Consultation chez le médecin : combien ça coûte avec ou sans assurance maladie ?

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

En France, seuls les salariés du secteur privé doivent être affiliés à la mutuelle à laquelle leur employeur a décidé de souscrire. Dans tous les autres cas, vous n’êtes pas obligé de souscrire à une complémentaire santé. Mais si vous décidez de ne pas le faire, attendez-vous à recevoir une indemnisation moindre lorsque vous consultez un médecin, faites changer vos lunettes ou allez à l’hôpital.

En effet, la Sécurité sociale applique un taux de remboursement forfaitaire pour les consultations : il est d’environ 70% pour les consultations médicales (médecin, dentiste, sage-femme, etc.) et 60% pour les auxiliaires médicaux (kinésithérapeute, infirmier, podologue, etc.). Cela signifie que le reste dépend de vous. C’est aussi le cas pour les médicaments, les lunettes, les frais d’hospitalisation… La facture peut grimper très vite ! Mais si vous avez une mutuelle, elle couvre le reste. Selon votre contrat, vous n’aurez peut-être à payer que quelques dollars ou rien. Dès lors, il est très intéressant d’avoir une mutuelle pour vous couvrir de manière optimale sans négliger votre santé.

Comparez les assurances santé et faites le bon choix

Le comparateur de mutuelles à Paris vous permet de déterminer, en quelques clics, quelle mutuelle correspond le mieux à vos besoins. Il vous suffit de répondre aux questions du formulaire pour accéder à un comparatif des complémentaires santé et de ses tarifs. A vous de voir si l’une de ces suggestions vous intéresse, et peut-être de vous y abonner.

>> Rendez-vous sur le comparateur santé du Parisien pour trouver la meilleure couverture

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiés. Contacter Le Parisien Le Guide

Laisser un commentaire