(VIDÉO). Jardinage : 4 conseils pour avoir un beau thym !

Chaque week-end, retrouvez les conseils de jardinage de Jean-Pierre Bauzet, Chef Jardinier à l’Ecole Horticole de la Ville de Paris. Le thym, l’une des plantes aromatiques les plus appréciées grâce à son parfum et ses multiples propriétés médicinales. Cette plante résistante, naturellement habituée aux sols caillouteux, pourra trouver sa place dans votre potager ou sur le balcon. Pour cela, adoptez les bons gestes et tournez intelligemment !

En tisane, en bouquet, saupoudré sur un plat ou un barbecue… il y a mille façons d’utiliser le thym ! Bien entretenue et avec un débranchement régulier, votre plante peut espérer une durée de vie de 15 ans. Cela vaut la peine de s’inquiéter. Mais comme le dit le dicton, « A Saint-Augustin, le soleil a rôti le thym sauvage et le thym ». Avec un été chaud qui s’annonce, quelques conseils s’imposent pour se regonfler à l’approche de l’automne.

Le thym, une plante aromatique et médicinale

© France 3 Paris

Tout d’abord, coupez les tiges sèches et ratissez le sol avec un râteau ou même une fourche pour l’aérer. Cela permet au sol de bien respirer et votre plante ne gèle pas cet hiver. Autre astuce, mélangez du compost, du sable de rivière, du gravier et mettez le tout dans votre contenant. Cela permettra au sol de bien s’égoutter et ainsi d’éviter que le gel fragilise votre thym. D’autres conseils sont à découvrir dans les guides du jardin de Jean-Pierre Bauzet, chef jardinier à l’école du Breuil dans le 12e arrondissement de Paris.

1/ Votre thym a l’air morose ? Voici comment bien en prendre soin !

2/ Trop humide ? Trop aigre ? Apprenez à prendre soin du sol pour le thym.

Comment entretenir le thym en hiver ?

3/ Votre thym est-il serré ? Replantez-le !

Coupez les jeunes branches, et laissez les feuilles sur la partie restante de la plante pour ne pas l’épuiser. Vous pouvez sécher les brindilles fraîchement cueillies au soleil. Une fois sèches, conservez-les dans un contenant hermétique afin de pouvoir les utiliser toute l’année.

Quand et comment tailler le thym ?

Coupez les tiges de thym autant que vous en avez besoin dans la cuisine (coupez de préférence sur l’arbre de l’année). Evitez toute taille en automne et en hiver. Au lieu de cela, coupez les tiges de thym et enlevez les branches mortes à la fin du printemps.

Comment couper le thym pour qu’il repousse ?

Comment entretenir une plante de thym ? Le thym ne nécessite ni arrosage ni fertilisation. Il se propage facilement en divisant les souches ou les boutures. Afin de conserver un port harmonieux et compact avec le thym, n’hésitez pas à tailler intensivement après la floraison, en fin d’été. Le thym a peur de l’excès d’humidité, surtout en hiver.

Comment avoir un beau thym ?

C’est là. Pierre-Yves Nédélec : Pour façonner votre thym en boule, il faudra attendre le printemps. Dès que la plante commence à germer, sortez les cisailles ou les petites cisailles. Ne coupez pas plus d’un tiers de la partie supérieure de la plante chaque année.

Comment tailler le thym pour l’hiver ?

Utilisez un sécateur pour couper la partie verte de la tige, pas plus de la moitié de sa longueur : si vous coupez dans la partie ligneuse de la tige, la repousse sera très difficile. Lavez ensuite le thym sous l’eau courante, sans le laisser tremper.

Quand et comment tailler du thym ?

Quand et comment semer et repiquer/planter le thym Le thym se sème sur place, en bordure ou en pépinière, d’avril à juin. Tassez bien le sol et recouvrez à peine les graines de terre. Eclaircissez à 5 à 8 cm, placez les jeunes pousses en septembre-octobre, de préférence à une distance de 8 cm.

Quand tailler le thym et le romarin ?

Utilisez un sécateur pour couper la partie verte de la tige, pas plus de la moitié de sa longueur : si vous coupez dans la partie ligneuse de la tige, la repousse sera très difficile. Lavez ensuite le thym sous l’eau courante, sans le laisser tremper.

