Assurance maladie : posez-vous les bonnes questions

La complémentaire santé constitue un poste de dépenses important. Optimisez-le selon votre situation pour protéger votre santé… et votre budget!

Critères de choix : quelle mutuelle pour vos besoins de santé ? : aujourd’hui, personne n’a intérêt à se passer de la complémentaire santé, le système obligatoire qui rembourse très mal certains soins (dentaire, optique, hospitalisation, etc.).

Depuis 2016, tous les salariés et leurs ayants droit (conjoint et enfants à charge) bénéficient automatiquement d’une assurance maladie d’entreprise prise en charge à au moins 50% par l’employeur, dispositif étendu aux fonctionnaires.

Les autres catégories (indépendants, étudiants, retraités, etc.) doivent être assurés.

Pour trouver une mutuelle individuelle qui réponde à vos besoins santé et à votre budget, commencez par analyser votre consommation santé. Elle peut varier selon votre âge, votre état de santé, la composition de votre foyer.

Demandez-vous combien de fois vous allez chez le médecin chaque année. Pratiquez-vous les majorations ? Prenez-vous beaucoup de médicaments ?

Calculez ce prix de revient sur un an après remboursement par la Sécurité Sociale, puis comparez ce montant à ce qu’il vous en coûte sur un an pour un complément « de base » (limité au remboursement du copaiement) et une assurance maladie en plus.

Cela vous donnera déjà une idée du budget que vous pourrez y consacrer.

Seniors: jusqu’à quel âge pouvez-vous changer de mutuelle?

A votre retraite, vous pouvez conserver votre mutuelle d’entreprise, qui devient alors un contrat individuel. Mais le surcoût est important puisque vous ne devez payer que la totalité de la cotisation que votre entreprise versait auparavant à 50% et les garanties ne sont plus forcément à la hauteur : une jeune retraitée n’a plus vraiment besoin d’un forfait maternité ou d’orthodontie !

Les seniors ont intérêt à trouver un contrat adapté à leurs besoins : cures thermales, médecines douces, frais d’hospitalisation, etc. Une couverture santé qui a un coût : 1 490 euros en moyenne à partir de 65 ans.

Pour trouver un bon rapport qualité/prix, comparez les offres en faisant des devis et, si nécessaire, modifiez le contrat. Depuis le 1er décembre 2020, si votre contrat a plus d’un an, vous pouvez le résilier à tout moment. N’attendez plus la date anniversaire !

Plusieurs précautions s’imposent. Tout d’abord, méfiez-vous des prix bas au début pour attirer les clients. Souvent, les taux sont emportés par les années suivantes. Ensuite, avant de résilier votre mutuelle, vérifiez votre éligibilité à la nouvelle.

Certains contrats comportent des limites d’âge. Au-delà, il n’est plus possible d’adhérer. Dès 70 ans pour certains, 80 pour beaucoup.

Bonne nouvelle, aujourd’hui, la réglementation des contrats dits « responsables et solidaires » (la grande majorité des mutuelles) vous interdit de vous soumettre à un questionnaire de santé préalable.

Vous pouvez donc en changer même si vous avez des problèmes de santé.

Solidarité: avez-vous accès à la complémentaire santé solidaire?

Selon vos ressources, vous pouvez bénéficier, moyennant une petite contribution ou même gratuitement, de la Complémentaire santé solidaire (CSS), un système qui a remplacé la CMU-C et l’ACS.

Les revenus pris en compte sont ceux du dernier avis d’imposition, donc les revenus de placements financiers ou immobiliers sont également inclus. En dessous de 767 euros de loyer mensuel, vous bénéficiez de cette couverture mutuelle équitable et gratuite.

En dessous de la barre des 1 035 euros par mois et par personne, des cotisations sont demandées en fonction de l’âge (8 euros par mois pour les moins de 30 ans et jusqu’à 30 euros pour les plus de 70 ans). Ajoutez 69 euros à ces plafonds de loyer si vous êtes propriétaire d’un logement ou si vous percevez une aide au logement.

La demande s’effectue directement depuis votre compte ameli.fr ou par courrier en indiquant le nom de la mutuelle que vous souhaitez désigner comme gestionnaire. Aujourd’hui, près de 8 millions de Français en bénéficient.

Couple de salariés: quelle mutuelle d’entreprise choisir?

Tous les salariés sont automatiquement affiliés à une mutuelle d’entreprise qui peut également couvrir le conjoint et les enfants. Cette prise en charge, gratuite ou avec supplément, n’est pas systématique.

