Prunelle, une assurance éthique locale pour accompagner le changement environnemental

Garant d’une offre « fiable, éthique et transparente », Prunelle ambitionne de faire du secteur de l’assurance un acteur majeur de la lutte contre le changement climatique. Comptant déjà de nombreuses pré-inscriptions, cette néo-assurance 100% digitale s’apprête à lancer son offre d’ici la fin de l’année. La co-fondatrice du projet, Flavie Rollin, revient, pour ID, sur les enjeux de ce secteur.

Vous partez du postulat qu’en investissant dans une assurance habitation classique, les assurés contribuent directement au réchauffement climatique. Pourquoi ? 

Beaucoup d’assurés ne le savent pas, mais l’argent que les Français versent dans leur assurance sert principalement à financer des secteurs qui sont à l’origine du changement climatique, comme les énergies fossiles. Selon un rapport de l’AMF et de l’ACPR, les assureurs ont investi plus de 48 milliards d’euros dans les secteurs du gaz, du pétrole et du charbon en 2020.

Payer une assurance, c’est financer l’augmentation des risques contre lesquels on est assuré.

Cette situation est un véritable cercle vicieux : les compagnies d’assurance financent des secteurs qui accélèrent lui-même le réchauffement climatique, qui est à l’origine de la multiplication et de l’intensification des catastrophes naturelles. Ironiquement, nous, assurés, payons pour être protégés de ces catastrophes. C’est un non-sens, en payant une assurance classique, nous finançons donc l’augmentation des risques contre lesquels nous nous assurons. Avec l’assurance, on a donc l’attitude d’un pompier incendie criminel, car d’une part on éteint des incendies, et d’autre part on les déclenche.

La deuxième chose est que le secteur des assurances est l’un des principaux financiers de notre économie. Par ses choix, il contribue grandement à façonner le monde dans lequel nous vivrons demain. Et notre conviction chez Prunelle est que cet argent peut être utilisé différemment et aligné avec les enjeux de notre siècle.

Faire connaître ces problématiques au grand public est donc un enjeu majeur selon vous ? 

Bien sûr. Je suis passionné de permettre aux gens de faire un choix. Mais pour cela, il est important de présenter clairement les faits à l’assureur. Dès lors, nous pouvons leur dire : « c’est la situation actuelle, et c’est l’alternative que nous proposons ». L’enjeu n’est pas tant de dire à tout le monde « venez à Prunelle » que de faire connaître ce problème et de montrer qu’une solution existe.

En fin d’année, nous communiquons sur l’argent qui ne sert pas au remboursement des sinistres, puis les assurés peuvent voter pour le projet ou la société de leur choix, afin que l’argent soit remis à celui qui leur est cher. plus.

Qu’est-ce qui fait de Prunelle une assurance habitation écologique ? 

Tout d’abord, il est important de comprendre que généralement, lorsque l’assurance récupère l’argent des assurés, ce montant est investi, en attendant son utilisation pour rembourser les sinistres.

Chez Prunelle, nous vous promettons deux choses :

– L’argent des assurés est stocké dans des comptes d’impact. Plus précisément dans la NEF, société bancaire coopérative qui finance uniquement des projets environnementaux, sociaux et culturels, l’argent de nos membres est conservé. Cet organisme publie chaque année une liste exhaustive de tous les projets financés, ce qui permet de connaître avec certitude les filières qui seront financées : mobilité douce, agriculture bas carbone, gestion des déchets… la liste est longue.

– En fin d’année, nous communiquons sur l’argent qui ne sert pas au remboursement des sinistres. L’assuré peut alors voter pour le projet ou la société de son choix, afin que l’argent soit remis à celui qui lui tient le plus à cœur.

Au fond, l’assurance est un bon principe : c’est un instrument d’unité au service d’une communauté qui se protège mutuellement. L’ambition de Prunelle est de partir de ce métier et de l’adapter aux enjeux de notre temps en créant une assurance digitale à la fois dédiée, simple et proche.

Quelles garanties offrez-vous pour assurer aux adhérents qu’ils seront bien protégés et remboursés en cas de sinistre ? 

Les garanties proposées par Prunelle sont parmi les plus élevées du marché et permettent à chaque assuré de bénéficier de la meilleure protection possible contre les risques qu’il représente.

