Négociations conventionnelles : La proposition de l’assurance maladie doit permettre d’améliorer l’accès à la kinésithérapie

Nouvelles sur la commande > Négociations conventionnelles : La proposition de l’assurance maladie doit permettre d’améliorer l’accès à la kinésithérapie

Les négociations contractuelles avec la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) arrivent à leur terme. Le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes tient à réitérer son souci de la qualité des soins offerts aux patients.

Alors que le contexte actuel d’un système de santé en souffrance appelle à une action forte, les propositions issues des négociations du traité rendues publiques depuis quelques jours ne semblent pas de nature à améliorer l’accès à la kinésithérapie.

Dans un contexte de pénurie de médecins sur l’ensemble du territoire national, qui ne fera que s’aggraver dans les années à venir, il faudra recourir davantage aux kinésithérapeutes pour lutter contre les déserts médicaux. Nous savons déjà que notre système de santé est défaillant : il crée des difficultés et des inégalités territoriales d’accès aux soins, renforce les déserts médicaux, etc.

La situation actuelle exige un cap clair avec des propositions ambitieuses pour éviter la perte d’opportunités pour les patients, telles que :

Alors que la densité de kinésithérapeutes est faible par rapport à d’autres pays européens qui s’appuient sur la kinésithérapie pour soigner la population, le Conseil national note que les effets du zonage actuel n’ont pas été évalués. Défini par les agences régionales de santé (ARS), le zonage crée une impossibilité d’accès à la kinésithérapie dans des zones pourtant qualifiées de surdouées.

Si l’on parle de la démographie des kinésithérapeutes, force est de constater que personne n’a jamais déterminé le nombre de professionnels de santé nécessaires pour prendre en charge la population française et répondre à ses besoins de santé.

Depuis des décennies le public a volontairement limité l’accès aux médecins en réduisant le numerus clausus pour réduire les coûts, ne commettons pas les mêmes erreurs avec les kinésithérapeutes.

Tant que les besoins en physiothérapie de la population n’auront pas été évalués, il est trop tôt pour limiter le nombre de physiothérapeutes.

L’ordre, qui est le garant de la qualité des soins, est très préoccupé par les difficultés financières affectant la pratique, ce qui entraîne la multiplication des actions et l’épuisement des professionnels.

On ne peut pas sacrifier les futures générations de kinésithérapeutes, dont beaucoup paient chèrement leur formation, en acceptant de les isoler dans des zones défavorisées, ou dans des structures de santé sans suivi.

Il faut avant tout objectif de cet ordre définir un cap clair pour résoudre tous les problèmes plus profonds du système de santé actuel.

Les propositions CLIO Santé du 12 octobre qui proposent une répartition des tâches entre professionnels de santé vont responsabiliser les kinésithérapeutes et élargir leur mission. C’est l’une des solutions concrètes qui doivent être mises en place pour répondre aux difficultés d’accès aux soins en France.

Les kinésithérapeutes, bien formés, responsables et autonomes, sont prêts à s’engager dans une nouvelle organisation des soins qui fera passer les besoins du patient avant toute autre considération.

L’arrêté appelle le ministre de la Santé et de la Prévention à tenir dûment compte des kinésithérapeutes importants dans un système de santé en souffrance qui nécessitera une refonte majeure.

Quel syndicat kiné ?

SNMKR – Syndicat National des Masseurs-Kinésithérapeutes.

Quelle convention collective pour les kinésithérapeutes ? Quelle convention collective pour les kinésithérapeutes ? Le code APE permet de déterminer la convention collective applicable. Ainsi, les kinésithérapeutes rémunérés dépendent principalement de la convention collective FEHAP IDCC 0029.

Comment ne pas payer le kiné ?

Si vous effectuez vos séances de kinésithérapie en dehors du parcours de soins, l’assurance ne vous rembourse qu’à hauteur de 30%. Si vous effectuez des consultations de confort sans ordonnance, vous ne serez pas remboursé.

Comment se plaindre d’un kiné ?

En cas de manquement par un masseur-kinésithérapeute à ses obligations déontologiques au cours d’une séance, tout patient ou toute association de défense des droits des patients a le droit de saisir le conseil départemental de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes où le praticien poursuivi est…

Comment arrêter le kiné ?

Comment arrêter la kinésithérapie ? Est-il possible ? Bonjour Mathilde, Sauf pour des raisons médicales, vous avez le droit d’interrompre vos séances de kinésithérapie et de continuer plus tard. En fait, c’est le nombre de séances prescrites qui compte et non l’enchevêtrement des séances sur des semaines ou des mois.

Comment savoir si son kiné est bon ?

Le meilleur kinésithérapeute est celui qui manipule vos muscles, vos articulations, vos fascias. Il vous conseille et vous guide dans la bonne exécution de vos exercices de rééducation. �� A lire aussi pour discuter d’autre chose que de la météo pendant les séances : Cyanotypes, un art doux.

Comment obtenir sa CPS kiné ?

Contactez l’Agence de Santé Numérique (ANS), au 0 825 85 2000, qui vous indiquera la marche à suivre. Vous pouvez également vous connecter sur le site esante.gouv.fr > espace CPS > assistance.

Où trouver le numéro RPPS kiné ?

Le numéro RPPS apparaîtra dans divers documents :

  • Vos feuilles d’entretien du papier (les anciennes feuilles avec les numéros ADELI peuvent être utilisées pour l’épuisement)
  • Vos ordonnances.
  • Vos rapports de diagnostic de physiothérapie (BDK)
  • Vos demandes d’accord préalable (DAP).

Qui délivre les CPS ?

L’Agence Numérique de la Santé est le tiers de confiance du secteur de la santé. Il délivre des certificats via son infrastructure de gestion de clés (PKI), conformément à ses politiques de certification (CP).

Quel statut pour un kiné ?

Cabinet des kinésithérapeutes ou praticiens Un kinésithérapeute peut exercer en cabinet individuel. Son statut sera alors libéral en BNC (à comptabilité simplifiée), SELURL (société par actions unipersonnelle), SELASU (société par actions simplifiée unipersonnelle).

.

Comment fonctionne une carte CPE ?

Permet de créer des factures désynchronisées qui seront ensuite sécurisées dans le batching grâce à CPS by Practitioner. Permet de créer des factures en mode TLA (qui seront signées par un CPS) lorsque le lecteur est connecté.

Est-ce qu’un kiné à le titre de docteur ?

Certains médecins se forment à l’ostéopathie et deviennent donc médecins ostéopathes, mais ils sont beaucoup moins nombreux que les ostéopathes « exclusifs » en France. Pour notre part, nous ne sommes pas des médecins, mais des ostéopathes exclusifs. Comme pour un kinésithérapeute, il n’est donc pas nécessaire de se faire appeler « médecin ».

Comment savoir si son kiné est conventionné ?

MC a développé un module pour rechercher un aidant et savoir s’il est conventionné, partiellement conventionné ou non. Ainsi, vous pouvez le savoir avant même de vous rendre chez le fournisseur de services.

. Combien coûte une séance de kinésithérapie ? Le tarif varie considérablement selon le motif de la séance : le tarif conventionnel fixé par la Sécurité Sociale est de 16,13⬠pour la rééducation d’un membre, acte le plus courant, pour les autres soins le tarif peut atteindre 33â¬.

Laisser un commentaire