Journée de vigilance identitaire, les professionnels de santé ont réagi

Ils étaient plus de 120 professionnels de santé à répondre à la journée de vigilance identitaire organisée par l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et le GCS Sara. Une journée qui s’est déroulée le 2 décembre dans les locaux de l’ENS de Lyon.

Les participants, issus des établissements sanitaires et médico-sociaux de la région, ont échangé sur l’identité sanitaire nationale (INS), le déploiement dans leurs structures et les enjeux de leur utilisation.

En plus des 120 participants présents à l’ENS de Lyon, une soixantaine de personnes ont suivi la retransmission en direct par jour, preuve de leur intérêt pour ce sujet. Le replay est disponible sur la chaîne YouTube de GCS Sara.

L’INS, service socle du Ségur numérique

La mise en place d’INS sur le parcours du patient est l’une des priorités de la sécurité numérique. En effet, son utilisation est un préalable à l’alimentation du Dossier Médical Partagé, comme à l’utilisation de la Messagerie Santé Sécurisée, fonctionnalités accessibles via Mon Espace Santé, le nouveau carnet de santé numérique.

L’INS permet avant tout de sécuriser l’inscription des usagers, de faciliter l’échange et le partage des données de santé entre professionnels de santé ou avec le patient.

L’INS en quelques chiffres

Le téléservice INSi est utilisé pour effectuer les opérations de récupération et de vérification de l’identité sanitaire nationale. L’appel au téléservice n’est possible qu’au travers du système d’information de santé du professionnel ou de la structure dans laquelle il est intégré. Elle nécessite l’authentification de l’opérateur (CPS) ou de la structure de santé (certificat d’entité légale).

Le rôle de l’ARS et du GCS Sara dans la mise en œuvre du Ségur numérique

La sécurité numérique a pour objectif de faciliter et de sécuriser le partage des données de santé entre les établissements, les professionnels de santé et les usagers, notamment via Mon Espace Santé.

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes met en œuvre la stratégie nationale en région, avec l’Assurance Maladie et le GCS Sara (Groupement de Coopération Sanitaire Système d’Information Santé en Auvergne-Rhône-Alpes).

L’ARS est responsable de la mise en œuvre et du suivi des programmes de financement (SUN-ES et SGES numérique) et du plan de renforcement de la cybersécurité.

Le GCS Sara accompagne les établissements et les structures médico-sociales dans le développement technique des projets nationaux (dossier médical commun, message de santé sécurisé, identité nationale de santé, etc.) et l’utilisation des outils numériques régionaux (MonSisra, MesPatients, etc.).

Laisser un commentaire