Dans le cas d’un couple de salariés, prenez le temps de décortiquer les deux contrats : lequel offre les garanties les mieux adaptées aux besoins de la famille ?

L’affiliation des enfants ou du conjoint à l’un ou l’autre des contrats génère-t-elle un surcoût, c’est-à-dire que la cotisation dite « familiale » est supérieure à la cotisation « travailleur isolé » ?

Dans le cas d’une cotisation unique (le montant de la cotisation est le même que le travailleur entre seul ou avec sa famille), toute la famille peut également être inscrite car cela n’engendrera aucun surcoût.

Cerise sur le gâteau, le reste de vos dépenses de santé restantes peut être pris en charge par l’autre mutuelle de santé sur présentation des factures et remboursements déjà reçus.

Surcomplémentaire: avez-vous intérêt à en souscrire une?

Les salariés ne sont pas tous dans le même bateau. Votre entreprise peut choisir un contrat qui ne rembourse que le minimum imposé par la loi. C’est souvent le cas des très petites entreprises.

Cette mutuelle de base coûte environ 30 à 40 euros par mois, soit 15 à 20 euros payés par le salarié et l’autre moitié par l’employeur. Mais à ce prix, les garanties sont limitées.

Pour obtenir un meilleur remboursement, deux solutions s’offrent à vous : souscrire aux garanties facultatives proposées par votre mutuelle. Ces options « booster » sont entièrement à votre charge, sans intervention de l’employeur.

Vous pouvez également louer un supplément externe. Ensuite, vous devez envoyer les factures et le reçu de remboursement à cette deuxième mutuelle.

Gardez à l’esprit que ces contrats externes sont généralement très couvrants (honoraires excessifs, implants dentaires, etc.), donc assez chers.

Fin du contrat de travail: quels sont vos droits?

La « portabilité » est un droit récent. Permet à un salarié et ses ayants droit de conserver leur assurance mutuelle après leur départ : fin de CDD, rupture conventionnelle, licenciement (sauf faute lourde).

La portabilité dure la durée du contrat de travail, dans la limite de douze mois. Par exemple, si le salarié a travaillé 6 mois dans l’entreprise, cela durera 6 mois. S’il a travaillé trois ans, cela durera douze mois.

Une disposition particulièrement intéressante pour les intérimaires ou saisonniers, d’autant plus qu’elle est gratuite pour le salarié comme pour l’entreprise !

Étudiants: pouvez-vous profiter de la mutuelle de vos parents?

Depuis la fin de la sécurité sociale étudiante en 2019, les étudiants ont adhéré au régime général en versant à la rentrée une somme forfaitaire appelée contribution à la vie étudiante et de campus (CVEC) d’un montant de 92 euros en 2022.

Mais même quand on est jeune et en excellente santé, c’est toujours mieux d’être couvert par un complément. En cas d’hospitalisation, par exemple, la charge restante est importante.

Vos parents peuvent vous rattacher à leur assurance maladie individuelle ou d’entreprise si vous dépendez encore d’eux et que vous êtes encore étudiant. Selon les contrats, la limite d’âge varie de 21 à 26 ans. Cependant, la plupart du temps, ils doivent régler un trop-perçu.

Les mutuelles étudiantes couvrent certes moins (pas de forfait cure thermale par exemple), mais sont souvent moins chères (20 euros par mois). Les alternants ont le choix entre la mutuelle de leur entreprise ou celle de leurs parents.

Travailleur indépendant: comment fonctionne mon contrat Madelin santé?

Les indépendants (commerçants, artisans, professions libérales, etc.) ont accès à des contrats d’assurance maladie spécifiques, les fameux contrats santé Madelin, avec une fiscalité attractive.

Conditions sine qua non : être à jour dans le paiement de vos cotisations vieillesse et maladie et, d’un point de vue fiscal, être imposable en tant que bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou bénéfices non commerciaux (BNC).

L’auto-entrepreneur étant imposé selon une méthode forfaitaire (impôt libératoire ou régime micro-BIC), il ne peut pas bénéficier de ces avantages.

Ces cotisations santé sont déductibles du résultat professionnel imposable dans la limite de 7 % du plafond annuel de la Sécurité sociale majoré de 3,75 % de l’assiette imposable ou 3 % huit fois le plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 9 872 euros en 2022.

Les cotisations liées à la couverture d’un conjoint qui travaille ou d’un enfant de plus de 21 ans ne sont pas déductibles.

Réseau de soins: comment se faire soigner moins cher?

