entreprise artisanale.

Maintien du commerce et de l’artisanat en milieu rural : jusqu’à 30 000 euros.

Allocation d’hébergement, auberges de campagne, entreprises touristiques, pensions de famille…

Cofinancement pour congé créatif ou congé sabbatique jusqu’à douze mois : 70 % de la rémunération (six premiers mois), puis 50 % (six mois après). Plafond : 28 000 euros.

Prêts pour soutenir l’innovation personnelle à 0% : de 3 000 à 8 000 euros.

Aide à la formation du créateur ou du repreneur d’entreprise : jusqu’à 3 000 EUR.

Prise en charge des astuces de création ou de récupération : 100% (avant création ou avant récupération), 50% (après création ou après récupération). Plafond : 15 000 euros.

Prime départementale pour la création de l’entreprise « Jeunesse ».

Aide pour le commerce dans les zones rurales.

Conseil général du Maine-et-Loire

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Conseil régional des Pays de la Loire

Tel. : 02 28 20 51 40 (ou 56 30).

Aides à la création d’entreprise : de 1 500 € à 50 000 €.

Aide au financement des études de faisabilité.

Fondation Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et Centre-Ouest

Prêt d’honneur fondation d’entreprise : maximum 15 000 €.

Prêt Honoraire Création : jusqu’à 7 500 €.

FCP Risque : 38 000 € (révisé à la hausse).

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 02 51 14 15 20 (Ancenis) , 02 41 25 32 00 (Angers) , 02 40 28 18 33 (Châteaubriant) , 02 40 36 09 10 (Clisson) , 02 28 13 07 25 (Fontenay-le-Comte) , 02 51 54 70 70 (Givrand) , 02 43 59 23 90 (Laval) , 02 51 08 88 00 (La Roche-sur-Yon) , 02 43 57 72 72 (Le Mans) , 02 40 02 38 40 (Machecoul) , 02 51 84 35 60 (Nantes), 02 40 44 60 61 (Pornic), 02 40 01 96 08 (Saint-Nazaire), 02 40 21 80 40 (Saint-Père-en-Retz).

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 23 000 €.

Aide départementale aux investissements de développement des TPE : jusqu’à 6 000 euros.

Assistance au conseil aux créateurs ou repreneurs d’entreprise : jusqu’à 3 000 €

Subventions en immobilier d’entreprise

Aide aux établissements touristiques

agence départementale de l’Aisne

Fonds départemental d’intervention à la création d’entreprise : jusqu’à 15 000 €.

Fidacom : aide à la communication jusqu’à 15 000 €.

Fidarco : aides à l’investissement pour artisans et commerçants.

Cofinancement d’hôtels, de meublés, de pensions, de résidences secondaires.

Conseil régional de Picardie

Fonds régional d’appui au conseil à la création : de 4 250 € à 15 000 €.

Avance remboursable pour l’artisanat : jusqu’à 15 000 € sur cinq ans.

Aide à la création, à l’acquisition, à la rénovation d’équipements hôteliers : jusqu’à 300 000 euros.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 03 22 22 30 63 (Amiens), 03 44 23 00 29 (Compiègne), 03 23 79 00 06 (Laon), 03 44 11 41 94 (Beauvais).

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 16 000 €.

Conseil général de la Charente

Cofinancement pour pensions de famille, pensions de famille.

Subventions aux internats, pensions de famille…

Conseil général des Deux-Sèvres

Aide aux investissements immobiliers : en fonction des emplois créés.

Aide à l’accompagnement et au conseil : 50% du coût de l’expertise « Géode ».

Conseil Régional Poitou-Charentes

Prime régionale à la création d’entreprise, aides régionales à l’innovation, chèque projet, subvention Tremplin pour l’emploi, régime d’aides régionales aux entreprises (programmes en restructuration).

Subvention chambres d’hôtes, maisons…

Incubateur d’entreprises de Charente-Maritime

Subvention : environ 653 €.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 05 45 20 55 22 (Angoulême) , 05 46 31 71 10 (La Rochelle) , 05 49 77 10 54 (Niort) , 05 49 94 92 21 (Parthenay) , 05 49 49 64 46 (Poitiers) , 05 45 71 57 49 (Roumazières-Loubert) .

Prêt d’honneur à taux zéro : jusqu’à 38 000 €.

Agence de Développement Matheysine

www.grenoble-isere.com/agence.matheysine

Assistance au recrutement de personnel d’encadrement spécialisé : jusqu’à 50% de la rémunération. Plafond 30 000 euros.

