Alan et Diana donnent des cours de yoga Iyengar à Limoux

Enseignants diplômés depuis plus de trente ans, le couple britannique a ouvert son propre studio de yoga dans la ville.

Alan et Diana sont des sujets britanniques qui ont fait de la pratique du yoga un principe de vie. En fait, il faut remonter à la fin des années 70 pour que les Britanniques, qui vivaient dans le nord de l’Angleterre, découvrent le yoga. En l’occurrence le yoga Iyengar, dont il convient d’expliquer la genèse et les principes.

Il faut remonter à l’année 1918, dans le sud de l’Inde. C’est l’année de naissance de Bks Iyengar. Un Indien d’origine est né lors d’une épidémie de grippe, qui a failli le tuer. Tout au long de son enfance, Bks Iyengar Iyengar a maintenu un corps faible et un système immunitaire faible. Il était souvent malade et contractait, entre autres, le paludisme, la fièvre typhoïde et la tuberculose. En mettant cette pratique de manière autodidacte, l’Indien deviendra un maître de la pratique du yoga et plus particulièrement du Hatha Yoga.

Sous diverses formes et basé sur le travail du corps avec une attitude mentale correspondante, le Yoga Iyengar est un enseignement progressif adapté aux capacités physiques de chacun. « Vous n’avez pas besoin d’être un bon athlète ou d’être dans la force de l’âge », déclare Alan. Les cours désormais organisés dans le centre-ville peuvent accueillir des débutants ainsi que des étudiants expérimentés de longue date. Diana complète cette présentation en informant qu’il existe également des cours thérapeutiques pour les personnes ayant des problèmes de santé ou des blessures. Dans ce cas, la pratique est adaptée aux besoins individuels.

Alan et Diana sur le territoire

Installé à Couiza depuis plus de quatre ans, le couple anglophone s’est emparé de la page locale. « Ici le yoga et ses préceptes sont totalement en symbiose avec le milieu naturel et paysager du Limouxin et de la Haute Vallée. De plus, si seulement aujourd’hui on installait le studio de Yoga, on donnerait des cours itinérants dans les villages environnants » .

Désormais les cours sont accessibles à toutes et à tous 17 rue de la Toulzane où les professeurs se proposent de donner toutes les informations sur le sujet.

Laisser un commentaire