Fleurs de Noël : quelles variétés proposez-vous pour les fêtes ?

Pour décorer votre table de fêtes, quoi de mieux que des fleurs de Noël ? Voici des conseils pour cultiver 5 fleurs de saison et même forcer quelques bulbes à fleurir prématurément.

Que vous fleurissiez des tables de fêtes ou offriez des bonnets, les fleurs de Noël sont la vedette de la saison. Voici cinq variétés qui feront fleurir les intérieurs de façon festive.

Le poinsettia ou étoile de Noël

Originaire du Mexique, le poinsettia est une plante idéale pour décorer votre table le soir de Noël ; on la surnomme aussi l’étoile de Noël, à cause de la forme des feuilles et de la couleur rouge. Pour conserver cette plante le plus longtemps possible, choisissez un endroit bien éclairé avec une température comprise entre 17°C et 20°C. Assurez-vous qu’il n’est pas exposé aux courants d’air et que le sol est bien drainé, afin que les racines ne pourrissent pas. Arrosez-le régulièrement, tous les deux jours, par le bas.

Au début du printemps, coupez la moitié des branches et réduisez l’arrosage à une ou deux fois par semaine. Puis, lorsque les journées se réchauffent, mettez-le dans le jardin. Ses feuilles seront alors vertes. Laissez comme ça tout l’été. Pour le faire refleurir à Noël prochain, mettez le poinsettia dans l’obscurité, 14 heures par jour, à partir de septembre, pendant deux mois.

La rose de Noël ou hellébore

Ne vous fiez pas à son aspect délicat, le maïs est capable de supporter des températures très basses. Parmi les nombreuses variétés, la rose de Noël fleurit de décembre à janvier. Et voici les étapes pour planter du maïs :

1. commencez par placer les plantes dans une bassine d’eau pour que les racines ne se dessèchent pas,

2. puis creuser un trou de deux fois la taille de la motte,

3. n’oubliez pas de respecter la distance de 50 cm entre chaque plante,

4. placer une couche drainante (billes d’argile, gravier) au fond du trou,

5. placez la motte sur le drainage en faisant attention de ne pas casser les racines,

6. remplir les vides avec un mélange de terreau et de compost,

Le cactus de Noël ou Schlumbergera truncata

Une autre star des fêtes, Schlumbergera truncata ou cactus de Noël est très facile d’entretien et fleurit de novembre à janvier. Connu pour ses propriétés nettoyantes, il a tout pour plaire. En termes d’entretien, cette plante d’intérieur ne survivra pas à des températures inférieures à 10°C. Une fois l’endroit idéal trouvé – lumineux mais sans soleil direct – ne le déplacez pas et arrosez-le régulièrement pendant la croissance et la floraison, en gardant le substrat légèrement humide. Voulez-vous transplanter Schlumbergera après la floraison ? Faites-le, idéalement tous les deux ou trois ans au printemps :

La jacinthe

Le moyen le plus simple est de faire pousser des jacinthes dans l’eau. Pour cela, vous avez besoin d’un vase approprié – qui a un rétrécissement sur lequel repose le bulbe – à travers lequel seules les racines seront submergées.

Pour obtenir une floraison en fin d’année, il faut :

Cette méthode de culture a l’inconvénient d’épuiser le bulbe. Il ne peut pas refleurir l’année suivante.

L’amaryllis

L’amaryllis fleurit six à huit semaines après la plantation. Pour planter des bulbes d’amaryllis :

Assurez-vous que votre plante a un sol bien drainé. N’arrosez ensuite le bulbe qu’une à deux fois par semaine.

Vous pouvez également faire pousser vos bulbes d’amaryllis dans l’eau, tout comme les jacinthes. Dans ce cas, choisissez un vase adapté, grâce auquel seule la partie inférieure de l’ampoule sera immergée.

Les fleurs d’amaryllis sont très impressionnantes, elles mesurent de quinze à trente centimètres de diamètre. Par conséquent, il est parfois nécessaire de maintenir le poteau à l’aide de piquets.

Laisser un commentaire