Carte Blanche, Kalixia, Kaelia, Itélis, Santéclair… Misez sur les réseaux de santé soutenus par une complémentaire santé. Ils regroupent des milliers de professionnels de santé tels que des opticiens (dont de grandes marques), des audioprothésistes, des cabinets dentaires et des paramédicaux (diététiciens, ostéopathes, etc.).

Ton intérêt? Une facture moindre pour les assurés des mutuelles adhérentes. Selon les soins et les réseaux, la charge restant à charge de l’assuré peut baisser de 10 à 40 %. Une belle victoire à ne pas négliger !

L’astuce revenus : Vous trouverez le nom de votre réseau mutualiste partenaire sur votre carte de tiers payant.

Fonctionnaires : le calendrier de la réforme des tarifs santé

Les salariés de l’Etat et des collectivités territoriales bénéficient progressivement d’une contribution de leur employeur à leur mutuelle.

Depuis le 1er janvier 2022

Les agents de l’Etat (fonctionnaires et agents contractuels) bénéficient d’une cotisation forfaitaire de 15 euros par mois dans leurs mutuelles conventionnées.

Cependant, vous devez en faire la demande auprès de votre ministère et envoyer l’attestation de votre complémentaire santé. Cette participation est versée chaque mois directement sur le salaire de l’agent.

À partir du 1er janvier 2024

Les agents de l’Etat bénéficieront d’une participation d’au moins 50% de leur employeur à leur cotisation obligatoire à une convention collective. Ce système fonctionnera, selon le ministère auquel il appartient, de janvier 2024 à janvier 2016.

Les bénéficiaires peuvent être couverts par une cotisation complémentaire (sans participation de l’Etat) : 110 % du montant de la cotisation de l’affilié pour le conjoint et 50 % pour les enfants de moins de 21 ans.

À partir du 1er janvier 2026

La contribution obligatoire de 50% sera appliquée aux travailleurs des hôpitaux et des communes sur un panier de soins minimum de 30 euros.

Gardez à l’esprit que certaines collectivités comme les mairies ou les départements disposent déjà d’une mutuelle de santé.

Quel prix pour quel niveau de remboursements

(1) En pourcentage du taux conventionné de la Sécurité Sociale.

Quel budget faut-il consacrer à votre mutuelle pour vos besoins de santé ? La réponse à cette question dépend à la fois de votre âge et du niveau de remboursement des frais de santé au-delà du tarif de base de la Sécurité Sociale.

A garanties identiques, un senior paiera près de six fois plus qu’un étudiant. Et à âge égal, entre une formule de base et une assurance médicale plus complète, la différence s’élève à plusieurs centaines d’euros sur un an (voir tableau).

Comme vous le savez, le remboursement à 100% ne signifie pas que vous serez remboursé de tout ce que vous avez payé, mais seulement à 100% du tarif de base défini par la Sécurité Sociale, un montant souvent largement dépassé.

Plus le pourcentage est élevé, mieux vous êtes couvert.

Chiffres en exergue

Part des Français couverts par une complémentaire santé

Pour un salarié, coût mensuel moyen de sa mutuelle d’entreprise

Hausse du prix des complémentaires santé en dix ans depuis 2010

Prix ​​moyen annuel d’un fonds d’investissement individuel pour les 25-45 ans (1 490 euros pour les plus de 65 ans)

1. L’assurance santé des seniors au meilleur rapport qualité/prix : MACIF. La MACIF décerne le prix de la meilleure mutuelle des personnes âgées en 2021. Le prix moyen de la complémentaire santé en formule « Excellence » (c’est-à-dire avec une couverture plus importante) s’élève ainsi à 85,10 € par mois.

Comment choisir la meilleure mutuelle senior ?

Comment choisir une mutuelle senior adaptée ?

  • Définissez vos besoins de santé…
  • Modifier les garanties de votre contrat de mutuelle. …
  • Ne renoncez pas aux garanties liées aux aléas de la vieillesse. …
  • Profitez de 100% Santé…
  • Utilisez des comparateurs d’assurance mutuelle. …
  • Consultez les conditions du contrat.

Quelle est la meilleure mutuelle 60 ans ?

Quel est le prix d’une bonne mutuelle senior ?

Les tarifs de la mutuelle des personnes âgées, avec hospitalisation renforcée, postes de soins optiques et dentaires, oscillent entre 50 et 130 € par mois en moyenne.

Quel est le prix moyen d’une mutuelle senior ?

Le prix de l’assurance maladie pour les seniors est relativement élevé. En 2020, un assuré de plus de 55 ans a payé en moyenne 1 257 € par an pour sa complémentaire santé. Il existe de grandes différences selon les tranches d’âge.

