Concours de création d’entreprise : l’heure du verdict

Six entrepreneurs ont présenté leur travail lors de la partie finale du concours créatif et commercial « C’est moi le patron ».

Pour renforcer l’accompagnement des porteurs d’activités économiques de la région, la communauté Ouest Aveyron a organisé un concours pour la création d’une entreprise « C’est moi le patron ». Après trois séries d’examens, les six finalistes ont présenté leur travail aux juges finaux.

Le processus de planification du projet s’est terminé avec un atelier final prévu pour le 15 septembre. Cette session spéciale a permis aux candidats de travailler sur l’économie de leur entreprise et d’améliorer leur présentation au jury final.

Une aide de 2 000 €

Récemment, les porteurs des six derniers projets avaient 10 minutes pour convaincre le jury composé de représentants du dispositif d’aide aux entreprises et du Crédit Agricole. A l’issue de la présentation, le jury a tranché en nommant les trois lauréats : – Premier prix : Maxime Dumarest (Société Maxidrone) qui propose des solutions aériennes comme le nettoyage de toiture, la prise de vue 3D, ou encore des semences en culture pour le secteur agricole. Benjamin Bazoge (Entreprise La Chocolaterie du nouveau monde), véritable chocolatier qui a développé l’offre dite « Bean to Bar » (de la fève à la barre) en utilisant une chaîne de production éthique qui respecte chaque huile intervenant dans la chaîne d’approvisionnement.

Ces deux projets reçoivent un total de 2 000 euros et peuvent inclure une formation d’accompagnement proposée par la communauté Ouest Aveyron.

– 2e place : Marie Ambrym Rossignol (entreprise Le Chant du Rossignol), qui reçoit un total de 1 000 euros et comprendra un programme d’accompagnement pour démarrer son entreprise. Le Chant du Rossignol promeut la célébration du monde de l’événementiel pour les particuliers, mais aussi pour tous types de groupes.

La collectivité de l’Ouest Aveyron tient à remercier tous les acteurs de cette première édition en présentant le discours de son président Michel Delpech, qui a débuté avec tous les candidats de ce concours, au dispositif d’accompagnement qui a formé tous les porteurs de projets en cours le processus (Talenvies, Figures). Libres, URQR, Ad’Occ), aux partenaires financiers du projet et au système des membres du jury (CCI, Chambre des Métiers, BGE, France Active, IéS, Réso IP+).

Laisser un commentaire