Créer une entreprise : étapes clés

Ouvrir une franchise peut être un bon début dans l’entrepreneuriat. La franchise permet de mener à bien un projet de création ou de reprise d’entreprise en l’accompagnant tout au long de son développement. Comment créer une franchise et quelles sont les principales étapes à connaître ?

La franchise est une forme particulière de coopération entre deux entités juridiquement indépendantes, le franchiseur et le franchisé. Il est important de bien comprendre le fonctionnement d’une franchise, les avantages et les inconvénients de ce modèle avant de s’y engager.

Choisir le réseau

Si vous pensez que la franchise est un modèle qui vous convient, la première étape consiste à choisir le réseau de franchise qui vous convient. Il existe de nombreuses marques de franchise. Ils n’ont pas tous le même fonctionnement, le même âge, les mêmes valeurs. La zone d’activité, le nombre de franchisés déjà établis et les données financières sont parmi d’autres critères importants qui doivent être étudiés attentivement afin de faire un choix éclairé.

Le code d’éthique de la franchise énumère quatre éléments de ce que devrait être un « bon signe ». Ça doit:

– ont démontré le succès de leur concept dans une première usine pilote,

– détenir un savoir-faire « secret, essentiel et identifié »,

– assurer la formation et l’accompagnement de ses franchisés,

– Être propriétaire des marques et symboles de rallye qu’il utilise.

Pour faire un bon choix, il est bon de rencontrer plusieurs franchisés locaux pour parler objectivement de leur quotidien et du soutien du chef de réseau.

Signer le contrat

Le contrat de franchise est un document essentiel qui vous lie à votre franchiseur. Cependant, avant de signer le précieux document, il est important de connaître quelques informations importantes sur le cadre réglementaire de la franchise. La franchise n’est régie par aucun texte légal spécifique mais est régie par un article du Code de commerce (L.330-3) dite « Loi Doubin ».

Ainsi, avant même que vous ne parliez du contrat, le franchiseur doit au préalable vous fournir un DIP – Document d’Information Précontractuel – qui sert à vous informer sur le concept et le réseau. Il doit vous être remis au moins 20 jours avant la signature du contrat afin que vous ayez le temps d’y réfléchir.

Les enseignes peuvent être encadrées par différents types de contrats. Tous n’offrent pas un contrat de franchise autonome. Certains proposent la licence de marque, la concession, la commission de suivi… Le contenu d’un contrat de franchise en lui-même n’est pas réglementé. Il peut varier d’une marque à l’autre, mais comporte des éléments récurrents :

Trouver son emplacement

Trouver l’emplacement est la prochaine étape. C’est un élément fondamental du projet, à l’exception de certaines activités, notamment le conseil, où l’on peut travailler à domicile.

Le franchiseur doit vous aider dans cette démarche, mais ne fera pas les démarches à votre place. Il faut contacter les agents immobiliers, visiter les sites, repérer les locaux qui deviennent vacants… C’est une phase qui peut être très exigeante. Le franchiseur vous indique généralement les caractéristiques des locaux :

Vient ensuite la question de l’usine et de l’aménagement intérieur.

Obtenir son financement

La façon dont vous financez votre franchise est souvent la question la plus sensible du projet. Il ressort de l’étape d’analyse des paramètres financiers de la franchise bien avant la signature :

La phase de recherche de financement commence par l’évaluation de votre contribution personnelle. Les fonds que vous pouvez lever suffisent rarement à couvrir la totalité de l’investissement initial. Il est donc nécessaire de recourir à des financements externes, qui peuvent être de différentes natures :

La façon dont vous présentez votre cas de collecte de fonds est importante. Les banques sont en alerte alors qu’elles tentent de limiter leur appétit pour le risque. Vous devez vous occuper de votre plan d’affaires et de vos prévisions et apporter une contribution propre suffisante, environ 30% de l’investissement.