Est-ce que le thym repousse ?

Pour conserver une forme compacte, attendez après la floraison et taillez légèrement. Si, par contre, vous cultivez du thym pour la récolte, il est préférable de le tailler avant la floraison.

Au printemps, enlevez les branches mortes. Lorsque vous taillez autour de la floraison, retirez les tiges et laissez-les sécher : c’est à ce moment-là qu’elles sont le plus parfumées.

Comment garder le thym en hiver ?

Le thym est très facile à cultiver, quelle que soit la méthode que vous choisissez. De plus, étant une plante vivace, cette plante revient année après année. Si vous décidez de semer des graines, il faut environ 6 à 8 semaines avant d’avoir de petites plantes que vous pourrez repiquer dans des pots ou au potager.

Pourquoi le thym meurt ?

Quand le thym repousse-t-il ? Vous pouvez cueillir du thym au jardin toute l’année, selon vos besoins, mais si vous souhaitez le conserver, la période idéale pour le cueillir se situe entre avril et juillet, selon les régions, quand il commence à fleurir car c’est là qu’il se trouve. la plus parfumée, pour concentrer le maximum de ses principes actifs.

Comment faire reprendre du thym ?

Conservation au congélateur Le thym se conserve également par congélation. Dès que vous avez fini de cueillir, mettez les brindilles dans des petits sacs et mettez-les au congélateur. Évitez d’en mettre trop dans un sac. Utilisez-le encore congelé pour parfumer vos sauces ou vos plats.

  • Le thym craint autant le manque d’eau que le trop, en hiver il a besoin de très peu d’eau. Pour savoir s’il est mort, cassez la tige : si elle claque, c’est mort : les tiges vivantes sont plus souples. Si oui, laissez-lui une chance jusqu’au printemps.
  • Couper le thym en plaçant les tiges dans un verre d’eau

Comment avoir du beau thym ?

Après avoir sélectionné les tiges de thym et retiré les feuilles et toutes les fleurs d’environ un tiers de la tige, plongez les boutures de thym dans un verre d’eau.

Comment faire repartir un thym sec ?

Avec cette méthode de coupe, les racines se forment en au moins 2 mois.

Comment rajeunir un vieux pied de thym ?

Le thym se sème sur place, en bordure ou en pépinière, d’avril à juin. Tassez bien le sol et recouvrez à peine les graines de terre. Eclaircissez à 5 à 8 cm, placez les jeunes pousses en septembre-octobre, de préférence à une distance de 8 cm.

Pourquoi mon pied de thym séché ?

Attention si votre touffe de thym est ancienne, le cœur peut être très sec et sans feuilles. Dans ce cas, coupez 2 à 3 cm au-dessus de la zone sèche et laissez quelques bourgeons foliaires. Ce sont eux qui restaureront votre plant de thym.

Comment faire repartir un pied de thym sec ?

Selon les formes cultivées, le thym ne vieillit pas de la même manière, mais vous devrez le rajeunir sous peine de le perdre. S’il vieillit en formant de longues branches nues portant des bourgeons à la base (ci-contre), taillez-le 10 cm au-dessus des jeunes pousses.

Ainsi, dans les sols argileux, le thym pourrit ou se dessèche souvent. Cela s’explique par le fait que ces pays sont plus froids en hiver, plus longs à se réchauffer au printemps, mais surtout plus humides que d’autres. Bref : tout ce que le thym déteste car ses racines sont asphyxiées dans ces conditions !

  • Attention si votre touffe de thym est ancienne, le cœur peut être très sec et sans feuilles. Dans ce cas, coupez 2 à 3 cm au-dessus de la zone sèche et laissez quelques bourgeons foliaires. Ce sont eux qui restaureront votre plant de thym.
  • Comment refaire du thym ? Couper le thym en plaçant les tiges dans un verre d’eau

Est-ce que mon thym est mort ?

Après avoir sélectionné les tiges de thym et retiré les feuilles et toutes les fleurs d’environ un tiers de la tige, plongez les boutures de thym dans un verre d’eau.

Comment savoir si le thym est encore bon ?

Avec cette méthode de coupe, les racines se forment en au moins 2 mois.

Pourquoi mon thym se dessèche ?

