L’assurance maladie sensibilise à l’insuffisance cardiaque – Image

A quelques jours de la Journée Mondiale du Cœur, le 29 septembre, L’Assurance Maladie lance une campagne nationale de sensibilisation, conçue par l’Agence Les Présidents, sur l’insuffisance cardiaque et ses signes avant-coureurs. C’est une épidémie qui touche 1,5 million de personnes en France et qui devrait augmenter de 25% en 4 ans. Ce nombre est sous-estimé car les patients sont diagnostiqués tardivement. Elle touche majoritairement les personnes âgées de 60 ans et plus, mais elle continue d’augmenter avant 55 ans, comme dans d’autres pays européens, en raison de comportements courants qui affectent la santé comme le tabagisme, la sédentarité, l’alimentation… l’amélioration de l’espérance de vie, continue d’augmenter avec l’âge, touchant 10 % des adultes de 70 ans et plus. Pour autant, les personnes âgées n’en savent pas assez, comme le confirme l’enquête BVA réalisée en juin 2022 pour l’Assurance maladie. Seuls 19 % d’entre eux pouvaient citer au hasard l’un des quatre symptômes de l’insuffisance cardiaque : respiration irrégulière, prise de poids rapide, œdème des pieds et des chevilles et fatigue extrême. Cette campagne est diffusée à la télévision (le film est réalisé par Philippe Joubert et produit par TBWA Else et EG+ France pour la presse écrite) à la radio et en presse écrite. Des publicités et une vidéo pédagogique sont diffusées dans les hôpitaux et les salles d’attente des centres de santé multiprofessionnels, ainsi que des posts sur les réseaux sociaux. Les professionnels de santé (médecins et pharmaciens) seront également identifiés par l’Assurance Maladie au travers des informations qui leur sont réservées (e-news, site email, etc.). Par ailleurs, l’Assurance Maladie s’engage à développer, avec ses partenaires, une prise en charge particulière pour optimiser la prise en charge des patients concernés par ces quatre maladie.

Laisser un commentaire