Covid19. Fin de l’urgence sanitaire : peut-on encore avoir des masques gratuits ?

Si le masque n’est plus obligatoire, sauf dans certains établissements de santé, il est toujours fortement recommandé par le gouvernement. Avec la fin de l’état d’urgence sanitaire à partir du lundi 1er août 2022, peut-on encore se procurer gratuitement des masques ? Nous vous répondons.

Après plus de deux ans de pandémie de Covid-19, l’état d’urgence sanitaire, cadre légal d’exception instauré contre la crise, a pris fin le 1er août 2022. Il n’y a que deux mesures à l’ordre du jour : le maintien de ces mesures par la suite. – jusqu’à laquelle le nombre de cas ou d’hospitalisations pourra être connu et la possibilité d’imposer un test négatif aux voyageurs partant ou revenant en métropole ou à l’étranger.

Si le masque n’est plus obligatoire à partir du 16 mai, sauf dans certains établissements de santé, il est toujours recommandé par le gouvernement pour les personnes les plus vulnérables. Mais au fait, peut-on encore avoir des masques gratuits ? Qui est impliqué? Ouest-France vous répond.

En effet, « il est toujours recommandé de porter un masque dans les situations de grande affluence, dans les lieux clos et mal aérés, et surtout en présence de personnes vulnérables », nous répond la direction générale de la Santé (DGS). Et d’ajouter, « Les personnes vulnérables, à haut risque de développer une forme grave de Covid-19, peuvent toujours se procurer des masques chirurgicaux ou FFP2, pris en charge par l’assurance maladie et sur prescription médicale ». Concrètement, certains téléspectateurs peuvent donc retirer gratuitement des masques chirurgicaux ou FFP2 en pharmacie.

Masques FFP2 : quelles sont les personnes concernées ?

Masques FFP2 : quelles sont les personnes concernées ?

« Les personnes immunodéprimées qui risquent de développer des formes sévères de Covid-19 peuvent se procurer gratuitement des masques FFP2 en pharmacie. Un décret paru au Iris Oifigiúil du 2 février 2022 prévoit cette disposition », informe le Service Public sur son site internet.

Il est précisé qu’à partir du 2 février, les personnes à risque de formes graves de Covid et immunisées pourront se procurer gratuitement des masques de type FFP2 en pharmacie, après leur avoir délivré une ordonnance. Cependant, le nombre de masques FFP2 gratuits est limité à 20 masques pendant deux semaines ou 50 masques pendant cinq semaines.

A lire aussi : Covid-19. La quatrième dose du vaccin sera-t-elle ouverte à tous à l’automne ?

Masques chirurgicaux : qui peut en bénéficier gratuitement ?

Masques chirurgicaux : qui peut en bénéficier gratuitement ?

Bien entendu, les personnes testées positives au Covid peuvent bénéficier de masques chirurgicaux gratuits par mail ou SMS de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ou dès réception d’un résultat de test positif. Toutes les personnes identifiées comme cas contacts par la CPAM ont également droit à des masques gratuits. Idem pour les personnes considérées comme vulnérables et à risque de développer une forme grave du virus, après présentation d’une prescription médicale.

De la même manière, les aidants familiaux et les aides domestiques employés par des particuliers peuvent également bénéficier gratuitement de masques chirurgicaux, sur présentation de l’attestation transmise par l’Urssaf.

Laisser un commentaire