Tout ce que vous devez savoir avant de louer un appartement L’immobilier par SeLoger

Vous cherchez un appartement à louer ? Préparation des documents de location, calcul de votre budget, visites, assurance habitation… avant de signer un contrat de location, nous faisons l’inventaire des éléments à ne pas négliger.

Les points de vigilance à ne pas négliger avant de louer un bien. © Alvarez-Getty Images

Locataires : Préparez votre dossier de location en amont

Locataire : préparez votre dossier de location en amont

Locataire : préparez votre dossier de location en amont

Avant de vous lancer dans la recherche d’un bien locatif, jetez un œil à la constitution de votre dossier de location pour augmenter vos chances de trouver un bien répondant à vos critères. Ce dossier devrait convaincre votre futur propriétaire que vous pouvez payer votre loyer tous les mois. Attestation scolaire, contrat de travail, carte d’identité, dernier avis d’imposition, photocopie de la taxe foncière, 3 dernières quittances locatives, relevé bancaire (RIB)… les pièces justificatives à joindre obligatoirement à votre dossier de location sont exigées par la loi. Si vous avez un garant, le propriétaire demandera une documentation similaire.

En revanche, le propriétaire ne peut demander d’autre justificatif que la liste exhaustive des documents requis par la loi. Notez également que le propriétaire n’a pas le droit de vous demander une quelconque somme d’argent pour réserver le logement avant la signature du contrat de location.

Garantie Visale, garant en ligne… Si vous ne pouvez pas avoir de garant dans votre région, il existe des solutions alternatives.

Calculez votre budget et définissez votre domaine de recherche

Calculez votre budget et définissez votre secteur de recherche

Calculez votre budget et définissez votre secteur de recherche

Pour éviter les visites à domicile inutiles, pensez à estimer le budget que vous pouvez consacrer au paiement de votre loyer chaque mois. Pour cela, prenez en compte vos revenus mensuels puis soustrayez vos dépenses (énergie, internet, téléphone, etc.) et vos dépenses quotidiennes (shopping, excursions, etc.). En savoir plus sur les éventuels droits à l’allocation logement.

Une fois votre budget défini, définissez votre zone de recherche en choisissant des quartiers répondant à vos besoins quotidiens (transports, commerces…) et où les loyers calculés correspondent à votre budget. Votre secteur de recherche est défini, consultez chaque jour les sites d’annonces immobilières comme SeLoger et pensez à programmer des alertes pour ne rater aucun bien correspondant à vos critères.

Soyez prudent lors de la visite de l’appartement

Soyez attentif pendant la visite de l’appartement

Vous visitez un appartement qui répond à vos besoins et envies sur le papier ? Redoublez de vigilance le jour J ! Pensez notamment à arriver tôt pour avoir le temps de vous promener dans le quartier et profiter de l’ambiance et de la vie qui y règne. A l’intérieur de l’immeuble, faites attention à l’état des parties communes (hall d’entrée, digicode, ascenseur, etc.) pour reconnaitre la qualité d’entretien de la copropriété. Assurez-vous que l’appartement lui-même correspond à la description de l’annonce (superficie, nombre de pièces, état général, etc.).

Renseignez-vous auprès du propriétaire ou de l’agent immobilier sur l’isolation de l’appartement, le type d’ouvertures (simple vitrage, double vitrage…) ou le mode de chauffage. Si après la visite vous êtes convaincu qu’il s’agit du logement qui vous convient, retournez vite votre dossier afin qu’il ne vous passe pas sous le nez.

Assurance habitation : obligatoire pour le locataire

Assurance habitation : obligatoire pour le locataire

Assurance habitation : obligatoire pour le locataire

Le saviez-vous ? En tant que locataire, vous devez souscrire une assurance inventaire du logement pour couvrir votre responsabilité civile en cas de sinistre (incendie, dégâts des eaux…). Vous pouvez souscrire une assurance inventaire du ménage auprès d’une compagnie de votre choix. Vous devez pouvoir justifier de la souscription de cette assurance (attestation d’assurance) lors de la remise des clés, à chaque prolongation de votre contrat de location et annuellement à la demande de votre propriétaire.

Si vous ne transférez pas l’assurance inventaire à votre propriétaire, celui-ci a la possibilité de résilier votre contrat de location ou de souscrire une assurance pour vous et de répercuter les frais sur votre loyer. Les conditions de résiliation du contrat de location sont basées sur les clauses qui y sont contenues. Si le bail contient une clause résolutoire, le bailleur doit vous fournir une ordonnance du ministère de la justice vous invitant à souscrire une assurance inventaire du ménage. Vous avez alors 1 mois pour vous assurer. Sinon, le propriétaire doit s’adresser au tribunal pour obtenir une décision de résiliation du bail et ordonner l’expulsion. Si le bail ne contient pas de clause résolutoire, le bailleur doit vous assigner directement en justice par acte du Commissaire judiciaire pour demander la résiliation du bail et votre expulsion.

A votre départ, la caution devra vous être restituée dans un délai maximum d’un mois, sous réserve que l’état des lieux initial soit conforme.

Laisser un commentaire