COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : l’épidémie se stabilise : restons actifs pour nous protéger !

La progression du virus est au point mort depuis 7 jours en Bourgogne-Franche-Comté, où l’épidémie reste cependant à un niveau élevé. Les plus vulnérables sont éligibles à la piqûre de rappel et, depuis cette semaine, au vaccin contre la grippe.

Après plusieurs semaines de hausse, l’épidémie de COVID-19 commence à diminuer en Bourgogne-Franche-Comté, où l’incidence dans la population générale affiche moins de 700 cas pour 100.000 habitants, contre 750 la semaine précédente. Cependant, la propagation du virus reste élevée et supérieure à celle observée au niveau national (environ 565 cas pour 100 000 habitants). Ce constat vaut pour le taux de positivité des tests : toujours proche de 33 % en Bourgogne-Franche-Comté, supérieur de 6 points au taux national.

L’impact hospitalier de l’épidémie reste important à ce stade.

Le ralentissement de l’épidémie pourra se confirmer par l’engagement et la mobilisation de chacun, dans la durée, tandis que les vacances scolaires et les retrouvailles favoriseront les interactions.

Les plus vulnérables notamment sont incités à profiter de la campagne de rappel vaccinal pour réactiver leur protection immunitaire contre les formes graves de la maladie.

Ils sont aussi les premiers à s’inquiéter de la campagne de vaccination antigrippale lancée cette semaine par le ministère de la Santé et de la Prévention, de l’Assurance maladie et de Santé publique France.

Se laver les mains le plus souvent possible !

Pour nous tous, la prévention comprend des gestes simples, dont nous connaissons l’efficacité : port du masque dans les lieux fréquentés, en présence de personnes vulnérables, en cas de signes indiquant le COVID ; ventiler régulièrement les espaces clos ; s’auto-isoler dès l’apparition des symptômes et bien sûr après un dépistage positif. Et toujours, lavez-vous les mains le plus souvent possible !

Depuis mars 2020, 6 838 personnes sont décédées du COVID-19 sévère dans les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté ; 2 518 en établissements médico-sociaux.

Laisser un commentaire