Prêt sans intérêt pour les entreprises industrielles.

Aide au développement de nouveaux produits : subvention pour les projets industriels jusqu’à 20 000 €.

Aide à l’immobilier d’entreprise.

Aide à la création d’emplois : 3 811 € par emploi créé.

Communauté de communes Pays de Saint-Bonnet-le-Château

Aide à l’immobilier : 20% des aides régionales à l’immobilier d’entreprise (Arie).

Subvention départementale pour le maintien de l’activité en milieu rural : jusqu’à 30 %.

Aide à l’immobilier d’entreprise.

Cofinancement de résidences d’été, pensions…

Subvention pour les centres de villégiature, résidences d’été…

Contribution d’aide régionale à la création d’entreprise : jusqu’à 15 000 €.

Cofinancement de résidences d’été, camping à la ferme…

Fonds départemental d’innovation : prêts jusqu’à 40 000 € à taux zéro.

Aide à l’immobilier d’entreprise.

Subvention pour chambres d’hôtes, maisons…

Conseil régional Rhône-Alpes

Avances remboursables pour les jeunes entreprises : de 22 800 à 38 000 euros.

Création d’entreprises innovantes : 50 % d’expertise et de conseil en développement, 7 620 € pour la formation, 7 620 € pour les aides à la création.

Installation réussie en Rhône-Alpes : chéquier pré-installation (2 000 €) et chéquier post-installation (2 800 €).

Capital risque pour les entreprises industrielles et de services industriels : de 30 500 à 160 000 euros.

Plateformes d’initiatives locales

Tel. : 04 79 10 01 70 (Albertville), 04 50 33 02 02 (Annecy), 04 50 87 09 87 (Annemasse), 04 75 25 62 87 (Aouste-sur-Sye), 04 79 81 40 82 (Belley), 04 50 97 30 75 (Bonneville), 04 74 23 51 88 (Bourg-en-Bresse), 04 50 52 18 43 (Chavanod), 04 38 92 04 01 (Crolles), 04 75 67 69 71 (Davezieux), 04 76 22 33 14 (Grenoble), 04 75 38 52 41 (Lalevade-d’Ardèche), 04 75 85 72 64 (La Voulte), 04 79 25 36 49 (Le Bourget-du-Lac), 04 37 28 68 68 (Lyon), 04 75 92 59 09 (Montélimar), 04 77 44 54 64 (Roanne), 04 75 70 06 94 (Romans-sur-Isère), 04 50 42 65 20 (Saint-Denis-Pouilly), 04 76 38 67 20 (Saint-Marcellin), 04 75 08 94 30 (Vion), 04 50 70 83 40 (Thonon-les-Bains), 04 74 78 44 01 (Vienne), 04 74 95 31 95 (Villefontaine), 04 74 62 73 00 (Villefranche-sur-Saône) , 04 76 08 24 01 (Vizille) , 04 74 54 00 91 (Viriville) , 04 76 93 17 19 (voiron) .

>> Service affiliation : rendez-vous sur Legalstart.fr pour démarrer votre activité en ligne

Prêt honorable à taux zéro : jusqu’à 23 000 €.

Qui peut bénéficier des aides du CCAS ?

Qui peut bénéficier du CCAS ? Le CCAS est un dispositif communal utilisable par l’ensemble de la population : enfants et leurs familles (avec des activités et des solutions pour l’accueil des jeunes enfants), jeunesse (gestion des clubs et centres de loisirs, animations dans la commune)

Pourquoi aller au CCAS ? Les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) sont appelés à apporter une aide financière ou technique à certaines actions sociales dont l’intérêt s’adresse directement aux habitants de la commune. Il peut s’agir de distribution de nourriture ou d’aide d’urgence.

Quelles sont les aides de la mairie ?

Allocations familiales, Revenu de solidarité active (RSA), Allocation logement, Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), Bourses scolaires, Aide locale au logement social dans certaines régions, etc.

Quelles sont les aides sociales de l’état pour 2022 ?

Avantages sociaux disponibles en 2022

  • Aide Personnalisée au Logement (APL)…
  • Col Loca. …
  • Garantie des visas. …
  • Les allocations familiales. …
  • Service de garde d’enfants (Paje) …
  • Allocation de rentrée scolaire. …
  • Allocation d’autonomie individualisée (Apa) …
  • Aide à l’obtention du permis de conduire.

Comment faire une demande d’aide financière à la mairie ?

