Grippe : la région Paca entre en phase épidémique

Alors que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est entrée dans la phase épidémique de la grippe et que le Covid-19 continue de circuler, l’Assurance maladie et l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur rappellent l’importance de la vaccination pour se protéger aux personnes vulnérables.

En chiffres (semaine du 28 novembre au 4 décembre)

La grippe saisonnière peut être grave pour les personnes vulnérables. En France, elle touche chaque année entre 2 et 6 millions de personnes, entraînant l’hospitalisation et le décès de plusieurs milliers de personnes fragiles, majoritairement âgées de 65 ans et plus.

Une épidémie de grippe correspond à une moyenne de 31 000 hospitalisations respiratoires attribuables à la grippe, dont 70 % chez des personnes de 65 ans ou plus.

Personnes fragiles : il n’est pas trop tard pour se faire vacciner !

La vaccination reste l’une des armes de protection les plus efficaces contre la grippe. On note cependant à ce stade une baisse du recours à la vaccination contre la grippe saisonnière par rapport à la campagne 2021-2022 (entre 12 et 14 % de retard en Paca).

Face à ce constat, l’ARS Paca et l’Assurance Maladie encouragent les personnes les plus fragiles : personnes âgées de 65 ans ou plus, femmes enceintes, personnes atteintes de certaines maladies chroniques, personnes souffrant d’obésité (indice de masse corporelle – IMC – supérieur ou égal à 40 ), à faire vacciner au plus vite, auprès d’un professionnel de santé.

Ainsi, tous les assurés ayant reçu le bon de remboursement vaccination par courrier mais pour lesquels aucun remboursement vaccination n’a été enregistré fin novembre recevront un rappel par email, SMS ou message vocal (selon les autorisations de contact) de l’assurance maladie.

Les femmes enceintes ne s’inquiètent pas de cet appareil de récupération, mais elles sont toujours plus inquiètes que jamais. Il appartient à votre sage-femme, médecin, pharmacien ou infirmier de leur remettre un bon de remboursement à 100% leur permettant de retirer gratuitement le vaccin en pharmacie. Ils peuvent ensuite être vaccinés par l’un de ces professionnels de santé.

GARDER LE REFLET DES GESTES BARRIERE

Pour lutter contre la circulation et la transmission des virus hivernaux, il est également indispensable d’adopter les gestes barrières :

Laisser un commentaire