« Tourner, c’est de l’énergie pure » : initiation (déstabilisation…

ReportageRana Gorgani, artiste et chorégraphe franco-iranienne, organise depuis 2012 une retraite spirituelle, accompagnée d’une initiation à la danse des derviches tourneurs.

En fin de soirée, à Ornaisons (Aude), les participants de la retraite jouent de la pirouette ou du tambourin dans une joie et un abandon partagés par tous. Un large sourire orne le visage de l’organisatrice Rana Gorgani, qui le laisse lentement tourner pour s’asseoir à côté du luth. « Tu pleures ? » dit Yosra quand elle le voit retenir une larme d’émotion. Ravi, Rana dit: « C’est vrai! » « , c’est-à-dire cet « état », pour certains un moment d’extase, pour d’autres une plénitude partagée, dans lequel les musiciens et danseurs sont transportés par la musique et la danse.

Dans cet éco-lieu en pleine campagne, dans une sorte d’hébergement de luxe loué pour l’occasion, neuf retraitants venus de toute la France apprennent les pas de danse des derviches tourneurs pendant deux jours et demi. Cet ordre soufi (courant mystique de l’Islam), fondé par le poète persan Rûmî au XVIIe siècle, fonde sa spiritualité sur une pratique qui consiste à tourner sur soi, jusqu’à ce qu’elle soit vécue comme une expérience mystique pour certains danseurs dans une sorte de transe . Devenue populaire, cette pratique a traversé les frontières et attire des adeptes au-delà du soufisme et de l’islam.

Découvrir « la dimension sacrée du corps »

Ici à Ornaisons, entre deux séances de danse, l’introduction du daf, grand tambourin iranien, permet à chacun de s’immerger dans le rythme et la musique soufis. Le thème de ce séjour est « L’Amour ». Après un repas végétarien offert tranquillement, Abdoul Wane, un infirmier en psychiatrie et toxicomanie de 32 ans originaire de Paris, a fait connaître sa présence ce week-end. Preuve de l’universalité de la danse des derviches, c’est la seule partie de la foi musulmane.

« Tourner est de l’énergie pure, c’est comme entrer dans une spirale ascendante de différentes couleurs »

« Mon père est sénégalais. Je connais le soufisme marocain et sénégalais », a-t-il commencé. Il est fasciné par l’ésotérisme spécifique des confréries soufies. Il y voit, dit-il, « le cœur de l’islam, qui est ma foi profonde ». Abdoul prie cinq fois par jour, tout en pratiquant le yoga et en regardant la danse contemporaine. « Je voulais faire quelque chose avec mon corps et j’aime la spiritualité au sens le plus large. Tourner [comme un derviche] me transporte, c’est agréable, je n’ai pas mal à la tête. »

Ces pratiques spirituelles traditionnelles représentent pour lui une « hygiène de vie », qui conditionne également ses relations avec les patients qu’il soigne. « Tout est soin dans le soufisme : soin de soi et des autres par une plus grande maîtrise de soi, de l’ego et du corps. »

Il vous reste 69,31% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Votre abonnement ne vous permet pas de lire cet article

Pour plus d’informations, veuillez contacter notre service commercial.

Pourquoi les derviches tourneurs tournent ?

La danse des derviches est, en fait, une prière qui conduit à la plus haute union avec Dieu. Étant une dimension cosmique, elle symbolise la rotation des planètes autour du soleil. Le cercle représente la loi religieuse qui couvre la communauté musulmane.

Quelle est la fonction de la danse des derviches tourneurs ? La danse derviche et son rythme souple et progressif active le mécanisme parasympathique du système nerveux autonome pour réguler et détendre l’organisme. Des études menées à l’Université de Cologne en Allemagne ont démontré l’efficacité de la danse pour renforcer le système immunitaire.

Pourquoi les soufis tournent ?

Afin de se rapprocher le plus possible de la connaissance intime de Dieu, les croyants se consacrent, entre autres, à un événement musical et dansant appelé sama. Celle-ci peut être individuelle ou collective, sous la direction du cheikh, ou du maître spirituel d’un proche.

Comment tourner comme un derviche ?

Derby rond Important : gardez les yeux ouverts et essayez d’avoir une petite pulsation (en partant du ventre, comme quand vous dansez) pour marquer chaque virage. Arrêtez de tourner dès que vous vous sentez étourdi et asseyez-vous quelques minutes si nécessaire.