D’autre part, nous avons noué un partenariat avec un assureur mutualiste historique, Groupama Rhône-Alpes Auvergne, qui assume le rôle de porteur de risque. Ainsi, si le nombre de créances était exceptionnellement supérieur aux cotisations, cela ne poserait pas de problème de remboursement.

Chez Prunelle, nous acceptons le fait que nous ne pouvons pas tout faire seuls : nous avons des partenaires qui tiennent notre engagement et l’acceptent, sans concession. Aujourd’hui, nous sommes une structure aussi fiable qu’engagée et il nous faut maintenant ancrer ce nouveau modèle d’assurance écologique dans le paysage français !

Quel est le coût moyen d’une assurance habitation ?

En 2020, le prix moyen d’une assurance habitation était d’environ 216 € par an pour un appartement et 372 € par an pour une maison.

.

Qu’est-ce que l’assurance ne couvre pas ?

Exclusions générales Il s’agit notamment : des dommages d’origine nucléaire ou des rayonnements ionisants ; les dommages dus à la guerre (par opposition à ceux couverts par la taxe sur les attentats terroristes) ; dommages survenus avant la signature du contrat d’assurance habitation.

Quelles sont les 3 assurances obligatoires ? Qu’est-ce que l’assurance privée obligatoire ?

  • L’assurance maladie L’assurance maladie, également appelée « assurance maladie », est l’une des principales assurances obligatoires pour les particuliers. …
  • Assurance habitation. …
  • Assurance responsabilité civile. …
  • Assurance voiture. …
  • La garantie dommages-ouvrage.

Quelle garantie n’est pas incluse dans l’assurance multirisque habitation ?

L’assureur peut exclure de sa garantie des bâtiments spécifiques, des éléments de bâtiments ou des biens qui n’offrent pas une résistance suffisante aux vents violents, même si ces biens sont par ailleurs assurés contre l’incendie.

Quelles sont les exclusions de garantie ?

Une exclusion de garantie est une réclamation qui n’est pas prise en compte par l’assureur et ne peut faire l’objet d’aucune demande d’indemnisation de la part de l’assureur. Il existe deux types d’exclusions de garantie : les exclusions formelles et directes ainsi que les exclusions « indirectes ».

Quelle exclusion légale figure aux codes des assurances ?

Les risques de guerre sont les seuls actuellement légalement exclus en raison de leur caractère non assurable. Il faut distinguer selon que l’assurance couvre les choses et les personnes. En effet aujourd’hui, seul le risque de guerre est spécifiquement exclu en assurance dommages aux biens.

Qu’est-ce que l’assurance ne couvre pas ?

Il s’agit notamment : des dommages d’origine nucléaire ou des rayonnements ionisants ; les dommages dus à la guerre (par opposition à ceux couverts par la taxe sur les attentats terroristes) ; dommages survenus avant la signature du contrat d’assurance habitation.

Qu’est-ce qu’une exclusion en assurance ?

Une exclusion de garantie est une disposition contractuelle qui empêche l’assuré de réclamer l’indemnisation de certains sinistres. En général, l’exclusion de garantie est notifiée avant la souscription du contrat. Ce n’est pas une punition mais un manque d’attention.

Quelle exclusion légale figure aux codes des assurances ?

Il existe des cas d’exclusion légale de l’assurance, tels que des émeutes ou un défaut de la part de l’assuré (avec, par exemple, la consommation d’alcool qui a provoqué le sinistre), ainsi que des cas déterminés par convention, tels que l’existence et le défaut de le bien assuré.

Qu’est-ce que couvre l’assurance responsabilité civile ?

La responsabilité civile est l’obligation de réparer les dommages causés à autrui. En assurance habitation, il s’agit de réparer les dégâts causés par un élément de votre habitation : une fuite d’eau, la chute d’un arbre, la chute d’un mur, un incendie, etc…

Quelles sont les trois grandes catégories d’assurance ?

Il existe trois types d’assurances pour les clients professionnels : les assurances de personnes (elles-mêmes subdivisées en assurances individuelles et assurances collectives), les assurances de biens et les assurances activités.