Vous devez vous adresser au CCAS ou au centre d’action communautaire de la ville. S’il n’y en a pas dans votre ville, vous pouvez adresser ce courrier directement à la mairie. Toutes les candidatures doivent être envoyées par lettre recommandée avec accusé de réception.

Quelles sont les conditions pour bénéficier des aides sociales ?

– être de nationalité française ou étrangère résidant régulièrement en France (titulaire d’une carte ou d’un titre de séjour) ; – avoir des fonds faibles, ne dépassant pas un certain seuil spécifié dans les règlements du ministère de la prévoyance sociale.

Comment savoir si j’ai droit à des aides sociales ?

Grâce au site mesdroitssociaux.gouv.fr, vous pouvez évaluer vos droits à plus d’une cinquantaine de services sociaux (nationaux et locaux) en quelques minutes !… Avec les informations du site mesdroitssociaux.gouv.fr, vous savez :

  • à quelle aide vous avez droit.
  • montants de ces aides.
  • termes de la récompense.

Quel est le seuil de revenus pour obtenir une aide sociale ?

Prestation totale : 870 $ Le revenu du travail est autorisé sans réduction de la prestation. Pour un adulte (avec ou sans limitation temporaire d’emploi), ce revenu est de 200 $.

Comment bénéficier des aides du CCAS ?

Pour l’utiliser, contactez le CCAS ou le CIAS de votre commune et prenez rendez-vous avec une assistante sociale. Chèques d’Aide Personnalisés : A l’instar de l’aide alimentaire, les CAP sont distribués aux personnes les plus vulnérables pour faire face aux urgences.

Comment faire une demande d’aide financière à la mairie ?

Vous devez vous adresser au CCAS ou au centre d’action communautaire de la ville. S’il n’y en a pas dans votre ville, vous pouvez adresser ce courrier directement à la mairie. Toutes les candidatures doivent être envoyées par lettre recommandée avec accusé de réception.

Comment faire une demande d’aide financière au CCAS ?

Une demande d’aide sociale au logement doit être introduite en mairie ou auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre commune. Si vous avez besoin d’aide pour remplir votre dossier, vous pouvez vous adresser à une assistante sociale du CCAS ou de la mairie.

C’est quoi les 300 € de la CAF ?

La prime de médaillé familial est versée aux parents qui ont reçu une médaille familiale de la préfecture. Son montant est de 300 euros. Pour en bénéficier, vous devez être bénéficiaire des allocations familiales ou sociales de la Caf du Nord et avoir au moins un enfant à charge de moins de 20 ans.

Qui a droit à 300 € de la CAF ? Couple avec deux enfants à charge de moins de 20 ans : 200 euros. Une personne seule avec trois enfants à charge de moins de 20 ans : 300 euros. Couple marié avec trois enfants à charge de moins de 20 ans : 300 euros. Pour un enfant à charge supplémentaire de moins de 20 ans : 100 EUR.

C’est quoi les 330 € de la CAF ?

Qu’est-ce que 330€ CAF ? Le montant du RSA auquel ils pourraient prétendre serait en moyenne de 330 € par mois (1). « Au total, les sommes non versées du fait du non-recours au RSA s’élèveraient à 750 millions d’euros par trimestre », souligne la Drees qui détaille le profil des personnes concernées.

Comment avoir les 330 euros de la CAF ?

Le paiement s’effectue à partir du 15 septembre pour les bénéficiaires de l’aide au logement Rsa, Rso ou Aah. Pour les bénéficiaires de la Prime d’Activité en juin 2022, à partir du 15 novembre, la surtaxe est versée automatiquement par la Caf.

Qui a droit au 330 € de la CAF ?

Cette aide de 330 €, versée par la CAF, est destinée aux ménages modestes ou sans revenus. Quant aux formalités à accomplir, c’est un jeu d’enfant. Toutefois, avant de commencer, nous vous recommandons de faire une simulation sur le site Web de l’organisme. Ce est gratuit.

Quelles sont les aides de la CAF pour 2022 ?

Allocation de rentrée scolaire (Ars) Allocation d’éducation d’enfant handicapé (Aeeh) dite Allocation d’adulte handicapé (Aah) pour retour au foyer Allocation de réinstallation pour accueillir de jeunes enfants (Paje) : (1) C’est tout les ressources annuelles…

Comment obtenir les 330 € de la CAF ?

Le paiement s’effectue à partir du 15 septembre pour les bénéficiaires de l’aide au logement Rsa, Rso ou Aah. Pour les bénéficiaires de la Prime d’Activité en juin 2022, à partir du 15 novembre, la surtaxe est payée automatiquement par la Caf.