Qui est le fondateur du soufisme ?

Pour les soufis, si le prophète de l’Islam Muhammad est le premier d’entre eux, les premiers groupes connus de soufis n’apparaissent qu’à Koufa et Basorah au 8e siècle de l’ère chrétienne.

Comment tourner comme un derviche ?

Derby rond Important : gardez les yeux ouverts et essayez d’avoir une petite pulsation (en partant du ventre, comme quand vous dansez) pour marquer chaque virage. Arrêtez de tourner dès que vous vous sentez étourdi et asseyez-vous quelques minutes si nécessaire.

Qui dirige derviche ?

Les soufis Mevlevi sont, en fait, les ancêtres les plus proches et les plus directs des derviches tourneurs d’aujourd’hui.

Quelle est la religion des derviches tourneurs ?

« Derviches ronds » est le nom donné par les Européens aux adeptes de la confrérie Mevlevi (mawlawiyya). Cet ordre de soufis a été fondé par le fils du grand poète et mystique persan Jalal al-Din Rumi à Konya, la Turquie actuelle, au XIIIe siècle.

Où se trouve le derviche ?

Les derviches ronds sont membres d’une branche soufie de l’islam appelée l’ordre Mevlevi. Fondée en Turquie, à Konya en fait, au XIIIe siècle, cette branche soufie de l’islam s’est propagée dans les Balkans, en Syrie et en Égypte.

Qui dirige un derviche ?

Celle-ci peut être individuelle ou collective, sous la direction du cheikh, ou du maître spirituel d’un proche.

Quelle est la religion des derviches tourneurs ?

Les Derviches Tourneurs ne sont pas un groupe folklorique. Ce sont des religieux musulmans, l’ordre soufi Mevlevi, fondé au XIIIe siècle par le poète mystique Dlaläl al-Dïn al-Rümi (ou Celaleddin Rumi), surnommé Mevlana (« maître »).

C’est quoi le soufisme dans l’Islam ?

1Le soufisme est un aspect de la sagesse éternelle et universelle, qui s’incarne dans le corps de la religion islamique née en Arabie au VIIe siècle. La dimension spirituelle au sein de l’islam et de l’islam sunnite peut être définie principalement.

Comment être soufi ? Le soufisme ne se pratique jamais seul : l’aspirant, le murida, doit être soutenu par un maître, le cheikh, qui est responsable de sa formation spirituelle. Cette relation entre maître et disciple permet de perpétuer une première chaîne de transmission qui remonte toujours à Mahomet.

Qui est Sofia dans l’Islam ?

Safiya bint Houyay (صÙÙØ© بÙت ØÙÙ) est née vers 610 à Yatrib (plus tard Médine), et morte entre 661 et 670. Elle s’est convertie à l’islam et est devenue la onzième épouse de Muhammad dans la 7e année de l’Hégire.

Est-ce que Sophia est un prénom arabe ?

Dérivé de Sophie, le prénom Sofia vient du grec « sophia » qui signifie sagesse. En arabe, « sofia » signifie pure amie ou favorite.

Quels sont les plus beaux prénoms musulmans fille ?

Naïma, Selma, Hayat⦅Top 15 des plus beaux prénoms musulmans pour filles

  • 1/15 Fátima …
  • 2/15 Khadijah. …
  • 3/15 Hafsa …
  • 4/15 Zineb.

Quelle est l’origine du soufisme ?

Le soufisme trouve ses fondements dans la révélation coranique et l’exemple de Mahomet. On peut donc dire que, depuis le début de la révélation prophétique de l’islam, il existe dans les branches sunnite et chiite, bien que dans les deux cas il ait pris des formes différentes.

Où est née le soufisme ?

1Le soufisme est un aspect de la sagesse éternelle et universelle, qui s’incarne dans le corps de la religion islamique née en Arabie au VIIe siècle.

Quelle est la religion des derviches tourneurs ?

« Derviches ronds » est le nom donné par les Européens aux adeptes de la confrérie Mevlevi (mawlawiyya). Cet ordre de soufis a été fondé par le fils du grand poète et mystique persan Jalal al-Din Rumi à Konya, la Turquie actuelle, au XIIIe siècle.

Quel est le nom du lieu de culte du derviche ? Le lieu de culte Gonabadi à Ispahan a été détruit en février 2009 (Van den Bos 2013, 151; FIDH et LDDHI 24 oct. 2010).