En principe, votre franchiseur ne peut pas intervenir directement dans cette étape. D’autre part, il peut vous orienter vers des contacts d’experts indépendants en finance, en création d’entreprise ou en expertise comptable qui connaissent déjà bien la marque. De plus, il est important de bien préparer vos entretiens d’embauche afin de pouvoir les convaincre de votre projet, de votre expérience et de votre motivation ainsi que des atouts de la marque.

Se former et lancer son activité

Une fois que tout est prêt et que les papiers sont remplis, votre vie de franchisé peut commencer. Encore une fois, vous ne serez pas seul. Afin de lancer sa franchise et de bien démarrer son activité, le chef de projet est accompagné à différents niveaux par le responsable du réseau :

Une fois que vous avez franchi toutes ces étapes, vous êtes prêt à décoller. Démarrage d’une entreprise franchisée nécessite de passer par un certain nombre d’étapes qui doivent être suivies. Cependant, vous restez un entrepreneur indépendant et êtes seul responsable du développement de votre activité.

Reprendre une franchise

Au lieu de démarrer votre franchise, vous pouvez choisir de racheter l’entreprise d’un franchisé qui s’en va. Les opportunités sont de plus en plus fréquentes car le franchiseur a intérêt à conserver des emplacements et des flux de clientèle de qualité au sein de son réseau.

Dans ce cas, vous devez passer par les mêmes phases de validation de votre dossier auprès du franchiseur. Prendre une franchise présente de nombreux avantages : vous démarrez votre entreprise et obtenez des résultats plus rapidement. Cependant, cela nécessite un investissement initial plus important. Il est souvent préférable d’être accompagné dans ce type d’opération qui implique un dialogue tripartite entre le franchiseur, le franchisé sortant et vous.

Benoit Fougerais est membre du panel d’experts de l’Association Française de la Franchise depuis 2008. Il est co-fondateur et PDG de pretpro.fr, un réseau d’experts en solutions de financement professionnelles.

Quel petit business ouvrir ?

Quelle entreprise ouvrir à petit budget ? 20 idées.

  • Créez un dépôt-vente de vêtements ou d’articles pour bébés.
  • Ouvrir un centre de recyclage. …
  • Ouvrez un commerce électronique. …
  • Ouvrez un magasin d’artisanat local. …
  • Démarrer une entreprise de lavage de voiture. …
  • Ouvrir une boutique avec des produits locaux.

Quelle est l’activité la plus rentable ? La production numérique arrive en tête de liste des entreprises les plus rentables. En effet, il est possible de faire des profits élevés avec peu ou pas d’investissement puisqu’il s’agit aussi d’un business évolutif, comme dans le cas de l’affiliation.

Quel petit commerce est le plus rentable ?

Quel type d’entreprise est le plus rentable? Le commerce le plus rentable de tous est la vente de PPN. Pour cause, ces produits sont des consommables, destinés à une durée d’utilisation limitée mais néanmoins nécessaires au confort de tous les jours. On parle principalement de riz, de sucre, de farine, etc.

Quels sont les 3 piliers de la franchise ?

« La franchise repose sur trois piliers : la marque qui doit se connecter, le savoir-faire et l’accompagnement.

Quel est le principe de la franchise ? L’exploitation d’une franchise est un système basé sur la collaboration entre une marque et plusieurs entrepreneurs indépendants. Le franchiseur et le franchisé sont liés juridiquement et financièrement par un contrat de franchise à durée déterminée (généralement entre 5 et 10 ans).

Quelles sont les caractéristiques de la franchise ?

La franchise comprend : – La propriété ou le droit d’usage par le franchiseur des caractéristiques des collecteurs : raison sociale, raison sociale, sigles et logos, marque, métier ou service… – La transmission d’un savoir-faire acquis par l’expérience du franchiseur au franchisé .

Quels sont les trois piliers de la franchise ?

