etc Complémentaire santé : un ayant droit sur deux ne le sait pas

L’Assurance Maladie déploie une nouvelle campagne d’information pour faire connaître la complémentaire santé.

Instaurée le 1er novembre 2019, la complémentaire santé solidaire, dont les modalités d’accès ont été facilitées, permet aux personnes à faibles revenus et à celles dont les revenus sont irréguliers de bénéficier d’une couverture des principaux services de santé. Quant au « repos pour vivre », il s’agit d’une aide pour payer les dépenses de santé non couvertes par l’assurance maladie obligatoire. Gratuit pour les personnes disposant de ressources inférieures à 798 € par mois, il ne dépasse pas 1 € par jour pour les personnes vivant seules et disposant de ressources mensuelles inférieures à 1 077 €.

Autres avantages : il exonère les avances sur frais de santé qui sont généralement remboursées ultérieurement, et aucune franchise n’est imposée à ses bénéficiaires. Ainsi, par exemple, après une consultation médicale, ils n’ont rien à débourser, que ce soit chez un généraliste ou chez un spécialiste.

La complémentaire santé solidaire protège toute la famille

Cependant, cet accompagnement est encore trop méconnu, seule 1 personne éligible sur 2 connaît la complémentaire santé et ses avantages.

Si la couverture de l’assurance maladie obligatoire (AMO) permet de couvrir une part importante des dépenses de santé (près de 78% de celles-ci sont prises en charge par l’AMO en France), il n’est pas superflu d’avoir une complémentaire santé, que vous soyez jeune ou vieux. Par exemple, en cas d’hospitalisation, 80% des frais sont remboursés par l’Assurance Maladie. Les 20% restants peuvent représenter une facture élevée pour les personnes sans complémentaire santé.

La complémentaire santé protège toute la famille car elle couvre tout le foyer.

Afin que les personnes en bénéficient au moment où elles en ont le plus besoin, la déclaration de ressources couvre les 12 mois précédant le mois précédant le dernier au cours duquel la demande est faite. Par exemple, si cela est fait en janvier 2023, la période couverte par la prise en compte des ressources s’étendra du 1er décembre 2021 au 30 novembre 2022.

Le simulateur sur améli

Pour savoir si le niveau de vos ressources vous donne droit à une complémentaire santé, vous pouvez vous rendre sur le simulateur sur ameli en préparant au préalable la liste des documents nécessaires.

A noter : depuis le 1er juin 2022, il est possible de renoncer à sa complémentaire santé à tout moment sans motif et sans frais de pénalité.

Démarches simplifiées pour les plus modestes

Pour les allocataires des minima sociaux, la demande et le renouvellement sont simplifiés. Depuis le 1er janvier 2022, l’attribution de la Complémentaire Santé Solidaire aux allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA) est automatique, sauf opposition expresse de ces derniers. Depuis le 1er avril 2022, les allocataires de l’allocation de solidarité personnes âgées sont également censés remplir les conditions ouvrant droit à la Complémentaire santé solidarité avec participation financière, ce qui permet de simplifier le dossier de candidature et de simplifier les procédures d’attribution. Enfin, depuis avril 2022, le renouvellement de la complémentaire santé solidarité avec participation financière a été simplifié, dans la mesure où le remboursement annuel d’un titre d’adhésion est supprimé si les participations financières ne sont pas modifiées.

Comment demander la complémentaire santé solidaire ?

La demande peut être faite directement depuis le compte ameli, mais aussi dans une caisse de maladie, avec un nombre limité de documents à fournir.

Laisser un commentaire