Quelle est la différence entre mutuelle et complémentaire santé ?

La mutuelle fonctionne sur un principe de solidarité entre ses affiliés, tandis que la complémentaire santé fait partie des offres d’une compagnie d’assurance, qui peut également présenter d’autres services pour le logement et l’automobile par exemple.

.

Quelle est la plus grande mutuelle de France ?

Les deux plus grandes mutuelles françaises, Harmonie Mutuelle et MGEN (Mutuelle Générale d’Education Nationale), travaillent à un rapprochement.

Quelle est la plus grande mutuelle ? Largement en tête du classement établi par l’Argus de l’assurance, April Group a réalisé un chiffre d’affaires de 544 millions d’euros en 2020, dont 71% dans le domaine de l’assurance de personnes grâce à sa distribution auprès de 15 000 courtiers associés, dont Bonne Assurance.

Quelle est la première mutuelle française ?

1. Harmonie mutuelle. Harmonie Mutuelle est la première mutuelle de santé de France depuis septembre 2012. Elle est issue de la fusion de nombreuses mutuelles qui regroupent 4,3 millions d’affiliés, 60 000 entreprises et 688 500 allocataires du régime de sécurité sociale des indépendants (RSI).

Quelle est la meilleure mutuelle actuellement sur le marché ?

En 2021, Vyv (Harmonie Mutuelle, MGEN) reste en tête du classement des mutuelles préférées des Français. Suivis par Malakoff Humanis et Axa, ces assureurs se distinguent par la qualité de leurs prestations et de leurs garanties, ainsi que par la rapidité de leurs remboursements.

Quelle est la plus ancienne mutuelle de France ?

Apivia Mutuelle est née en 2015 de la fusion de deux mutuelles de santé implantées depuis des décennies en Poitou-Charentes : la Smam Mutuelle, créée en 1834 à La Rochelle (Charente-Maritime), la plus ancienne mutuelle de France, et la Smip, créée en 1929 à Niort (Deux-Sèvres), appartenant au groupe Macif depuis 2011.

Quel est l’intérêt d’avoir une mutuelle ?

Pourquoi souscrire une mutuelle ? La Sécurité Sociale ne rembourse généralement que 65 ou 70% de la cotisation convenue. Par conséquent, les patients sont obligés de payer une partie de leurs dépenses de santé de leur poche. La mutuelle permet alors de prévoir un complément à rembourser intégralement.

Comment mettre la mutuelle sur le compte Ameli ?

Vous devez envoyer une attestation de droits cpam à la mutuelle. C’est la mutuelle qui figure dans votre dossier de sécurité sociale (et donc dans votre compte ameli).

Comment lier ma mutuelle à la sécurité sociale ? Si vous avez un compte ameli, vous pouvez les télécharger directement depuis votre compte pour les envoyer à votre organisme compagnon en attendant que la connexion soit établie. Vous trouverez les étapes pour accéder à vos relevés de compte sur notre site internet ameli, rubrique : tuto.

Pourquoi ma mutuelle n’apparaît pas sur mon compte ameli ?

Cependant, votre question nécessite que je lise votre dossier. La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence étant la seule à y avoir accès, je vous invite à la contacter, depuis la messagerie de votre compte ameli ou en appelant le 36 46.

Pourquoi ma mutuelle n’est pas sur ma carte Vitale ?

e en assurance sociale et mutuelle MGEN alors oui, vos droits figurent sur votre carte vitale. Cependant, même si vous venez de vous inscrire, si votre contrat de mutuelle n’a pas encore commencé, il n’apparaîtra pas encore sur votre carte. Il faudra le mettre à jour dès le début de celui-ci.

Comment affilier ma mutuelle à ma sécu ?

Sécurité sociale et complémentaire santé Vous pouvez télécharger votre attestation de droits dans la rubrique « mes démarches » de votre compte AMELI et une fois l’assureur connecté, vous la retrouverez dans la rubrique « mes données ».

Comment enregistrer une mutuelle sur Mon compte ameli ?

Sécurité sociale et complémentaire santé Vous pouvez télécharger votre attestation de droits dans la rubrique « mes démarches » de votre compte AMELI et une fois l’assureur connecté, vous la retrouverez dans la rubrique « mes données ».

Comment déclarer sa nouvelle mutuelle à la sécurité sociale ?

Vous n’avez pas à déclarer votre mutuelle. Vous devez lui envoyer une attestation de droits. Votre mutuelle pourra alors s’identifier auprès de la sécurité sociale.

Laisser un commentaire