Rwanda : Eden Care propose une assurance santé sur mesure aux entreprises et à leurs salariés

À l’instar des technologies de la santé, les insurtech prolifèrent sur le continent pour permettre aux gens d’accéder à des soins de santé décents, entre autres. Au Rwanda, un entrepreneur technologique a mis en place une solution pour les employés de l’entreprise.

Eden Care est une plateforme numérique développée par une start-up rwandaise du même nom. Il permet aux utilisateurs de souscrire une assurance santé sans passer par des courtiers d’assurance. La start-up basée à Kigali a été fondée en 2021 par Moses Mukundi.

« Eden Care a été fondée pour créer le type d’assurance maladie que nous voulions pour nous-mêmes – une assurance abordable qui ne nécessitait pas six pages de paperasse hospitalière et une attente de trois heures. Une assurance où nous pouvons facilement voir nos avantages et qui fournit des outils de bien-être, communauté et des incitations pour nous permettre d’être et de rester en bonne santé », a déclaré Moses Mukundi.

La solution propose des plans de santé personnalisables et abordables. En fonction de ses salariés, l’entreprise souscrit à la formule qui lui convient. Elle dispose d’un réseau national de fournisseurs qui lui permet de bien couvrir le territoire national. Des hôpitaux, des cliniques ou des laboratoires sont disponibles dans toutes les régions du pays. Eden Care utilise également la télémédecine pour traiter un patient au besoin.

En termes de paperasserie administrative, la plateforme réduit considérablement cet aspect. Les prestataires médicaux trouvent également leur compte avec des délais de paiement plus courts et des pré-autorisations plus rapides.

« Nous pensons qu’Eden Care a ce qu’il faut pour offrir cette augmentation de valeur et ce service aux consommateurs. En numérisant les processus d’assurance et en offrant aux employeurs une couverture d’assurance axée sur le bien-être, Eden Care rend l’assurance maladie de haute qualité accessible à un marché mal desservi », a déclaré Arnold Mwangi, associé chez Dutch DOB Equity Impact Investing.

Lire aussi : Le franco-béninois Bola Bardet veut faire de Susu une solution qui va révolutionner la santé en Afrique francophone

Laisser un commentaire