Quels sont les 3 types de sinistre professionnel ? Ce sont les revendications professionnelles : Liées à la nature de l’activité professionnelle. Relatif à la propriété. Relatif aux personnes (employeur et employés).

Est-il obligatoire d’assurer une maison ?

Pas d’obligation d’assurance Le propriétaire qui occupe son propre logement n’a pas à assurer son logement. Mais s’il ne souscrit pas d’assurance, il devra alors indemniser tous les dommages que lui et ses biens pourraient causer.

Quelles sont les lois qui fixent les obligations en matière d’assurance habitation ? Si vous êtes locataire, la question de l’assurance habitation ne se pose pas : celle-ci est obligatoire ! La loi (article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 relative aux relations locatives) vous oblige à protéger votre habitation, vos biens et vous-même avec une assurance habitation.

Qu’est-ce que je risque si je n’ai pas d’assurance habitation ?

A défaut d’assurance habitation, si votre bail le prévoit, vous risquez l’expulsion. « Toute clause prévoyant la résiliation de plein droit du contrat de location pour défaut d’assurance du locataire n’entrera en vigueur qu’un mois après une commande restée infructueuse » détermine la même loi.

Quel est le des locataires au Québec qui n’ont pas d’assurance habitation ?

Le dernier sondage du Bureau d’assurance du Canada révèle que 37 % des locataires québécois n’ont pas d’assurance habitation. La CORPIQ recommande aux propriétaires de demander à leurs locataires une preuve d’assurance. Ils ont le droit de l’exiger dans le bail.

Quelle est la procédure d’expulsion d’un locataire non assuré ?

Expulsion pour défaut d’assurance avec clause résolutoire Il doit demander à un huissier de délivrer une « ordonnance d’assurance » au locataire. Ce dernier dispose alors d’un mois pour remédier à sa situation.

Est-ce qu’un propriétaire peut exiger une assurance ?

Le propriétaire a le droit de vous imposer de souscrire une assurance habitation, tout comme il peut vous interdire de posséder un animal ou de fumer des cigarettes. Ce sont les types de conditions que les propriétaires peuvent inclure dans le bail ou les règlements de construction.

Est-il possible d’imposer une assurance multirisque habitation à un locataire ?

La loi impose aux locataires de logements vacants d’être assurés au moins en responsabilité civile. Cela signifie qu’ils ne sont couverts que pour les dommages qu’ils pourraient causer au logement ou à un tiers. Cependant, le propriétaire n’a pas le droit de choisir la compagnie d’assurance pour vous.

Est-il obligatoire d’avoir une assurance locataire ?

La réponse est non, mais cela reste essentiel.

Comment se passe un sinistre habitation ?

Généralement, le spécialiste se déplace sur les lieux pour constater les dégâts et tenter de déterminer les causes du sinistre. Il peut aussi faire son reportage à partir de photos, sans se rendre personnellement sur les lieux du sinistre. Il rédige un rapport d’expertise.

De combien le régleur se déplace-t-il ? Combien de voyages le spécialiste a-t-il parcouru ? En principe, les assureurs désignent un expert si le dommage est supérieur à 1600 euros.

Comment fonctionne une assurance en cas de sinistre ?

Lorsqu’un sinistre survient, vous devez aviser votre assureur dans le délai prévu au contrat. Ce délai est fixé librement par les compagnies d’assurances, mais doit être d’au moins 5 jours ouvrés : Un jour ouvré en fait dans une entreprise ou une administration.

Comment se passe l’indemnisation d’un sinistre ?

L’indemnisation s’effectue alors en deux temps : un premier versement égal à la valeur d’une reconstruction neuve, déduction faite de la vétusté, puis un second versement, plafonné à 25 % de vétusté. Au-delà, le reste sera à votre charge.

Comment fonctionnent les indemnisations ?

Comment fonctionne l’indemnisation des assurances ? En fonction de l’étendue de vos dommages et des modalités de remboursement précisées dans votre contrat (remboursement à la valeur d’usage ou remboursement à neuf), une estimation de l’indemnité vous sera transmise par l’assureur.

Est-ce que les assurances vérifient les factures ?