Qui a droit au 150 euros de la CAF ?

S’applique aux étudiants boursiers sans Aide au Logement Crous ET avec : Allocation Adulte Handicapé (AAH), Revenu de Solidarité Active (RSA), Aide Personnelle au Logement (APL)

C’est quoi l’aide exceptionnelle de la CAF ?

Pour les bénéficiaires de la Prime d’Activité en juin 2022, à partir du 15 novembre, la surtaxe est payée automatiquement par la Caf. Celle-ci est de 28 € par foyer, auxquels s’ajoutent 14 € par enfant à charge (jusqu’au mois précédant ses 20 ans).

Quel est le montant de l’aide exceptionnelle ?

L’aide exceptionnelle de fin d’année de 152,45 € pour les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), de l’Allocation Spéciale de Solidarité (ASS), du Forfait Reprise d’Emploi et de l’Allocation Equivalent Retraite (AER) est prévue par décret publié au Journal Officiel. le 16. ..

Quelles sont les aides exceptionnelles ?

QUI PEUT RECEVOIR UNE AIDE EXCEPTIONNELLE DE SOLIDARITE ?

  • allocation spéciale de solidarité (ASS),
  • équivalent retraite (ARE),
  • une prime forfaitaire de reprise d’activité,
  • revenu de solidarité active (RSA),
  • revenu de solidarité (RSO),
  • l’aide individuelle au logement (APL),

Comment demander de l’aide à un président ?

Vous devez expliquer votre situation financière et expliquer pourquoi vous avez besoin de l’aide du président de la Pologne. Assurez-vous de montrer au président le plus grand respect tout au long de votre lettre, même si vous n’êtes pas d’accord avec les politiques de son parti politique.

Comment demander de l’aide ? (Chère Madame) (Nom de la personne de contact, si connue), Je sollicite votre aide financière pour m’aider à faire face à mes graves difficultés financières actuelles.

Comment écrire une lettre de demande de soutien ?

Il faut être optimiste et amical. Votre lettre doit mettre en valeur les qualités de votre ami, les difficultés qu’il a surmontées et les points positifs qui subsistent. Dites-lui qu’il (ou elle) n’est pas seul(e) et qu’il peut partager le fardeau de son épreuve.

Comment commencer une lettre pour demander quelque chose ?

Une lettre de motivation peut commencer par quelques formules de politesse, mais celle-ci est sans doute la plus appropriée : « A l’attention de Madame/Mr X » toujours avec une majuscule. Si vous ne connaissez pas le nom du destinataire, vous pouvez simplement écrire « Madame, Monsieur ».

Comment écrire une lettre de soutien ?

Remarque : Lettre de soutien Nous devons être optimistes et amicaux. Votre lettre doit mettre en évidence les points forts de votre ami, les difficultés qu’il a surmontées et les points positifs qui subsistent. Dites-lui qu’il (ou elle) n’est pas seul(e) et qu’il peut partager le fardeau de son épreuve.

Comment écrire une lettre ouverte au président de la République ?

Le processus est très simple:

  • connectez-vous au site officiel d’Elysian ;
  • rendez-vous dans la rubrique « Écrire au PDG » ;
  • remplissez les champs du formulaire : Votre identité ; Vos coordonnées (e-mail et adresse postale) ; en quelle qualité vous écrivez (particulier, professionnel, élu, membre d’une association, autre) ;

Comment s’appelle la lettre pour exposer un problème ?

Une lettre de réclamation peut prendre la forme d’une lettre de cause : il s’agit d’un document publié directement sur Internet dans lequel l’expéditeur explique au destinataire le litige qui l’oppose et lui expose ses demandes pour mettre fin à la situation litigieuse.

Quelle formule de politesse pour un président ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération. Veuillez agréer, Monsieur…, l’expression de ma très haute considération. Veuillez agréer, Monsieur…, l’expression de ma très haute considération.

Comment déposer une demande d’aide exceptionnelle de 1500 € CAF ?

Vous ne pouvez déposer qu’une seule candidature au mois de mars 2020. Vous avez deux possibilités, cliquez sur le bouton qui correspond à votre situation : Saisissez votre chiffre d’affaires 2019 et 2020 pour la période, si vous remplissez les conditions, vous pouvez percevoir jusqu’à 1 500 € d’aide.