Le thym craint autant le manque d’eau que le trop, en hiver il a besoin de très peu d’eau. Pour savoir s’il est mort, cassez la tige : si elle claque, c’est mort : les tiges vivantes sont plus souples.

Pourquoi mon plant de thym séché ?

Pour savoir si le thym séché est encore assez fort, écrasez-en une petite quantité dans votre poing, puis goûtez-le et sentez-le. Si l’odeur est faible et que le goût n’est pas évident, il est temps de le remplacer par du thym séché.

Comment garder un pied de thym ?

Ainsi, dans les sols argileux, le thym pourrit ou se dessèche souvent. Cela s’explique par le fait que ces pays sont plus froids en hiver, plus longs à se réchauffer au printemps, mais surtout plus humides que d’autres. Bref : tout ce que le thym déteste car ses racines sont asphyxiées dans ces conditions !

Comment recuperer le thym ?

Ainsi, dans les sols argileux, le thym pourrit ou se dessèche souvent. Cela s’explique par le fait que ces pays sont plus froids en hiver, plus longs à se réchauffer au printemps, mais surtout plus humides que d’autres. Bref : tout ce que le thym déteste car ses racines sont asphyxiées dans ces conditions !

Pourquoi le thym meurt ?

Comment conserver le thym ? Ne pas laver le thym et le thym avant séchage. Faites de petites ficelles de thym ou de thym et accrochez-les dans une pièce sombre, sèche et aérée. Ne les oubliez pas car sinon vous risquez de ne pas pouvoir utiliser leurs propriétés.

Cueillir le thym Cueillir le thym lorsque les rameaux ne sont plus couverts de rosée. Utilisez les ciseaux pour les couper un par un. Ne coupez que les parties vertes des tiges, sans descendre en dessous de la moitié de leur longueur. Prenez les tiges les plus fortes.

Pourquoi mon thym se dessèche ?

Le thym craint autant le manque d’eau que le trop, en hiver il a besoin de très peu d’eau. Pour savoir s’il est mort, cassez la tige : si elle claque, c’est mort : les tiges vivantes sont plus souples. Si oui, laissez-lui une chance jusqu’au printemps.

Quel arrosage pour le thym ?

Comment avoir du beau thym ? Le thym se sème sur place, en bordure ou en pépinière, d’avril à juin. Tassez bien le sol et recouvrez à peine les graines de terre. Eclaircissez à 5 à 8 cm, placez les jeunes pousses en septembre-octobre, de préférence à une distance de 8 cm.

Comment recuperer un thym ?

Ainsi, dans les sols argileux, le thym pourrit ou se dessèche souvent. Cela s’explique par le fait que ces pays sont plus froids en hiver, plus longs à se réchauffer au printemps, mais surtout plus humides que d’autres. Bref : tout ce que le thym déteste car ses racines sont asphyxiées dans ces conditions !

Quelles plantes aromatiques ne pas mettre ensemble ?

Le thym demande peu d’entretien. Il faudra simplement arroser après le semis, puis lorsque la plante aromatique poussera bien, il faudra éviter l’excès d’eau qui pourrait pourrir les racines.

Cueillir le thym Cueillir le thym lorsque les rameaux ne sont plus couverts de rosée. Utilisez les ciseaux pour les couper un par un. Ne coupez que les parties vertes des tiges, sans descendre en dessous de la moitié de leur longueur. Prenez les tiges les plus fortes.

Comment faire un massif de plantes aromatiques ?

En revanche, certaines combinaisons sont à éviter. C’est le cas : Wasabi : cette plante aromatique préfère un environnement particulièrement humide que les autres espèces aromatiques ne supportent pas ; Menthe : cette plante risque d’être envahie par d’autres espèces.

Quelle distance entre les plantes aromatiques ?

Quelle plante associer au thym ? Le thym est une bonne plante à associer aux choux (pour repousser la pierida), aux fraises et aux roses.

Comment créer un jardin d’herbes aromatiques ?

Comment faire une plate-bande avec des plantes aromatiques : Le sol La plupart des plantes aromatiques préfèrent les sols meubles et bien drainés avec un pH neutre à légèrement alcalin. Si le sol est lourd, travaillez-le en l’ameublissant en mélangeant du sable et du gravier assez grossier pour améliorer la circulation de l’eau.

Laisser un commentaire