Comment tourner comme un derviche ?

Derby rond Important : gardez les yeux ouverts et essayez d’avoir une petite pulsation (en partant du ventre, comme quand vous dansez) pour marquer chaque virage. Arrêtez de tourner dès que vous vous sentez étourdi et asseyez-vous quelques minutes si nécessaire.

Qui dirige derviche ?

Les soufis Mevlevi sont, en fait, les ancêtres les plus proches et les plus directs des derviches tourneurs d’aujourd’hui.

Quelles sont les plus belles stations balnéaires en Turquie ?

Les 9 plus belles stations balnéaires de Turquie directement en bord de mer

  • Fethiye Fethiye est située sur la mer Égée turque, dans le golfe de Fethiye. …
  • Ölüdeniz Envie de passer une belle journée à la plage ? …
  • Bodrum. …
  • Marmaris …
  • Antalia. …
  • Kemer …
  • Laisser…
  • Alanya.

Quel est le plus bel endroit de Turquie ? Turquie : 5 endroits pour voir le bassin de Pamukkale. Cheminées de fées de Cappadoce. Lac de Van Ruines de l’ancienne Éphèse.

Où se trouve les plus belles plages en Turquie ?

La meilleure solution pour découvrir de belles plages à l’écart de la foule est d’explorer la côte sud et sud-ouest du pays, notamment entre Bodrum et Fethiye. Cette côte regorge en effet de petites criques et de plages, aux eaux limpides et à la végétation luxuriante.

Quelle est la plus belle plage de Turquie ?

1- Plage de Cléopâtre, Alanya, Antalya La reine était tellement séduite par la beauté de la plage qu’elle avait l’habitude d’y aller nager dans les eaux autour de cette plage lors de ses voyages en Méditerranée. La plage de Kleopatra est longue d’environ 2 km avec du sable fin.

Où se trouvent les plus belles plages de Turquie ?

Savoir : Les côtes ouest et sud-ouest de la Turquie sont surtout connues pour leurs belles plages, c’est-à-dire autour d’Izmir, Bodrum et Antalya. Cependant, il y a aussi de magnifiques plages au nord et au sud vers Mersin. Cependant, ce sont des zones qui sont rarement visitées par les voyageurs.

Quelle est la plus belle plage de Turquie ?

1- Plage de Cléopâtre, Alanya, Antalya La reine était tellement séduite par la beauté de la plage qu’elle avait l’habitude d’y aller nager dans les eaux autour de cette plage lors de ses voyages en Méditerranée. La plage de Kleopatra est longue d’environ 2 km avec du sable fin.

Quel mer en Turquie Antalya ?

Le golfe d’Antalya (en turc : Antalya Körfezi) est un golfe au nord du Levant (mer Méditerranée), plus précisément situé près de la ville d’Antalya, au sud de la province turque d’Antalya.

Où Y-a-t-il la mer en Turquie ?

4 mers baignant la Turquie : La mer Noire, au nord, a une petite côte découpée, dominée par la chaîne pontique. La Méditerranée, dont la côte s’étend de l’ancienne Lycie à la région de Hatay ou d’Antioche, en passant par l’ancienne Pamphylie ; c’est la fameuse côte « turquoise ».

Qui est le fondateur du soufisme ?

Pour les soufis, si le prophète de l’islam Mahomet est le premier d’entre eux, les premiers groupes connus de soufis n’apparaissent qu’à Koufa et Basorah au VIIIe siècle de l’ère chrétienne.

Comment être un bon soufi ? Pour cela, il est nécessaire de se connaître, de se débarrasser de la jalousie, de l’intérêt personnel, de l’intolérance et de la haine. Dans l’imaginaire soufi, le cœur est un miroir. Il faut lisser, nettoyer, entretenir, pour espérer y voir le reflet du divin.

Où est né le soufisme ?

le chapitre 1Le soufisme est un aspect de la sagesse éternelle et universelle, qui s’incarne dans le corps de la religion islamique née en Arabie au VIIe siècle.

Qui est Sofia dans l’islam ?

Safiya bint Houyay (صÙÙØ© بÙت ØÙÙ) est née vers 610 à Yatrib (plus tard Médine), et morte entre 661 et 670. Elle s’est convertie à l’islam et est devenue la onzième épouse de Muhammad dans la 7e année de l’Hégire.