La franchise a également été définie par les franchisés comme « la répétition d’un succès » par le franchiseur. Les trois caractéristiques fondamentales de la franchise sont la marque, le savoir-faire et l’accompagnement tout au long du contrat. Sans ces trois piliers, il n’y a pas de franchise.

Quelle est la caractéristique phare du franchise ?

En fait, on ne parle de franchise que lorsque les 3 principes qui caractérisent ce type de collaboration sont réunis, à savoir : les signes de la clientèle, le savoir-faire et l’accompagnement technique et commercial.

Quels sont les trois piliers de la franchise ?

La franchise a également été définie par les franchisés comme « la répétition d’un succès » par le franchiseur. Les trois caractéristiques fondamentales de la franchise sont la marque, le savoir-faire et l’accompagnement tout au long du contrat. Sans ces trois piliers, il n’y a pas de franchise.

Quels sont les objectifs de la franchise ?

Le contrat de franchise a pour objet de lier le franchiseur à son franchisé et de définir les droits, devoirs et responsabilités des parties. Le franchiseur y indique la stratégie poursuivie par le réseau, les objectifs à atteindre et les moyens permettant de les atteindre.

Quel est l’intérêt de se développer en franchise ?

La franchise propose un accompagnement continu : vous serez accompagné par le réseau lors de la formation initiale, dans la préparation et le lancement de votre entreprise, puis tout au long de la collaboration. L’accompagnement que vous obtenez en choisissant la franchise est un avantage certain par rapport à une création classique.

Quel est le but de la franchise ?

Définition et concept : En d’autres termes, la définition de la franchise est un accord par lequel une entreprise, le franchiseur, accorde à une autre entreprise, le franchisé, le droit d’utiliser la marque pour commercialiser des produits et/ou des services conformément au concept du franchiseur.

Quel âge pour ouvrir une franchise ?

Tout âge est bon pour démarrer une franchise Selon les données compilées par la Fédération française de la franchise pour son bilan annueli, 51% des franchisés ont ouvert leur premier point de vente entre 18 et 34 ans. L’âge moyen à l’ouverture de ce premier point de vente reste stable à 34 ans.

Quelle est la franchise la plus rentable ?

Quel budget pour ouvrir une franchise ?

Si vous souhaitez ouvrir une franchise, vous devez d’abord vous attendre à payer les frais de dossier. La plupart des réseaux réclament en effet un montant qui peut être compris entre 5 000 et plus de 150 000 euros selon les concepts.

Quel budget pour franchise ?

En général, la contribution financière minimale demandée varie entre 10 000 et 20 000 euros. Vous devez donc évaluer vos fonds propres avant d’envisager d’ouvrir une entreprise. En fait, la franchise reste une entreprise commerciale autonome qui nécessite une contribution initiale et un budget qui lui sont propres.

Quelles sont les conditions pour ouvrir une franchise ?

Afin de constituer la franchise, le futur franchisé doit créer un statut juridique pour son entreprise. Ce statut dépend du nombre d’associés présents dans l’entreprise. A savoir qu’une franchise peut être ouverte seule (EURL ou SASU), mais les marques peuvent refuser cette option.

Qui peut ouvrir une franchise ?

Créer et développer une activité de vente ou de produit nécessite une bonne connaissance du métier, du marché, des méthodes de vente, etc. La franchise permet de proposer à tout entrepreneur qui souhaite apprendre et échanger un concept qui a déjà fait ses preuves et qui a été validé par le public le ferait.

Devenir franchiseur nécessite un concept de qualité, mais surtout la capacité de porter ce projet sur le marché du réseau. Avoir la capacité signifie avoir des ressources humaines et financières suffisantes.

Quels sont les conditions d’une franchise ?

Conditions financières : Les obligations du franchisé doivent être claires. Clause de non-concurrence : Cette clause post-contractuelle interdit à l’ancien franchisé d’exercer une activité analogue ou similaire à l’association franchisée, même s’il a modifié la signalétique et l’aménagement de son magasin.

Quels sont les trois piliers de la franchise ?

