Les commerçants face à la police des assurances

Publié le 11 décembre 2022 à 11h10 Mis à jour le 11 décembre. 2022 à 11:14

Il y a des vendeurs d’assurances qui se font passer pour des agents de la Sécurité sociale ou des mutuelles par téléphone pour vendre une complémentaire santé. Il y a aussi ceux qui créent de fausses adresses e-mail pour signer des documents contractuels pour des « clients » qui n’ont jamais donné leur consentement.

Cette tendance, particulièrement perceptible chez les commerçants spécialisés dans le commerce à distance, n’est pas nouvelle. Mais ils ne regardent pas seulement le vendeur en bout de chaîne, prévient l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Le vendeur principal, courroie de transmission entre l’assurance et le vendeur final, qui est impliqué dans cette activité illégale, a battu la police française des banques et des assurances le 5 décembre, lors de son meeting annuel.

Laisser un commentaire