Qui bénéficiera de l’aide exceptionnelle ? Après de longues discussions à l’Assemblée nationale et au Sénat, cette prime sera versée en septembre 2022 aux Français allocataires du minimum vital, APL, ayant perçu la prime d’activité en juin 2022, ainsi qu’aux étudiants boursiers (en savoir plus) .

Comment obtenir l’aide exceptionnelle de la CAF ?

Il n’y a aucun processus qui doit être suivi pour repérer cela. Pour les bénéficiaires d’autres aides (ASS, AER, AFIS, forfaitaire, AVFS, ASPA), l’organisme régulier qui vous verse ces prestations vous versera l’aide. Les bénéficiaires de la Prime d’Activité sont également éligibles à cette aide.

Comment déposer une demande d’aide exceptionnelle de 1500 € CAF ?

Vous ne pouvez déposer qu’une seule réclamation au mois de mars 2020. Vous avez deux possibilités, cliquez sur le bouton qui correspond à votre situation : Saisissez votre chiffre d’affaires 2019 et 2020 pour la période, si vous remplissez les conditions, vous pouvez percevoir jusqu’à 1 500 € d’aide.

Quand sera verser l’aide exceptionnel 2022 ?

L’aide d’urgence à la rentrée scolaire devait être versée à la plupart des bénéficiaires le 15 septembre 2022. Les bénéficiaires de la prime d’activité ont dû attendre jusqu’en novembre.

Qui a droit à l’aide exceptionnelle de solidarité 2022 ?

D’un montant de 100 euros, auxquels s’ajoutent 50 euros pour un enfant à charge effectif et permanent, cette aide, établie exceptionnellement pour 2022, est destinée aux ménages les plus modestes bénéficiant des minima de subsistance.

Comment déposer une demande d’aide exceptionnelle de 1500 € Caf ?

Vous ne pouvez déposer qu’une seule réclamation au mois de mars 2020. Vous avez deux possibilités, cliquez sur le bouton qui correspond à votre situation : Saisissez votre chiffre d’affaires 2019 et 2020 pour la période, si vous remplissez les conditions, vous pouvez percevoir jusqu’à 1 500 € d’aide.

Quelles sont les aides exceptionnelles ?

QUI PEUT RECEVOIR UNE AIDE EXCEPTIONNELLE DE SOLIDARITE ?

  • allocation spéciale de solidarité (ASS),
  • équivalent retraite (ARE),
  • une prime forfaitaire de reprise d’activité,
  • revenu de solidarité active (RSA),
  • revenu de solidarité (RSO),
  • l’aide individuelle au logement (APL),

Comment faire une demande d’aide financière exceptionnelle ?

Contactez votre mutualité :

  • depuis votre compte ameli, laissez-vous guider par le chatbot de l’Assurance Maladie après lui avoir fait une « demande d’aide financière » ;
  • par téléphone au 36 46 (service gratuit inclus dans le prix de l’appel).

Comment ecrire une lettre pour demander une aide financière ?

La lettre d’appui ou l’engagement doit être à jour et inclure tous les éléments suivants : le nom et la description de l’organisation qui envoie la lettre ; ⪠Nom de la personne responsable, fonction, signature et date ; ª Papier à en-tête de l’organisation si possible.

Qui contacter pour avoir une aide financière ?

Les Centres communautaires d’action sociale (CCAS) accompagnent et accompagnent les personnes en situation difficile pour trouver une aide adaptée à leur situation. Les coordonnées du CCAS peuvent être obtenues auprès des mairies.

Quelles sont les aides du conseil régional ?

L’aide régionale est destinée aux propriétaires d’une maison ayant déjà passé un audit énergétique et thermique. La demande de subvention déposée auprès du conseil de voïvodie vise uniquement à optimiser les performances énergétiques d’un logement.

Comment faire une demande d’aide financière auprès de la région ? Pour bénéficier de cette aide, les demandeurs doivent s’adresser aux services sociaux de leur commune (Centre municipal d’action sociale) ou aux services de garde d’enfants de leur département (Conseil général). Il n’y a pas de durée minimale de séjour dans le service.

Quelles sont les aides sociales de l’État pour 2022 ?

Avantages sociaux disponibles en 2022

  • Aide Personnalisée au Logement (APL)…
  • Col Loca. …
  • Garantie des visas. …
  • Les allocations familiales. …
  • Service de garde d’enfants (Paje) …
  • Allocation de rentrée scolaire. …
  • Allocation d’autonomie individualisée (Apa) …
  • Aide à l’obtention du permis de conduire.

