Jardiner en hiver : 8 erreurs courantes qui détruisent vos plantes

En hiver, les tâches au potager comme au jardin sont nombreuses. Voici quelques erreurs courantes à éviter et nos astuces pour préserver vos plantes et leur permettre de traverser la saison hivernale sans dommage.

Publié par , le 15 novembre 2022, à 11h01.

L’hiver est une saison où les conditions climatiques – froid, gel, précipitations… – ne donnent pas envie aux jardiniers d’entretenir leur jardin comme espace potager. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, les tâches ne manquent pas, et les plantations demandent une vigilance particulière pour survivre aux températures parfois négatives. Tour d’horizon des pièges à éviter.

1 – Ne plus entretenir le jardin comme le potager

L’une des erreurs de jardinage les plus courantes en hiver est de ne rien faire, tant au jardin qu’au potager. En fait, la plupart des plantations entrent en dormance pendant la saison hivernale. Repos végétatif bienfaisant et indispensable qui permet aux plantes de traverser l’hiver pour mieux se développer au printemps. Mais ce n’est pas parce que la croissance de la plante semble s’arrêter qu’elle n’a plus besoin d’être entretenue. De nombreux travaux attendent les jardiniers avant l’arrivée des beaux jours.

2 – Ne plus rien planter

En hiver il est ainsi possible de planter de nombreuses plantes, herbes aromatiques, arbres fruitiers, fleurs… Il s’agit de réaliser vos plantations hors périodes de gel et de penser à recouvrir les semis pour les protéger.

Voici une liste non exhaustive de ce qui peut être planté en saison hivernale :

3 – Ne pas récolter

Une autre erreur courante en hiver est d’oublier le potager en ne récoltant pas régulièrement. De nombreux légumes doivent être récoltés durant cette saison : carottes, poireaux, choux-fleurs, topinambours… De quoi faire le plein de vitamines et de minéraux tout en réalisant de délicieuses recettes de saison.

4 – Ne pas pailler

Si le paillage est un geste important en été, le paillage permet également à vos plantes de mieux supporter le froid. Très souvent installé lors des périodes de fortes chaleurs, le paillage protège le sol du gel tout en préservant son équilibre. Plusieurs solutions s’offrent aux jardiniers :

A lire aussi – Feuilles mortes au jardin : pourquoi il ne faut pas s’en débarrasser

5 – Ne pas protéger les plantations

En hiver, il est donc important de penser à protéger les plantations du froid. En plus du paillis empêchant les racines de geler, certaines plantes fragiles ont également besoin d’être entièrement recouvertes. Là encore, plusieurs options s’offrent à vous :

6 – Ne plus arroser

Si l’hiver est une saison où l’arrosage n’est naturellement pas aussi crucial qu’en été, le besoin en eau n’est pas absent non plus, notamment pour certaines plantes comme les pensées, les chrysanthèmes ou encore les choux et poireaux.

Comment arroser les plantes en hiver ?

Par temps froid, l’arrosage est plus modéré. Il doit notamment être adapté en fonction des conditions météorologiques et pluviométriques. Préférez une eau à température ambiante (entre 8 et 15°C), afin de ne pas créer de choc thermique, qui endommagerait le système racinaire de vos plantations. Mais attention, en hiver le plus grand danger lors de l’arrosage est le gel. N’arrosez pas votre jardin ou votre potager lorsque la température approche 0°C. Un arrosage le matin ou idéalement en début d’après-midi apportera l’eau nécessaire lorsque les températures seront plus clémentes. N’arrosez pas le soir car l’eau peut geler pendant la nuit, tandis que l’excès d’humidité peut favoriser la propagation des maladies.

Si vos plantes sont protégées par un paillis, ne le mouillez pas car il perdrait son rôle d’isolant. Préférez soulever votre paillis.

7 – Ne pas nettoyer

En automne et en hiver, le jardin et le potager doivent être nettoyés régulièrement. Enlevez la mousse qui pourrait pousser sur votre pelouse, taillez vos arbres, désherbez vos bordures… Pensez également à ramasser les feuilles mortes tombées au sol, qui privent alors votre pelouse d’oxygène et de lumière. Les feuilles mortes peuvent être recyclées de plusieurs façons. Attention, certains ne doivent pas être placés dans votre composteur. Lisez à ce sujet : « Ces feuilles qu’il ne faut pas composter et pourquoi ».

8 – Ne pas sauver une plante qui a gelé

Enfin, si malgré vos précautions, certaines de vos plantes sont gelées et commencent à pourrir, ne vous en débarrassez pas. Sauver une succulente pourrie comme faire revivre une plante gelée se fait en respectant certaines étapes essentielles. Lisez à ce sujet: « Comment sauver une plante gelée? »

consoGlobe vous conseille également…

&#xD ;

Rédigé par Cecile

&#xD ;

Laisser un commentaire