Souss-Massa : la zone offre un nouvel élan à la création d’entreprises

Par Ismail Benbaba le 28/11/2022 à 20:06.

Kiosque360. Les collectivités locales font de la création d’entreprise le fer de lance de leurs missions. Plusieurs mesures ont été prises dans ce sens, comme la création récente du Comité Régional de Création d’Entreprise, dont le rôle sera essentiel. Cet article est une revue de presse extraite du journal Today Le Maroc.

La région Souss-Massa multiplie les initiatives visant à accélérer la création d’entreprises. Ainsi, une convention de partenariat et de coopération a été scellée entre la Fondation pour la Création d’Entreprise du Groupe Banque Centrale Populaire (FCE), la Banque Populaire Centre Sud (BPR) et la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services Souss-Massa (CCIS). Cet accord porte sur la création du Comité régional pour la création d’entreprise (CRPCE), rapporte Aujourd’hui Maroc dans sa publication de mardi. A noter que cette initiative s’inscrit dans le cadre des Hautes Directives Royales relatives à la mise en œuvre du programme intégré de financement et d’accompagnement des porteurs de projets et des TPE dénommé « Intelaka ».

Aujourd’hui le Maroc indique ainsi qu’à travers cette convention, la CCIS Souss-Massa, le FCE et la BPR s’engagent à unir leurs efforts pour redynamiser l’environnement entrepreneurial de la région Souss-Massa pour relancer l’esprit commercial. On apprend également que, pour atteindre cet objectif, ces trois partenaires ont décidé d’animer conjointement, avec la participation de la communauté entrepreneuriale régionale, un Comité Régional de Création d’Entreprise.

Plus précisément, la mission du CRPCE est de dynamiser le milieu entrepreneurial régional pour favoriser la création de TPE et d’auto-entrepreneurs auprès de la population de la région Souss-Massa. Aujourd’hui le Maroc souligne également qu’il choisira, parmi les utilisateurs de la CCIS Souss-Massa, des porteurs d’idées de projets ou porteurs d’entreprises nouvellement créées, dans le but de leur apporter aide, formation et accompagnement du FCE ou de ses partenaires. « Le CRPCE se réunira une fois par mois pour décider du niveau de prise en charge des projets gérés dans le cadre de cette convention. Pour permettre au CRPCE de mener à bien sa mission, le CCIS Souss-Massa, le FCE et le BPR conviennent de mutualiser leurs efforts et des ressources dans le cadre d’un plan d’action et d’un budget convenu d’un commun accord », notons-nous.

La Fondation s’engage également à accompagner les porteurs de projets sélectionnés pour l’élaboration de leurs business plans et le montage des dossiers financiers, à dispenser des formations entrepreneuriales et managériales (présentiel et/ou e-learning), à participer au processus de rapprochement . des candidats (entretiens, sélection dans les dossiers, etc.), et bien d’autres tâches. De son côté, le CCIS mettra à la disposition des formateurs une salle équipée d’outils pédagogiques leur permettant de bien former les candidats sélectionnés, selon le calendrier qui sera établi à cet effet, et contrôlera, conjointement avec le FCE, le développement. d’actions de sensibilisation et de secours.

Laisser un commentaire