Cinq conseils pour bien récupérer après les fêtes

Foie-gras, champagne, farniente… Les vacances de fin d’année peuvent être synonymes d’excès, voire de prise de poids. Voici quelques conseils pour récupérer après les fêtes.

1 Reprendre une alimentation un peu plus saine

Vous passerez deux semaines à nourrir votre corps à grands coups de foie gras, de dinde aux châtaignes, de bûches à la crème, de champagne et autres bulles. Les vacances sont finies, il est temps de revenir à une alimentation équilibrée pour rentrer dans vos jeans qui vous font vous sentir si « trapu ». « Il faut juste essayer de reprendre une alimentation un peu moins grasse », conseille le Dr Thomas Briand, de la Maison sport santé du centre hospitalier de Morlaix. Le médecin prodigue un conseil simple : « Un tiers/tiers/tiers dans l’assiette : un tiers de protéines, un tiers de veg, un tiers de féculents. »

Pour Raphaële Burot, nutritionniste et enseignante d’activité physique adaptée à Quimper, pas besoin de détoxifiants spécifiques après les vacances, car « le foie joue déjà son rôle de détoxifiant ». Selon elle, il suffit de « prendre une alimentation équilibrée avec des fruits et légumes au quotidien, et de réduire les portions de féculents. Sans tomber dans un régime restrictif ». Raphaële Burot recommande également de consommer des crudités en entrée pour faire baisser l’index glycémique du repas. Mais s’il est important de retrouver une bonne hygiène de vie, la diététicienne tient à rappeler « qu’il faut profiter des vacances, lâcher prise et ne pas trop s’inquiéter ! »

2 Reprendre l’activité physique

Si vous avez pris quelques kilos pendant les vacances ou que vous souhaitez vous sentir un peu « plus léger » physiquement et mentalement, le Dr Briand conseille une activité physique aérobie avec un rythme cardiaque bas, autour de 60% : « Par exemple, allez courir tout en discutant avec un collègue. Cela peut être une promenade rapide. Et même une minute est toujours bonne par rapport à rien du tout ! Il y a toujours un avantage, peu importe la durée. L’expert recommande plusieurs petites séances d’activité physique par semaine au lieu d’une séance de 2 heures, car « la dépense énergétique continue même après l’arrêt de l’effort ». L’Organisation mondiale de la santé recommande 150 minutes d’activité physique modérée ou 75 minutes d’activité physique d’intensité soutenue. par semaine à faire. » Il existe de nombreux types d’activités physiques : jardinage, bricolage, etc. Si vous passez 2 heures dans le jardin tous les jours, c’est de l’activité physique ! Le plus important est de se mobiliser, de ne pas rester sur le canapé toute la journée », explique le Dr. Brian. « Même juste 10 minutes de marche après un repas, c’est bien », assure Raphaële Burot.

3 Hydratez-vous

Eau, tisane, thé, n’hésitez pas à beaucoup vous hydrater pour une bonne détox après la fête. « 1,5 à 2 litres par jour », conseille Raphaële Burot. Le bouillon de légumes peut être une bonne alternative. » Et, « Dry January peut être un bon moyen d’arrêter l’alcool après les fêtes », explique le Dr Briand.

4 Avoir un bon sommeil

Sans surprise, après les excès, les deux professionnels conseillent d’essayer de retrouver un bon sommeil. Pour ce faire, Raphaële Burot suggère « d’éviter les protéines animales le soir, car elles stimulent diverses hormones qui induisent la somnolence. A l’inverse, les céréales et les légumes verts favorisent le sommeil. »

5 Logez les enfants à la même enseigne

Tous les conseils ci-dessus s’appliquent également aux adultes. « Et on évite les en-cas riches : les fruits et les laitages peuvent être très bons. Sans même tomber dans le régime restrictif…, explique Raphaële Burot. Et surtout sortir les enfants le plus possible, même s’il fait froid : Je le vois de plus en plus dans les sports adaptés, les enfants ont arrêté depuis le décès et sont de plus en plus devant les écrans… »

Laisser un commentaire