Assurance maladie, sécurité sociale… : attention aux demandes douteuses !

publié le 1er décembre 2022 à 11h02, modifié à 11h06

Depuis le début de l’année, des e-mails ou appels téléphoniques malveillants visent à voler des informations personnelles aux utilisateurs telles que leurs coordonnées bancaires. Méfiance!

Cet avertissement a été lancé conjointement par la gendarmerie nationale et l’UFC-Que Choisir. Depuis le début de l’année, les e-mails ou les téléphones portables ont attiré l’attention de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans le but d’obliger les utilisateurs à partager certaines de leurs informations. : numéro de sécurité sociale, mots de passe. …

Cet avertissement a été lancé conjointement par la gendarmerie nationale et l’UFC-Que Choisir. Depuis le début de l’année, les e-mails ou les téléphones portables ont attiré l’attention de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans le but d’obliger les utilisateurs à partager certaines de leurs informations. : numéro de sécurité sociale, mots de passe. ou coordonnées bancaires.

C’est comme les SMS ou les faux mails de l’Assurance Maladie : vous recevez un message vous invitant à cliquer sur un lien afin de mettre à jour votre carte Vitale. Ce lien vous mènera à une page Web similaire à l’assurance maladie. Il vous sera ensuite demandé de renseigner votre nom, votre adresse et enfin vos coordonnées bancaires. La différence peut être de montrer le remboursement où vous devez ressaisir vos coordonnées bancaires.

Ce qu’il faut savoir

Pour éviter de se faire prendre, il y a plusieurs choses à retenir :

Rappel assurance maladie :

– La mise à jour de la carte Vitale est gratuite et peut s’effectuer sur des bornes spécifiques en pharmacie ou au cabinet de votre médecin. L’assurance maladie ne demandera jamais par SMS de mettre à jour sa carte Vitale. Cela ne se fait pas sur Internet.

– Seule la connexion à votre compte Ameli permet l’échange sécurisé de vos informations avec l’Assurance Maladie.

– Par téléphone ou par mail, l’ANSM ne vous demandera que les informations nécessaires au traitement de votre demande, pas les numéros de Sécurité Sociale ni les coordonnées bancaires.

– L’envoi d’un email de l’ANSM comprend toujours une adresse email se terminant par : @ansm.sante.fr

Que faire en cas de doute ?

– Dans tous les cas, n’appelez jamais un numéro de téléphone sur un email ou SMS suspect.

– Si vous n’êtes pas sûr d’un appel, SMS, email ou courrier qui semble provenir de l’ANSM, ne répondez pas et informez l’ANSM, via le formulaire de contact « User desk », disponible en bas de page à l’adresse suivante : https://ansm.sante.fr/contact.

– Si vous n’êtes pas sûr d’un appel, d’un SMS, d’un e-mail ou d’une lettre qui semble provenir de l’Assurance maladie, ne répondez pas. Seul le 3646 (service gratuit + coût d’appel) vous permet de joindre votre CPAM.

Signaler les faits ou porter plainte

Il est possible de signaler toute forme d’illégalité ou de suspicion sur le portail gouvernemental officiel PHAROS : Internet-signalement.gouv.fr

Si vos coordonnées bancaires sont volées ou utilisées frauduleusement :

– Arrêtez immédiatement si un criminel a accès à vos comptes bancaires.

– Signaler le vol de vos informations bancaires via la plateforme PERCEVAL (service disponible via FranceConnect : connectez-vous avec l’identifiant et le mot de passe de l’un des comptes suivants : Impots.gouv, Ameli, Identitenumerique (laposte), Mobileconnectetmoi.fr, MSA ou Alicem) .

Bon à savoir…

N’oubliez pas que recevoir un appel téléphonique le soir ou le week-end de votre banque ou de votre conseiller bancaire est suspect. Ne divulguez aucune coordonnée bancaire pendant ces périodes.

Pour bénéficier du meilleur accompagnement en matière de sécurité et répondre à toutes vos demandes, n’hésitez pas à télécharger l’application « Ma Sécurité », disponible dans les boutiques d’applications habituelles (Google Store et Apple Store).

Cette rubrique est réalisée en collaboration avec l’association Consimer Défense UFC-Que Choisir à Pau, que vous pouvez contacter au 16, rue du Capitaine Guynemer ou par téléphone : 05 59 90 12 67. Email : contact@pau.ufcquechoisir.

Laisser un commentaire