Un tapis de recherche ou un tapis renifleur : qu’est-ce que c’est pour le chien ?

Un tapis à priser ou un tapis à creuser est un outil de toilettage pour chien. Constitué de morceaux de laine, le maître y cache la nourriture ou les croquettes que son jeune compagnon devrait trouver. Visant à stimuler l’odorat du chien, son esprit, son intelligence et à augmenter ses capacités naturelles, le pelage parfumé est un bon moyen de contrôler le bonheur de l’animal, de réduire son anxiété et de l’aider à perdre son maître au combat. abandonner Dans ce dossier, nous allons voir les bienfaits de ce super jouet et quelques astuces pour le fabriquer soi-même.

Le tapis de fouille pour chien : qu’est-ce que c’est ?

Un dig mat ou tapis est un tapis pour chien constitué de bandes, généralement en laine, fixées à un support solide percé de trous. Des friandises ou des croquettes sont dissimulées dans différents morceaux de papier et l’animal aime les trouver grâce à son agilité et sa persévérance, notamment en trouvant les plus petits éléments.#xD;

C’est un outil simple, qui peut être fait à la maison, pour garder le chien calme et le stimuler dans l’intelligence. En se concentrant sur cette activité, le chien ne sera pas tenté de faire une bêtise, il acceptera mieux l’absence de son maître et se calmera, car la fatigue provoquée par cette étude le calmera. .

Le tapis à priser a d’abord été développé aux Pays-Bas pour occuper les chiens et développer leurs capacités naturelles de recherche d’odeurs dans la maison.

À quoi sert le snuffle mat ? Pourquoi l’adopter pour son toutou ?

Au lieu d’être un autre jouet inutile, le tapis est conçu pour stimuler l’intelligence du chien et l’aider à développer ses performances en matière de recherche olfactive. Cela dépend uniquement de la capacité naturelle du chien à trouver sa proie. Il s’agit donc de développer et de renforcer une habitude et non de créer une nouvelle doctrine en premier lieu. Mais cet outil a bien d’autres avantages que nous vous invitons à connaître.

Comment créer un snuffle mat pour son chien ?

Un tapis à priser est un article de base, qui peut être fabriqué facilement. Armez-vous simplement des bons éléments et mettez-vous au travail !

Si, en revanche, vous souhaitez acheter un tapis à priser prêt à l’emploi, vous le pouvez ! Vous le trouverez en magasin ou sur internet sous de nombreuses formes et tailles, pour un budget pouvant varier entre 15 euros et 50 euros.

Le tapis de fouille : bien l’utiliser et connaitre ses limites

Votre tapis d’arrosage est prêt, il ne vous reste plus qu’à le préparer pour l’utiliser sur votre chien. Pour cela, posez des croquettes sur le tapis, cachez-le avec des morceaux de papier. Évitez toutefois de commencer par une épreuve très difficile, sinon votre petit animal risque de se lasser rapidement de son jouet, avant qu’il ne profite de ses bonnes qualités !

Commencez par placer des croquettes sur le tapis d’exploration et asseyez-vous près de lui pour lui montrer où il se cache. Une fois qu’il aura compris qu’il doit les trouver grâce à son odorat, il pourra se débrouiller tout seul.

Cependant, si votre chien aime manger sa natte, la croquer ou la lécher sans chercher de croquettes, éloignez-la-lui, car il vaut mieux l’éviter d’une autre manière. Réintroduisez-le lorsque vous êtes calme pour comprendre son utilisation et ses avantages.

Dès qu’il a fini de l’utiliser, secouez-le pour enlever tous les restes de nourriture et rangez-le. Lavez de temps en temps en machine à laver à une température maximale de 30°C. Laissez ensuite sécher naturellement.

Il est préférable qu’il utilise le coussin absorbant devant vous pour éviter tout risque d’étouffement. Il est également recommandé de rester pendant les premiers cours afin de pouvoir observer son comportement. Cependant, certains propriétaires utilisent cet appareil pour occuper et stimuler leurs chiens lorsqu’ils sont absents. Cependant, c’est un outil qu’il vaut mieux éviter pour les chiens destructeurs, car le chien peut arracher des morceaux de laine, les manger et les étouffer.

(crédit photo : Jon Fisher – CC BY-NC-ND 2.0)

Laisser un commentaire