Quelles sont toutes les aides sociales que l’on peut avoir ?

Allocations familiales, Revenu de solidarité active (RSA), Allocation logement, Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), Bourses scolaires, Aide locale au logement social dans certaines régions, etc.

Qui a droit au 150 euros de l’État ?

Le dispositif s’applique donc aux personnes aux revenus modestes, aux étudiants boursiers, aux personnes âgées en situation de précarité et aux Français allocataires des APL.

Quels types d’aides ou de services sont gérés par le conseil départemental ?

L’aide du département couvre quatre grands domaines : l’aide aux personnes âgées, les personnes handicapées, l’aide sociale à l’enfance et la lutte contre l’exclusion et la pauvreté.

Quelles sont les aides du conseil régional ?

Allocations familiales, Revenu de solidarité active (RSA), Allocation logement, Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), Bourses scolaires, Aide locale au logement social dans certaines régions, etc.

Quelle aide sociale relève de la compétence du département ?

La DREES assure la veille sociale des départements, qui couvre de nombreux domaines : lutte contre la pauvreté et l’exclusion, protection sociale de l’enfance ; aider les personnes âgées et handicapées…

Comment avoir 400 € par la mairie ?

Les jeunes peuvent désormais bénéficier de cet accompagnement de 16 à 25 ans. A cet effet, ils doivent consacrer 40 heures (80 heures pour les deux tranches d’âge) à une association ou un organisme public qui s’engage à les accueillir pour mener à bien une mission d’intérêt général.

Comment obtenir de l’argent de la mairie ? Si la demande est envoyée par courrier électronique ou postal, un formulaire doit être rempli et envoyé au CCAS ou au CIAS. pour les communes de moins de 1 500 habitants sans CCAS ni CIAS, la demande de domiciliation est déposée directement en mairie.

C’est quoi un tremplin citoyen ?

Le Tremplin citoyen permet aux jeunes de l’Essonne d’accéder à l’autonomie dans la réalisation de leurs projets et favorise la volonté de s’engager pour les autres… Vous avez entre 16 et 25 ans ? Vous êtes originaire de l’Essonne depuis plus de 6 mois ? Vous avez un projet d’autonomie à mettre en place ?

Qu’est-ce que le tremplin citoyen ?

L’aide financière Le Tremplin citoyen vise à financer une partie des projets individuels d’accès à l’autonomie des jeunes de 16 à 25 ans (1 projet entre 16 et 20 ans et 1 projet entre 21 et 25 ans). Il apporte 400 € par projet et jusqu’à 800 € entre 16 et 25 ans.

Pourquoi demander le soutien du Département de l’Essonne ?

Nous souhaitons répondre à vos projets d’autonomie (études, santé, mobilité, logement) et d’amélioration que vous avez exprimés en vous proposant de bénéficier de l’aide de 400 euros en échange d’un engagement citoyen de votre choix. Tremplin citoyen évolue également.

Comment obtenir de l’aide pour financer son projet ?

Les prêts d’honneur font partie des aides pour financer le projet. Il s’agit de prêts accordés par des organismes, notamment par Initiative France ou Réseau Entreprendre. Un prêt d’honneur est un prêt à taux zéro.

Qui peut m’aider à financer mon projet ?

Les demandes de financement de projets auprès des organismes publics Les organismes publics comme Pôle emploi ou Bpifrance, souvent délaissés par les créateurs d’entreprises, peuvent financer des projets. En effet, elles accompagnent les entreprises dans leur recherche de fonds menées par des entrepreneurs.

Quels sont les 3 types d’aides dont peut bénéficier le créateur ?

Maintenance ACRE (anciennement ACCRE), ARCE et ARE. L’ACRE (anciennement ACCRE), l’ARCE et le maintien de l’ARE sont trois dispositifs d’accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprise utilisables par les entrepreneurs.

Comment faire le tremplin citoyen ?

Des travaux sont en cours sur un nouveau Tremplin citoyen qui sera lancé début 2023. Les candidatures sont à déposer sur la plateforme Publik’ au plus tard le 31 décembre 2022. Un dossier incomplet ne sera plus pris en compte. Rendez-vous en mars 2023 pour découvrir les nouvelles fonctionnalités de l’appareil.

Pourquoi demander le soutien du Département de l’Essonne ?

Le dispositif permet aux jeunes Essonniens de 16 à 25 ans de gagner en autonomie dans la réalisation de projets et d’accroître leur volonté de s’impliquer.

Laisser un commentaire