Tchad : le ministère de la Santé innove en créant la Caisse nationale d’assurance maladie

Créée par la loi n°026/PR/2020 du 31 décembre 2020, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAS) dispose principalement de trois régimes qui sont l’Assurance Maladie des Salariés (ASS), l’Assurance Maladie des Travailleurs Indépendants (ASI) et l’Assurance Maladie. l’Assurance des Pauvres (AMED) qui est un régime non contributif. Ces trois régimes permettront d’offrir des prestations de santé aux citoyens en fonction de leurs besoins. Le personnel est composé de six ministres, d’un conseiller à la présidence et d’un conseiller du Premier ministre, tous en charge de la santé et de plusieurs autres membres qui sont dirigés par le directeur général Dr Sing yabé Barnabas, assisté du Dr Abdelsalam Hammad Djamouss.

Installant officiellement les membres du Conseil d’administration et le personnel d’encadrement du CNAS, le ministre de la Santé publique et de la Prévention, le Dr Abdelmadjid Abderahim Mahamat, a affirmé que le droit à la santé suppose de pouvoir y accéder dans des délais raisonnables, acceptables, abordables. manière et des soins de qualité adéquats. A cet égard, la santé comme élément de protection sociale est aujourd’hui le secteur où la demande est la plus forte dans notre pays et ailleurs. « Selon les comptes nationaux de la santé, les paiements directs de la famille représentent 64,4% des dépenses totales de santé », renseigne le numéro 1 du ministère de la Santé. Ceci constitue un important facteur de pauvreté confirmé par de nombreuses études selon lesquelles plus de la moitié de la population est dans une situation financière catastrophique.

Laisser un commentaire