La franchise a également été définie par les franchisés comme « la répétition d’un succès » par le franchiseur. Les trois caractéristiques fondamentales de la franchise sont la marque, le savoir-faire et l’accompagnement tout au long du contrat. Sans ces trois piliers, il n’y a pas de franchise.

Quelles sont les limites de la franchise ?

Les inconvénients de la franchise Première frontière du système de franchise : l’investissement initial. C’est généralement plus élevé que pour une création d’entreprise indépendante. En effet, selon les réseaux, une mise de départ est nécessaire pour intégrer la franchise. C’est le droit d’entrée.

Comment travailler avec une franchise ?

« La franchise permet à un salarié de passer du statut de cadre supérieur à celui de directeur général. Il est le seul capitaine à bord, indépendant et libre de mener ses affaires comme bon lui semble. C’est lui qui recrute, anime les équipes et développe ses ventes.

Quel est le salaire d’un franchisé ? La 16ème Enquête Annuelle de la Franchise a été menée par Kantar pour la Banque Populaire et la Fédération Française de la Franchise du 17 septembre au 12 décembre 2019. L’enquête a révélé qu’en moyenne, un franchisé gagne un salaire individuel net de 38 805 € (10 % en un an).

Est-ce intéressant d’ouvrir une franchise ?

L’un des grands avantages d’une création en franchise par rapport à une création classique est de pouvoir bénéficier de la notoriété de la marque. Vous rejoignez un concept qui marche, une marque reconnue, vos services sont donc déjà connus de votre clientèle cible.

Quels sont les inconvénients pour le franchise ?

Les inconvénients de la franchise Première frontière du système de franchise : l’investissement initial. C’est généralement plus élevé que pour une création d’entreprise indépendante. En effet, selon les réseaux, une mise de départ est nécessaire pour intégrer la franchise. C’est le droit d’entrée.

Est-ce une bonne idée d’ouvrir une franchise ?

Vivre le rêve de démarrer une entreprise La franchise a l’avantage supplémentaire d’être rassurante. Contrairement à la création pure, l’entrepreneur bénéficie d’un concept et de méthodes éprouvés. Il obtient le droit d’utiliser une marque nationale et bénéficie de la notoriété du réseau.

Comment gagner de l’argent avec une franchise ?

Enfin, rappelez-vous que si vous voulez vraiment augmenter vos revenus grâce à la franchise, vous pouvez utiliser la multi-franchise avec plusieurs points de vente de marques différentes, la multi-franchise avec plusieurs magasins de la même marque ou la master franchise pour devenir membre C’est à vous de jouer. . .

Est-il rentable d’ouvrir une franchise ?

Un franchisé sur dix gagne moins de 30 000 $ par année; chaque dixième à nouveau entre 40 et 49 000 euros. Les franchises les plus lucratives affichent un revenu moyen compris entre 50 et 59 000 € pour 11 % d’entre elles ; pour 15,5 % une valeur comprise entre 60 € et 79 000 € et pour 8,5 % entre 80 € et 99 000 €.

Comment le franchiseur gagné de l’argent ?

Les redevances (Redevances d’Exploitation en français) sont la véritable source de rémunération du franchiseur. Une source de revenus qui se lissent tout au long de l’année et qui, bien qu’automatique mais aussi aléatoire, reste une rentrée de fonds car elle est soumise à un facteur crucial : le chiffre d’affaires généré par l’affilié.

Qui supporte le coût de la franchise ?

Une franchise simple indemnise intégralement l’assuré si le montant du dommage dépasse le montant de la franchise stipulée au contrat. Si la franchise contractuelle est de 200 euros et que le montant du dommage atteint 1 500 euros, la compagnie d’assurance rembourse à l’assuré le montant de 1 500 euros.

. La franchise est une somme à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Celui-ci apparaît sur votre contrat d’assurance automobile pour chaque sinistre concerné.

Laisser un commentaire