Où est né lislam ?

le narrateur -La religion musulmane appelée Islam est née au 7ème siècle, après l’hindouisme, le judaïsme, le bouddhisme et le christianisme. L’islam est apparu dans la péninsule arabique, à peu près le territoire correspondant à l’actuelle Arabie saoudite.

Qui est le fondateur de la Tidjaniya ?

Qui est le propagateur de la Tidjaniya ?

El Hadj Malick Sy (1847-1922) est le principal propagateur de la confrérie Tidiane au Sénégal. Tidiania a été très tôt décentralisée grâce au concept de mouhadam (amis à l’érudition avérée) créé par El Hadj Malick Sy.

Qui est Cheikh Ahmed Tidiane Cherif ?

Abou Abbas Ahmed ibn Mohamed Tijani dit Ahmed Tijani, né en 1737 ou 1738 (1150 de l’Hégire) à Aïn Madhi (Algérie) et mort le 22 septembre 1815 (17 chawwal 1230) à Fès (Maroc), est un Ashari. Théologien et juriste malikite, fondateur de la confrérie Tijaniyya.

Qui est Sofia dans l’Islam ?

Safiya bint Houyay (صÙÙØ© بÙت ØÙÙ) est née vers 610 à Yatrib (plus tard Médine), et morte entre 661 et 670. Elle s’est convertie à l’islam et est devenue la onzième épouse de Muhammad dans la 7e année de l’Hégire.

Quel prénom donner en Islam ?

NomSens
Abdallah, Abdallah, Abdallahadorateur d’Allah
Adèle, Adèlesimplement
Abed, Abidadorateur, adorateur
AbdeladhimAdorateur de l’incommensurable

Est-ce que Sophia est un prénom arabe ?

Dérivé de Sophie, le prénom Sofia vient du grec « sophia » qui signifie sagesse. En arabe, « sofia » signifie pure amie ou favorite.

Ou prie les Alévis ?

Introduction Un lieu de culte, cemevia, signifie une maison ou un lieu de rassemblement, où l’on peut voir une prière mixte comme au temps du prophète Mahomet.

Qu’est-ce que la religion alévie ? L’alévisme est, bien sûr, une religion syncrétique dérivée de l’islam chiite, mais il comprend également des éléments inspirés du christianisme oriental (les alévis croient en une trinité « Allah-Mohammed-Ali ») et des rites et croyances anatoliens préislamiques, tels que le tengrisme. -comme des rituels. (dieu du ciel)…

Quelle est la cause de division entre les sunnites et les chiites ?

La scission entre sunnisme et chiisme est historiquement le résultat d’un conflit de succession après la mort du Prophète en 632 à Médine, l’actuelle Arabie Saoudite. Les compagnons du Prophète choisissent l’un d’eux, Abu Bakr, en conclave selon la tradition tribale.

Quelle est la différence entre les chiites et les sunnites ?

Les sunnites reconnaissent les trois premiers califes (le terme signifie « successeurs »), tandis que les chiites ne reconnaissent que le quatrième calife, Ali, le cousin de Mahomet qui a épousé sa fille et sa descendance.

Qui a raison entre les chiites et les sunnites ?

L’origine des différences entre les sunnites et les chiites La division entre les sunnites et les chiites est née à la mort du prophète Mahomet en 632. La disparition du Prophète pose la question de sa succession.

Quelle différence entre les sunnites et les chiites ?

Les sunnites reconnaissent les trois premiers califes (le terme signifie « successeurs »), tandis que les chiites ne reconnaissent que le quatrième calife, Ali, le cousin de Mahomet qui a épousé sa fille et sa descendance.

Est-ce que les chiites font le ramadan ?

Les sunnites et les chiites ne rompent pas le jeûne en même temps. Les musulmans sunnites rompent leur jeûne dès que le soleil n’est plus visible à l’horizon (même si le ciel est encore clair), tandis que les chiites sont plus patients.

Quelle est la croyance des chiites ?

Pour les chiites, la révélation coranique ne peut être comprise sans interprétation symbolique ou exégèse, qui relève exclusivement de l’imam. De même que le rôle de Muhammad était d’apporter la lettre du Coran aux hommes, ainsi Ali, le premier imam, devait leur en donner l’esprit.

Laisser un commentaire