Les assureurs vérifient les factures Afin de ne pas être lésé ou d’inciter le demandeur à faire une fausse déclaration, la compagnie d’assurance demande à ce dernier de produire plusieurs documents, notamment les factures. Ces factures seront vérifiées par l’assureur pour confirmer leur authenticité.

Quelles sont les fausses déclarations de sinistres les plus fréquentes en assurance automobile ?

La fraude à l’assurance prend généralement la forme d’une fausse déclaration dans le but de percevoir une indemnisation. Un classique du genre reste une déclaration de feu. Sur les 40 000 véhicules incendiés délibérément chaque année, 15 % seraient le résultat d’une fraude à l’assurance.

Comment se faire rembourser par l’assurance sans facture ?

Selon la nature du pépin que vous avez subi, il est souvent possible d’obtenir une indemnisation sans soumettre la facture à votre compagnie d’assurance. En effet, si vous fournissez une preuve de la valeur du bien et une preuve qu’il vous appartient, votre assureur pourra alors accepter de vous indemniser.

Comment se passe le remboursement d’un sinistre ?

Généralement, les délais de remboursement sont compris entre 30 et 60 jours. Bien entendu, ils varient selon le sinistre : En cas de sinistres dits « normaux » (dégât des eaux, incendie, bris de glace…) : vous recevrez vos indemnités dans les 30 jours suivant votre déclaration.

Comment savoir combien l’assurance va me rembourser ?

Comment savoir combien l’assurance va me rembourser ? Le montant du remboursement versé par la compagnie d’assurance dépend de votre couverture (tiers, intermédiaire ou tous risques) ainsi que de vos garanties (valeur à neuf, etc.).

Quand les assurances remboursent ?

Par conséquent, une compagnie d’assurance doit offrir une indemnisation dans les 3 mois suivant la déclaration de sinistre et payer le montant dû dans un délai supplémentaire de 1 mois.

Est-ce que les assurances habitation communiquent entre elles ?

Il n’existe pas de dossier d’assurance habitation répertoriant les assurés résiliés. Cependant, les compagnies d’assurance communiquent entre elles et, en cas de sinistre, votre nouvel assureur est très susceptible d’interroger votre ancien assureur pour savoir si vous avez été licencié.

Comment l’assurance vérifie-t-elle les factures ? Pour vérifier les factures, les compagnies d’assurance utilisent les services de détectives privés. Ce professionnel enquêteur agit en vertu d’un mandat émis par l’assureur. Avant de contacter ce professionnel, un expert doit révéler qu’il existe des écarts dans les états de facturation.

Quel est le sinistre le plus fréquent en assurance habitation ?

Le dégât des eaux est le sinistre le plus courant en assurance habitation. La garantie dégâts des eaux couvre les dégâts mobiliers et matériels causés par l’eau.

Quelle garantie n’est pas incluse dans l’assurance multirisque habitation ?

La responsabilité civile (RC) n’est pas systématiquement incluse dans un contrat d’assurance habitation ! S’il ne s’agit pas d’une assurance MRH, vous devez souscrire une garantie complémentaire RC afin d’être couvert en cas de dommages corporels ou matériels causés à autrui.

Quels risques couvre l’assurance habitation ?

La garantie « risques locatifs » couvre les dommages causés au logement par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux. Mais le périmètre de cette assurance ne concerne que le logement locatif lui-même. Cette assurance ne couvre pas les dommages causés aux voisins.

Comment savoir si on est inscrit au fichier agira ?

Comment un conducteur peut-il savoir si son nom est présent dans le fichier AGIRA ? Les conducteurs peuvent prendre connaissance des données les concernant enregistrées dans le fichier AGIRA en adressant leur demande par courrier à AGIRA, au 1 rue Jules Lefebvre 75009 Paris.

Comment sortir de l’Agira ?

Dans votre cas, la seule façon de sortir du dossier AGIRA est de payer les primes restantes à votre assureur. Si vous ne trouvez pas d’assurance, n’oubliez pas qu’il existe des assurances spécialisées pour les profils « abusés ou résiliés », aussi appelées assurance malus.

Comment savoir si on est fiché assurance ?

Pour le savoir, vous pouvez vous adresser directement à votre assureur. Une autre possibilité consiste à contacter directement l’Agira. Leurs coordonnées sont disponibles sur leur site internet.

Laisser un commentaire