Laroque d’Olmes. Au pied du Castello, les jardins communaux vont …

le nécessaire

L’association « Le couple qui sème », dirigée par Aurélien Leca et Mélanie Huc, assurera la gestion des jardins communaux.

La signature d’une convention entre la commune et l’association « Le couple qui sème » officialise la création de jardins communaux sur la commune. Récemment approuvé lors d’un conseil municipal, le projet d’Aurélien Leca et Mélanie Huc sera réalisé sur des parcelles propriété de la commune, situées au pied du Castella sur une superficie de 800 m2 divisée en dix parcelles égales. Dix habitants pourront donc déposer une candidature et jardiner.

Par ailleurs, le couple souhaite faire de ces jardins communaux « un lieu de partage, de convivialité, de bien vivre ensemble ». Un principe fort de lien social, mais aussi de jardiner autrement, notamment ceux des contraintes de notre temps, liées à l’économie de l’eau. « La permaculture est notre cheval de bataille. C’est une méthode qui économise l’eau et c’est le principe du potager ‘lasagne' », explique Aurélien Leca. « C’est une succession de différentes couches de matières organiques provenant des déchets de jardin et de cuisine, d’où le terme de lasagne ».

Des règles strictes seront affichées. Elles seront les mêmes pour tous et devront être scrupuleusement respectées pour assurer un bon fonctionnement et une bonne entente entre jardiniers. Derniers éléments clés, produits chimiques et pesticides seront interdits, les déchets seront triés et compostés entre eux, les outils seront partagés et le respect de tous est de rigueur.

Les déchets de jardin feront également partie de la formation au compost et de l’apprentissage du processus, tant sur le plan écologique qu’économique. La passion des différents jardinages devrait conduire Aurélien et Mélanie à organiser des visites et divers ateliers, ainsi qu’à faire connaître les plantes médicinales et aromatiques.

C’est dans ce dernier registre, et parallèlement, que Mélanie a créé une micro-entreprise « La bella del campo », liée à l’association « Le couple qui sème ». Déjà avec des résultats et des produits que les visiteurs du marché de Noël de Laroque-d’Olmes ont pu découvrir.

Laisser un commentaire