Préparer sa pelouse pour l’hiver : tondre la dernière fois, fertiliser et autres conseils pour une belle pelouse

À l’approche de l’hiver, la pelouse a encore besoin d’attention avant de ranger la tondeuse. Avec quelques conseils de jardinage, vous pouvez préparer la pelouse au froid afin de profiter d’une herbe verte et luxuriante dès le retour du printemps.

Ecrit par , le 24 nov. 2022 à 18:14

Même si passer du temps à l’extérieur est moins agréable en raison des basses températures et des conditions climatiques plus erratiques, l’hiver n’est pas une saison d’inactivité pour les jardiniers. La pelouse en particulier a besoin d’un certain entretien pour traverser la saison hivernale avec style. Préparer votre pelouse pour l’hiver la rend plus résistante au froid, au gel et aux précipitations, ce qui la rend plus résistante à la sécheresse estivale. Quand arrêter de tondre sa pelouse ? La pelouse doit-elle être arrosée en hiver ? Quels engrais apporter ? On fait le point.

Réparer la pelouse malmenée par l’été

Pour que votre pelouse passe l’hiver de la meilleure façon possible, vous devez d’abord réparer les dommages causés par la sécheresse et la chaleur estivale élevée. Vous devez également ramasser les feuilles mortes qui s’accumulent sur votre pelouse et l’empêcher de respirer. Avec quelques conseils, vous pouvez rénover votre pelouse à l’automne afin qu’elle soit en parfait état le printemps suivant.

Lisez à ce sujet : 5 conseils pour renouveler votre pelouse à l’automne

Comment couper l’herbe avant l’hiver ?

Lorsque l’hiver arrive, tondez votre pelouse une dernière fois pour la rendre plus résistante au froid. Travaillez de préférence en novembre, jusqu’à mi-décembre selon les régions, à condition que les premières gelées nocturnes ne soient pas trop proches. Vous ne tondez plus votre pelouse avant mars, lorsque la première tonte de l’année a généralement lieu, toujours en fonction des conditions météorologiques.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette dernière tonte ne doit pas être trop courte. Rassurez-vous, votre pelouse, qui est alors en période de repos végétatif, cessera de pousser en hiver.

À quelle hauteur couper le gazon pour l’hiver ?

Tondez votre pelouse un peu plus haut que d’habitude : pas moins de 7 cm, car la hauteur des brins d’herbe protège les racines des futures gelées. Pour éviter que les tontes de gazon n’étouffent votre pelouse, pensez à la nettoyer. Vous pouvez l’utiliser dans le jardin ou le potager pour faire un paillage naturel.

Lisez à ce sujet – Mulch avec tonte de pelouse

Quels engrais pour la pelouse avant l’hiver ?

L’automne est également une période idéale pour compléter l’apport annuel d’engrais de base. Préférez un engrais équilibré, comme le NPK 15-15-15, qui favorise une bonne repousse du gazon au printemps.

Amender son gazon en l’hiver

Pour rendre votre pelouse plus résistante au froid et rester en bonne santé toute l’année, vous pouvez également amender le sol en hiver. Attention toutefois : certains produits sont à éviter.

Les engrais sont donc à éviter pendant la saison hivernale lorsque le sol ne peut pas les absorber. Ils ne seront pas dangereux, mais donc inutiles. Par contre, en cette saison, les produits dont la composition contient du sodium peuvent être destructeurs autant pour votre pelouse que pour vos plantes.

La chaux magnésienne comme engrais pour pelouse

En hiver, la chaux magnésienne est parfaite pour améliorer votre sol. Cet engrais naturel, qui ne peut pas être utilisé par temps chaud, contient du calcium et du magnésium qui purifient et stimulent votre pelouse. La chaux magnésienne doit être appliquée en prenant certaines précautions : protégez vos mains et vos voies respiratoires.

Afin de ne pas perturber l’équilibre naturel du sol de votre jardin, il ne faut l’arroser qu’une fois tous les 4 ans, à raison de :

La chaux réduit également la formation de mousse et d’autres mauvaises herbes sur votre pelouse, qui poussent souvent en hiver.

Quand arroser le gazon en hiver ?

En hiver, il n’est pas nécessaire d’arroser la pelouse sauf si la saison est particulièrement sèche, bien que cela dépende aussi des températures. Vous pouvez généralement arrêter tout arrosage de la pelouse pendant l’hiver et l’arroser à nouveau à la fin du printemps.

A lire aussi – Arroser en hiver : 6 règles essentielles et autres conseils pour arroser ses plantes quand il fait froid

À l’approche du printemps : aérer le gazon et se débarrasser de la mousse

A l’arrivée du printemps, n’oubliez pas d’épandre un produit anti-mousse (en février ou mars) pour débarrasser votre pelouse de la mousse avant l’arrivée des beaux jours. Ne sautez pas non plus le ramassage de la mousse morte.

A lire aussi – Conseils pour la mousse naturelle : les bons et les mauvais moyens

Lorsque la pelouse sort enfin de son hibernation, généralement en mars, n’hésitez pas à l’aérer. Une méthode qui consiste à faire de petits trous dans le sol, d’environ quatre pouces de profondeur, pour ameublir le sol. Cela permet à l’air, à l’eau et aux nutriments de mieux pénétrer dans le sol.

Plusieurs outils peuvent être utilisés pour aérer une pelouse : un rouleau aérateur, le plus simple à mettre en œuvre, ou des patins aérateurs à fixer sur les chaussures. Vous pouvez également faire des trous simplement en poussant verticalement une fourche bêche.

Derniers conseils pour prendre soin de sa pelouse en hiver

Autres conseils pour protéger votre pelouse en hiver :

consoGlobe vous conseille également…

&#xD ;

Rédigé par Cecile

&#xD ;

Laisser un commentaire